Ce forum est dédié à ce qu'on nomme littérature populaire, littérature marginale, autre littérature, paralittérature
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Farrère, Claude

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dr Mabuse
Sherlock Holmes
avatar

Nombre de messages : 1539
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/01/2007

MessageSujet: Farrère, Claude   Mer 14 Mar - 15:52

Claude FARRÈRE,
s'il mérite un topic sur BDFI
http://forums.bdfi.net/viewtopic.php?pid=15393#p15393
doit aussi, malgré son titre d'académicien,
être considéré comme un auteur populaire, il a donc sa place ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dr Mabuse
Sherlock Holmes
avatar

Nombre de messages : 1539
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/01/2007

MessageSujet: Re: Farrère, Claude   Mer 14 Mar - 16:12

Claude FARRÈRE, Cent millions d'or, Ernest Flammarion, Éditeur (1927)

comprend un roman court:
Cent millions d'or,

de bons pieds nickelés, l'armateur Isaac Tierresse, les capitaines
au long cours Jean-Paul Chappart et Trouduc, leurs dames,
Emma Tierresse, Flossie Barrysonet et Sonia ostoiewskoff, veulent récupérer cent millions d'or cachés dans des fromages de hollande du type "roues de derrière", échoués par trente six mêtres
de fond dans la cale numero 4 du navire Tubelgeria torpillé le 16 mars 1917.
Les méchants pieds nickelés,
le cavaliere Antonio Longiave, le Herr Graaf Wartzdorff
et M. Huy de Waterloo aidés du capitaine Erik Herbesom de la
compagnie "Les Sauveteurs de Bethléem" vont tout faire pour les en
empêcher.
Claude Farrère, lui-même, dans la préface dit: "il n'est point
défendu de se distraire quelquefois entre honnêtes gens".

et 3 nouvelles:

Le suicidé,
Fin de planète,
L'an 1937...


Dernière édition par le Jeu 2 Aoû - 23:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
M.L.
Rocambole


Nombre de messages : 1091
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: Re: Farrère, Claude   Mer 14 Mar - 16:53

Isabelle Guillaume avait fait une conférence sur Claude Farrère: "'Claude Farrère et l'espace indochinois mythique". je crois que cela a été publié quelque part... mais où?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mletourneux.free.fr/
Léon Rude
Admin
avatar

Nombre de messages : 2658
Date d'inscription : 02/06/2006

MessageSujet: Re: Farrère, Claude   Mer 14 Mar - 16:54

Dr Mabuse a écrit:
Claude FARRÈRE,
s'il mérite un topic sur BDFI
http://forums.bdfi.net/viewtopic.php?pid=15393#p15393
doit aussi, malgré son titre d'académicien,
être considéré comme un auteur populaire, il a donc sa place ici.
Sa place à l'Académie française était le fauteuil n°28, celui ensuite d'un certain Henri Troyat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bdfi.net
Léon Rude
Admin
avatar

Nombre de messages : 2658
Date d'inscription : 02/06/2006

MessageSujet: Re: Farrère, Claude   Lun 19 Mar - 10:07

L'un ouvrage non fictionnel de Farrère en collaboration avec Paul Chack

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bdfi.net
Dr Mabuse
Sherlock Holmes
avatar

Nombre de messages : 1539
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/01/2007

MessageSujet: Re: Farrère, Claude   Mar 20 Mar - 17:21

Claude FARRÈRE, L'homme qui assassina, Ollendorff (1907),
"Sélect-Collection" Ernest Flammarion, Éditeur (1918),
"Sélect-Collection" Ernest Flammarion, Éditeur (1935),


Le marquis de Sévigné, petit-fils de la célèbre marquise est "attaché militaire", comprenez "espion", à Istamboul.
Il y retrouve le maréchal Mehmed pacha, chef du cabinet politique, comprenez "chef des espions" dont il a autrefois sauvé la vie.
Les occidentaux forment une coterie qui vit dans un monde fermé, parcouru de nombreuses intrigues, bien isolé du monde extérieur.
Le marquis y rencontre une française, mariée à un anglais, et menacée d'être supplantée dans son propre foyer par un aventurière qu'elle a elle-même recueillie par le passé.
Évidemment, le titre oblige l'histoire à évoluer vers un assassinat...

Toute la mise en place est assez lente, et rendue encore plus difficile par le parti pris de l'auteur qui nous montre comme les turcs sont raffinés et loyaux,en face de ces occidentaux grossiers et perfides.
Heureusement, le dernier tiers, avec le fameux assassinat, est tout a fait remarquable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dr Mabuse
Sherlock Holmes
avatar

Nombre de messages : 1539
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/01/2007

MessageSujet: Re: Farrère, Claude   Jeu 22 Mar - 15:34

Claude FARRÈRE, La Bataille, collection "Les Inédits", A. Fayard, Éditeur (20 février 1909),
pour une fois, j'ai eu la chance de trouver l'édition originale.



Le peintre français Jean-François Felze, de passage à Nagasaki, reçoit la commande du portrait de la marquise Yorisaka, mais sa frustration est grande car celle-ci veut poser vétue à la mode de Paris, coiffée de bandeaux ondulés.
En effet, depuis le "Grand Changement" de 1868, le Japon a décidé d'abandonner ses coutumes ancestrales et de s'ouvrir à l'Occident.
Le Japon, avec l'aide officieuse de l'Angleterre, espère ainsi gagner la guerre qui l'oppose à l'empire russe.
Le marquis Yorisaka, avec son ami, le capitaine de vaisseau Herbert Fergan, aide de camp de Sa Magesté le Roi d'Angleterre, embarquent sur le cuirassier Yseult pour participer à la bataille de Tsou-shima.
Toute l'histoire est observée par l'un de douze grands dignitaires de la Cour Chinoise, Tchéou Pé-i, qui fume tranquillement son opium dans une maison retirée signalée par trois lanternes mauves.
Ajouter un arrogante américaine milliardaire et laissez faire le destin ...

Il m'a fallut réviser sérieusement mon histoire, la guerre russo-japonaise ne m'étant pas très familière.
Toute la mise en place est assez lente, mais le sommet épique constitué par la bataille elle-même , dénoue tous les fils et nous permet de reconsidérer toute l'histoire sous un angle totalement inattendu.


Dernière édition par le Jeu 2 Aoû - 23:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léon Rude
Admin
avatar

Nombre de messages : 2658
Date d'inscription : 02/06/2006

MessageSujet: Re: Farrère, Claude   Jeu 22 Mar - 17:15

Quel était le métier de Farrère? Il commet souvent des ouvrages où les militaires tiennent un rôle important. Il a aussi écrit des ouvrages sur la guerre 14-18 entre les deux guerres...
La réponse est dans sa biographie consultable sur le site de l'Académie française:

Citation :
Claude FARRÈRE (1876-1957)

Élu en 1935 au fauteuil 28

Commandeur de la Légion d'honneur
Croix de guerre 1914-1918

Prédécesseur : Louis BARTHOU
Successeur : Henri TROYAT


Œuvres
Discours et travaux académiques

Romancier, essayiste, historien
Biographie

Né à Lyon, le 27 avril 1876.
Fils d’un colonel d’infanterie coloniale, Claude Farrère entra en 1894 à l’École navale. Enseigne de vaisseau en 1899, il obtint en 1906 le grade de lieutenant. Affecté à l’artillerie d’assaut pendant la Première Guerre mondiale, il était capitaine quand fut signée la paix ; il démissionna en 1919 pour se consacrer à sa seconde passion : les lettres.

Il avait publié, dès avant la guerre, plusieurs romans (Fumée d’opium, L’Homme qui assassina, Mlle Dax, jeune fille, La Bataille, Les Petites Alliées, Thomas l’Agnelet) dont l’un,Les Civilisés, lui avait obtenu le prix Goncourt en 1905. Durant l’entre-deux-guerres, Claude Farrère devait poursuivre cette œuvre plus qu’abondante, puisant à la double source du réalisme et de ses souvenirs d’officier de marine en Extrême-Orient. On pourra citer encore : La Maison des hommes vivants, Dix-sept histoires de marins, Quinze histoires de soldats, Bêtes et gens qui s’aimèrent, Les Condamnés à mort, La Dernière déesse, Les Hommes nouveaux, Mes voyages, La Marche funèbre, Le Chef Loti, Les Quatre dames d’Angora, L’Inde perdue, Forces spirituelles de l’Orient, L’Europe en Asie, etc. On lui doit également une Histoire de la Marine française.

N’étant pas démuni de bravoure, il s’illustra le 6 mai 1932 en s’interposant entre le président Doumer et son assassin, ce qui lui valut deux balles dans le bras.
Après deux échecs — au fauteuil Richepin enlevé par Émile Mâle en 1927, et au fauteuil Jonnart qui échut à Maurice Paléologue en 1928 — Claude Farrère fut élu à l’Académie française le 28 mars 1935, par 15 voix au second tour, au fauteuil de Louis Barthou. Il arrachait son fauteuil à un concurrent de choix, puisqu’il s’agissait de Paul Claudel, qui n’obtint que 10 voix.

Sur cette élection qu’il jugeait « la plus scandaleuse qui se soit jamais perpétrée quai Conti », François Mauriac a laissé, dans son Bloc-Notes, quelques lignes pour le moins âpres : « La honte que je ressentis me déniaisa d’un seul coup. J’ouvris les yeux, je regardai au tour de moi, j’observai de plus près cette assemblée auguste, et je compris. C’était notre Pierre Benoît, si gentil, si rusé, né pour l’intrigue, et qui en quinze jours avait noué les fils... c’était l’élection de Charles Maurras que ses disciples préparaient dans un climat politique fiévreux, en ces années d’avant le désastre. »

C’est le même Pierre Benoit qui recevait Claude Farrère sous la Coupole, le 23 avril 1936.
Mort le 21 juin 1957.
Farrère gagnant contre Claudel, vous vous rendez compte?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bdfi.net
Dr Mabuse
Sherlock Holmes
avatar

Nombre de messages : 1539
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/01/2007

MessageSujet: Re: Farrère, Claude   Jeu 22 Mar - 19:10

Léon Rude a écrit:

Farrère gagnant contre Claudel, vous vous rendez compte?
Moi je me rends bien compte, et j'en suis bien content, depuis longtemps Claudel m'ennuie, et depuis peu, Farrère me distrait bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pfinge
Zigomar
avatar

Nombre de messages : 4370
Date d'inscription : 13/08/2007

MessageSujet: Re: Farrère, Claude   Jeu 10 Juil - 23:53

Le topic étant
Citation :
Bibliographies :: Farrère, Claude
quelques premiers éléments (en sachant que la BNF a 457 notices ! ) :

Mademoiselle Dax jeune fille 34 Select-Collection Ernest Flammarion
La double méprise 2 Une heure d'oubli… Ernest Flammarion
Le salut à César 29 Une heure d'oubli… Ernest Flammarion
Les mains flétries 75 Une heure d'oubli… Ernest Flammarion
Cinq à sept 93 Une heure d'oubli… Ernest Flammarion
L'extraordinaire aventure 139 Une heure d'oubli… Ernest Flammarion
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pfinge
Zigomar
avatar

Nombre de messages : 4370
Date d'inscription : 13/08/2007

MessageSujet: Re: Farrère, Claude   Ven 11 Juil - 0:01

Au fait, d'après la BNF Claude Farrère serait le pseudonyme de Frédéric-Charles Bargone, ce qui n'apparait pas dans sa biographie d'Immortel, laquelle nous fournit par contre la liste suivante d'oeuvres :
1902 Le Cyclone
1904 Fumée d’opium
1905 Les Civilisés
1906 L’homme qui assassina
1906 Pour vaincre la mer
1907 Mademoiselle Dax, jeune fille
1909 Trois hommes et deux femmes
1909 La Bataille
1910 Les petites alliées
1911 Thomas l’Agnelet
1911 La maison des hommes vivants
1914 Dix-sept histoires de marins
1916 Quatorze histoires de soldats
1917 La veillée d’armes (en collaboration avec L. Népoty)
1920 La dernière déesse
1920 Les condamnés à mort
1920 Roxelane
1920 La vieille histoire
1920 Bêtes et gens qui s’aimèrent
1921 Croquis d’Extrême-Orient
1921 L’extraordinaire aventure d’Achmet Pacha Djemaleddine
1921 Contes d’Outre-Mer et d’autres mondes
1922 Les hommes nouveaux
1922 Stamboul
1922 Lyautey l’Africain
1923 Histoires de très loin et d’assez près
1923 Trois histoires d’ailleurs
1924 Mes voyages. I, La promenade d’Extrême-Orient
1925 Combats et batailles sur mer (en collaboration avec le commandant Chack)
1925 Une aventure amoureuse de Monsieur de Tourville
1925 Une jeune fille voyagea
1925 L’Afrique du Nord
1926 Mes voyages. II, En Méditerranée
1926 Le dernier dieu
1927 Cent millions d’or
1928 L’autre côté
1929 La porte dérobée
1929 La marche funèbre
1929 Loti
1930 Loti et le chef
1931 Shahrâ sultane et la mer
1932 L’Atlantique en rond
1932 Deux combats navals, 1914
1933 Sur mer, 1914
1933 Les quatre dames d’Angora
1933 La quadrille des mers de Chine
1934 Histoire de la Marine française
1935 L’Inde perdue
1936 Sillages, Méditerranée et navires
1936 L’homme qui était trop grand (en collaboration avec P. Benoît)
1937 Visite aux Espagnols
1937 Les forces spirituelles de l’Orient
1938 Le grand drame de l’Asie
1938 Les Imaginaires
1940 La onzième heure
1942 L’homme seul
1943 Fern-Errol
1945 La seconde porte
1946 La gueule du lion
1946 La garde aux portes de l’Asie
1947 La sonate héroïque
1947 Escales d’Asie
1949 Job, siècle XX
1950 La sonate tragique
1951 Je suis marin
1951 La dernière porte
1952 Le Traître
1952 La sonate à la mer
1952 L’élection sentimentale
1953 Les petites cousines
1953 Mon ami Pierre Louïs
1954 Jean-Baptise Colbert
1954 Le juge assassin
1955 Lyautey créateur
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pfinge
Zigomar
avatar

Nombre de messages : 4370
Date d'inscription : 13/08/2007

MessageSujet: Re: Farrère, Claude   Jeu 15 Jan - 1:28

Select-collection, Ernest Flammarion 109 Fumée d'opium Claude Farrère
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shalom maurice
Fantômette


Nombre de messages : 240
Date d'inscription : 30/09/2006

MessageSujet: claude farrere   Jeu 15 Jan - 14:36

Le nom de Frédéric-Charles Bargone apparait dans le site de
l'institut de france et dans Wikipédia.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shalom maurice
Fantômette


Nombre de messages : 240
Date d'inscription : 30/09/2006

MessageSujet: Re: Farrère, Claude   Jeu 15 Jan - 16:12

shalom maurice a écrit:
Le nom de Frédéric-Charles Bargone apparait dans le site de
l'institut de france et dans Wapedia.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Farrère, Claude   

Revenir en haut Aller en bas
 
Farrère, Claude
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Farrère, Claude
» Confiture de Reine Claude
» [Hugo, Victor] Claude Gueux
» Tous à Matha, de Jean-Claude Denis
» [Auteur] Claude Ferny

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A propos de Littérature Populaire :: Biographies & bibliographies :: Bibliographies-
Sauter vers: