Ce forum est dédié à ce qu'on nomme littérature populaire, littérature marginale, autre littérature, paralittérature
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Le feuilleton: une définition académique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Léon Rude
Admin
avatar

Nombre de messages : 2658
Date d'inscription : 02/06/2006

MessageSujet: Le feuilleton: une définition académique   Mar 16 Jan - 20:15

Feuilleton
n. m. XVIIIe siècle. Dérivé de feuillet. 1. Dans un journal, article de réflexion critique, paraissant régulièrement sous la signature d'un même auteur, et occupant toute la largeur d'un bas de page (on dit aussi Rez-de-chaussée). Feuilleton dramatique, littéraire. Feuilleton hebdomadaire. Les « Causeries du Lundi » sont un recueil des feuilletons de Sainte-Beuve. 2. Chacune des parutions d'une œuvre littéraire publiée par fragments, au même emplacement, dans un journal, une revue. Lire le feuilleton du jour. Les « Mémoires d'outre-tombe » de Chateaubriand furent publiés en feuilletons dans le journal « La Presse ». Spécialt. Roman feuilleton, récit dont les épisodes paraissent dans la presse à grand tirage et, par ext., roman d'aventures, riche en rebondissements, destiné à un très large public. Au XIXe siècle, les romans feuilletons firent le succès de la grande presse. Un roman feuilleton d'Alexandre Dumas, de Ponson du Terrail, de Paul Féval. Expr. péj. C'est du roman feuilleton, de la littérature romanesque de faible qualité. 3. AUDIOVISUEL. Émission dramatique fractionnée en épisodes d'égale durée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bdfi.net
M.L.
Rocambole


Nombre de messages : 1091
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: Re: Le feuilleton: une définition académique   Mer 17 Jan - 12:40

Il n'est pas étonnant que le feuilleton ait été associé à ce sens péjoratif: n'oublions pas qu'historiquement, la littérature moderne légitimée s'est construite contre le feuilleton et la littérature industrielle (voir Bourdieu ou le recueil de Lise Dumasy).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mletourneux.free.fr/
erwelyn
Blaise (Modesty)
avatar

Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 12/03/2007

MessageSujet: Romans-feuilletons : une réflexion peu élogieuse   Sam 18 Avr - 19:32

Voilà ce que je viens de lire dans le livre de Jules Payot La morale à l'école (1907) :
- Chapitre III : Notre liberté en danger. Les maladies de la volontés. Moyens de les guérir.
- D : L'argent et ses méfaits. Le besoin d'excitations violentes.
(... un programme)
"187. Les romans-feuilletons - Une autre forme d'excitation, fréquente chez les jeunes filles, c'est le trouble et la fièvre qu'elles recherchent dans les romans que les journaux publient en feuilletons. Presque sans exception, ces feuilletons sont bêtes. Les personnages y agissent de la façon la plus contraire à la vérité, et les évènements sont invraisemblables. Ces lectures, si on les faisait en réfléchissant, seraient insupportables : mais on lit vite, on admet toutes les absurdités à cause de l'angoisse qu'on trouve dans les situations tragiques. Avec quel dégoût on revient ensuite à son travail monotone et aux bonheurs simples, sans incidents, de la vie de famille ! Les exaltées, faibles d'intelligence trouvent ensuite la vie ordinaire insipide ! Heureusement si elles n'essaient de mettre du roman dans leur vie au dépens de leur bonheur et de leur honneur !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le feuilleton: une définition académique   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le feuilleton: une définition académique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le feuilleton: une définition académique
» Métiers / Parcours académique?
» Portrait académique
» Académique
» Dessin - [NUDITE] Nue Académique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A propos de Littérature Populaire :: Réflexions sur la Littérature populaire :: La littérature populaire, qu'est-ce que c'est?-
Sauter vers: