Ce forum est dédié à ce qu'on nomme littérature populaire, littérature marginale, autre littérature, paralittérature
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Femmes écrivains dans les années 1920 en France

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Camille
Atomos (Madame)
avatar

Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 23/02/2018

MessageSujet: Femmes écrivains dans les années 1920 en France   Ven 23 Fév - 14:48

Bonjour,

je n'ai pas trouvé de section "présentation" (mais si elle existe je serais heureux d'y participer).

Je reprends actuellement des études en Lettres Modernes, pour mon master j'aimerais me tourner vers la littérature comparée et m'interroger sur le roman policier dans les années 1920-1930.
Je ne suis pas (et de loin) un spécialiste de la question mais il me semble qu'il y a beaucoup de femmes écrivains anglo-saxonne dans cette période (et un peu avant si on regarde les USA) qui écrivent des romans policiers et que ce n'est pas le cas en France, ma question serait de savoir... pourquoi ? ^^
Pour former mon corpus (c'est un peu la base en littérature comparée) je pense m'intéresser à Patricia Wentworth ou Dorothy L Sayers, des figures moins connues que Agatha Christie mais qui m'intéressent un peu plus (avis tout à fait subjectif) voire à remonter à Carolyn Wells, pour ce qui est du côté anglo-saxon. En revanche, j'admets que je bloque un peu sur le côté français. En effet, je ne connais que les éditions "le masque" qui publiait des romans policiers à l'époque en France et comme auteure française je n'ai trouvé mention que de :
- Laurence Gastine (sur laquelle même Jacques Baudou semble avoir peu d'information)
- Miriam Dou (là aussi il y a peu d'informations, si ce n'est qu'elle fut également traductrice)
- Juliette Pary (là encore une traductrice qui a publié d'autres ouvrages mais un seul roman policier)

les auteures plus tardives m'intéressent un peu moins.
Je me pose donc différentes questions sur lesquelles vous pourriez, je l'espère, peut-être m'aider.
y'avait-il d'autres collections susceptibles de publier des romancières spécialisées dans le genre policier en France à l'époque ? et, si oui, lesquelles ?
Je me penche actuellement sur la traduction des romans chez "le masque" et je me demandais si la qualité était au rendez-vous ou s'il y avait une politique éditoriale proche de ce que l'on trouvera plus tard dans la Série Noire ?

voilà, désolé pour ce long message
et merci d'avance
Camille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chachakk
Le Maître des Forges
avatar

Nombre de messages : 771
Date d'inscription : 29/09/2014

MessageSujet: Re: Femmes écrivains dans les années 1920 en France   Ven 23 Fév - 15:03

Bonjour,

Je ne suis pas le plus calé du forum pour répondre.
Mais j'ai un nom en tête, de femme écrivain de l'époque. Bien que pas spécialisée dans le roman policier, elle s'y est parfois frotté.

- Renée Dunan

Si j'ai d'autres noms en tête, je n'hésiterais pas à revenir les écrire ici, mais je suis certains que d'autres membres du forum feront part de leurs lumières rapidement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chachakk
Le Maître des Forges
avatar

Nombre de messages : 771
Date d'inscription : 29/09/2014

MessageSujet: Re: Femmes écrivains dans les années 1920 en France   Ven 23 Fév - 15:05

Juliette lermina-Flandre, la fille de l'excellent Jules Lermina, s'est essayée également au roman policier, mais je crains que ce soit plus au début des années 30.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camille
Atomos (Madame)
avatar

Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 23/02/2018

MessageSujet: Re: Femmes écrivains dans les années 1920 en France   Ven 23 Fév - 15:22

merci beaucoup !

je connaissais Renée Dunan de nom mais je n'aurais pas pensé qu'elle avait écrit un (des) roman policier (alors qu'il existe un post sur cette auteure... sur ce forum... honte sur moi)... et sa vie semble être une enquête policière c'est prometteur Smile

Juliette Lemina-Flandre est une inconnue pour moi, je vais donc également chercher de ce côté.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pfinge
Zigomar
avatar

Nombre de messages : 4714
Date d'inscription : 13/08/2007

MessageSujet: Re: Femmes écrivains dans les années 1920 en France   Ven 23 Fév - 15:30

L'évadé Henriette Leenhouder 11 Le Roman policier II Ferenczi 1927
Complices Henriette Leenhouder 15 Police et mystère Ferenczi 1932

Jeanne Etiennette Mariel, épouse Alexandre Ryder a écrit nombre de policiers sous ses différents alias ( cf. le topic correspondant )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camille
Atomos (Madame)
avatar

Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 23/02/2018

MessageSujet: Re: Femmes écrivains dans les années 1920 en France   Ven 23 Fév - 15:57

d'accord.

Si je recoupe les infos disponibles sur le forum et si je ne dis pas de bêtises, il n'y a pas de reconnaissance du milieu littéraire envers ces femmes et il s'agit d'écrire pour gagner de l'argent pour la plupart d'entre elles ?

C'est intéressant parce que, dit à la louche, le modèle anglo-saxon semble plus "littéraire-intellectuel" (et je le placerais dans la lignée des "suffragettes") là où le modèle français semble plus ouvrier. Mais bon, encore une fois je dis peut-être des énormités.
Autre élément intéressant, ma médiathèque (enfin celle de ma ville ^^) possède un fond policier assez conséquent et il n'y a aucune mention de ces auteures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean François Le Deist
Zigomar
avatar

Nombre de messages : 4084
Age : 60
Localisation : Morbihan
Date d'inscription : 06/06/2006

MessageSujet: Re: Femmes écrivains dans les années 1920 en France   Sam 24 Fév - 11:59

Bonjour,

- Voir déjà le travail qui a été fait par Ellen Constans : "Ouvrières des lettres" ( PULIM, 2007 )

- Inspecter tout le catalogue de la Bibliothèque des Littératures Policières ( BILIPO )
Une recherche en ligne : "Recherche avancée" sur tous les titres parus entre le 1er janvier 1900 et le 1er janvier 1935 affiche 4573 résultats.
Il faut donc rechercher là dedans qui sont des femmes.
https://bibliotheques-specialisees.paris.fr/in/faces/advancedSearch.xhtml?searchType=all

Dans le domaine "Ferenczi", Une collection en 2 séries dans les années 20 "Le roman policier" série 1 : 1916-1923 , série 2 : 1926-1927". Pas de femme dans les auteurs à ma connaissance.
Les autres collections, "Police & Mystère" "Crime & Police" sont dans les années 30.

_________________
"Par suite des pluies, les Bries, les Coulommiers et les Livarots ont éprouvé une forte baisse"
( Halles Centrales de Paris, janvier 1885 )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://popularliteraturestudies.blogspot.fr/
pfinge
Zigomar
avatar

Nombre de messages : 4714
Date d'inscription : 13/08/2007

MessageSujet: Re: Femmes écrivains dans les années 1920 en France   Sam 24 Fév - 15:47

SI , il y a Henriette Leenhouder pour un titre (dans Le roman Policier)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maciste
Zigomar
avatar

Nombre de messages : 4950
Age : 49
Localisation : La Dombes et Le Coutançais
Date d'inscription : 10/10/2007

MessageSujet: Re: Femmes écrivains dans les années 1920 en France   Lun 26 Fév - 14:27

Les années 1920 ne sont pas une période faste pour le roman policier en France en général. Les quelques collections spécialisées lancées à l'époque (par Ferenczi, Tallandier, Pierre Lafitte, Gallimard) s'arrêtent, et il faut attendre le début, voire le milieu des années 1930, pour que le genre s'implante véritablement dans des collections spécialisées, à la suite du "Masque".
En conséquence, il y a peu d'auteurs français de romans policiers dans les années 1920, et encore moins de femmes!
On trouve cependant, à cette période, des romans et nouvelles parus dans la presse (et non repris en volumes). Il faudrait chercher dans les revues "Lectures pour tous" (Hachette) ou "Je sais tout" (Pierre Lafitte), notamment. Mais on y trouvera sans doute peu de femmes.
Les auteures féminines apparaissent plus tard dans le genre policier (contrairement au domaine anglo-saxon): Simone Saint-Clair, Antoinette Soulas, Renée Dunan, Noëla Le Guiastrennec, Jacqueline Goudet, Christiane Bayet, etc.
Pour faire une étude comparative, il faudra donc ajuster la période.


Dernière édition par Maciste le Lun 26 Fév - 14:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.le-rayon-populaire.com
Maciste
Zigomar
avatar

Nombre de messages : 4950
Age : 49
Localisation : La Dombes et Le Coutançais
Date d'inscription : 10/10/2007

MessageSujet: Re: Femmes écrivains dans les années 1920 en France   Lun 26 Fév - 14:29

Camille a écrit:
Autre élément intéressant, ma médiathèque (enfin celle de ma ville ^^) possède un fond policier assez conséquent et il n'y a aucune mention de ces auteures.
Ce n'est guère étonnant, car elles sont peu connues aujourd'hui ("oubliées" serait un terme plus exact) et leurs oeuvres n'ont pas été rééditées. On ne trouvera donc leurs romans que dans une bibliothèque spécialisée comme la BiLiPo, à Paris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.le-rayon-populaire.com
Maciste
Zigomar
avatar

Nombre de messages : 4950
Age : 49
Localisation : La Dombes et Le Coutançais
Date d'inscription : 10/10/2007

MessageSujet: Re: Femmes écrivains dans les années 1920 en France   Lun 26 Fév - 14:38

Camille a écrit:
Je me penche actuellement sur la traduction des romans chez "le masque" et je me demandais si la qualité était au rendez-vous ou s'il y avait une politique éditoriale proche de ce que l'on trouvera plus tard dans la Série Noire ?
Il y a au "Masque" un grand travail d'adaptation des textes pour les versions françaises (c'est une pratique assez générale cette époque). De plus, Albert Pigasse tenait à éviter tout élément allant à l'encontre de la morale (bourgeoise, catholique), et les traducteurs avaient pour consigne de supprimer tout ce qui l'aurait choqué. Agatha Christie n'a pas échappé à la règle, et les successeurs de Pigasse au Masque ont entrepris de faire retraduire son oeuvre à partir des années 1990.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.le-rayon-populaire.com
chachakk
Le Maître des Forges
avatar

Nombre de messages : 771
Date d'inscription : 29/09/2014

MessageSujet: Re: Femmes écrivains dans les années 1920 en France   Lun 26 Fév - 14:57

Maciste a écrit:
Il faudrait chercher dans les revues "Lectures pour tous" (Hachette) ou "Je sais tout" (Pierre Lafitte), notamment. Mais on y trouvera sans doute peu de femmes.

Pour avoir survolé avec attention les Lectures pour tous, les auteurs femmes que l'on y trouve n'exercent pas dans le domaine policier (à moins que j'ai loupé quelque chose, mais il y a peu de chances)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camille
Atomos (Madame)
avatar

Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 23/02/2018

MessageSujet: Re: Femmes écrivains dans les années 1920 en France   Lun 26 Fév - 17:22

merci pour touts ces éclaircissements !
A la fois cela me conforte dans ma démarche et à la fois cela me force à la repenser.

J'étais parti du principe qu'il n'y avait pas d'auteures de romans policiers en France à l'époque. L'aspect comparatif était surtout là pour interroger une différence culturelle (qui, à mon sens, est significative mais qui se révèlera peut-être tout à fait nulle et non avenue).

Toutes les références mentionnaient ici montrent qu'il y a bien une écriture féminine dans la littérature policière à l'époque, toutefois il semble que c'est effectivement un travail "à la marge" (et.ou alimentaire) qui a été oublié par les éditeurs.
L'ouvrage de Ellen Constans à l'air passionnant pour aborder et comprendre cet aspect.

De fait je pensais avoir à comparer une production donnée (littérature anglo-saxonne féminine) à... rien (production française féminine) alors qu'en fait il y a quelque chose mais que c'était négligeable (je parle d'un point de vue éditorial) avant de devenir négligé.
Sans compter le travail autour de la réception et, donc, de la traduction.

Moi qui avait peur de manquait de matière pour l'aspect culturel, c'est tout le contraire Smile
Il me reste à me procurer l'ouvrage d'Ellen Constans et à fouiller les archives (merci vraiment pour les liens vers les bibliothèques spécialisées, je ne savais pas que cela existait !) pour voir si je mets l'accent sur la production ou sur la réception.

(sans compter ma hâte d'en finir avec mes deux cents exposés à préparer pour lire en détail le forum et "rocambole" )

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chachakk
Le Maître des Forges
avatar

Nombre de messages : 771
Date d'inscription : 29/09/2014

MessageSujet: Re: Femmes écrivains dans les années 1920 en France   Lun 26 Fév - 17:48

Fin des années 30, chez Gallimard, il y a bien une Alice Alexandre qui a écrit des romans policiers mais comme je n'ai aucune info sur l'auteur, je ne sais pas si c'est réellement une femme :
https://bibliotheques-specialisees.paris.fr/in/faces/browse.xhtml?query=Createur%3A+%22Alexandre%2C+Alice%22
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chachakk
Le Maître des Forges
avatar

Nombre de messages : 771
Date d'inscription : 29/09/2014

MessageSujet: Re: Femmes écrivains dans les années 1920 en France   Lun 26 Fév - 17:50

A vérifier également Nicolaï Michèle à la fin des années 30 :

http://litteraturepopulaire.winnerbb.net/t641-nicolai-michele
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maciste
Zigomar
avatar

Nombre de messages : 4950
Age : 49
Localisation : La Dombes et Le Coutançais
Date d'inscription : 10/10/2007

MessageSujet: Re: Femmes écrivains dans les années 1920 en France   Lun 26 Fév - 20:05

chachakk a écrit:
Maciste a écrit:
Il faudrait chercher dans les revues "Lectures pour tous" (Hachette) ou "Je sais tout" (Pierre Lafitte), notamment. Mais on y trouvera sans doute peu de femmes.

Pour avoir survolé avec attention les Lectures pour tous, les auteurs femmes que l'on y trouve n'exercent pas dans le domaine policier (à moins que j'ai loupé quelque chose, mais il y a peu de chances)

Ce n'est guère étonnant. A l'époque, il y a de nombreuses romancières, mais elles sont plutôt spécialisées dans le genre sentimental et édifiant (voir notamment les romans parus à La Bonne Presse). La consultation de l'ouvrage d'Ellen Constans confirmera cette tendance.

En revanche, le mépris pour le genre policier professé à l'époque par la critique et la littérature légitimée, vaut aussi bien pour les auteurs hommes que femmes. Le policier appartenait à l'époque à la littérature populaire et n'était pas vraiment reconnu comme un genre à part, il faisait partie de la littérature dépréciée, au même titre que les romans de cape et d'épée ou les mélodrames. Contrairement au monde anglo-saxon, on n'a pas eu d'école de romanciers désireux de faire du roman policier un genre littéraire noble.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.le-rayon-populaire.com
Camille
Atomos (Madame)
avatar

Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 23/02/2018

MessageSujet: Re: Femmes écrivains dans les années 1920 en France   Lun 26 Fév - 21:55

Maciste a écrit:


En revanche, le mépris pour le genre policier professé à l'époque par la critique et la littérature légitimée, vaut aussi bien pour les auteurs hommes que femmes. Le policier appartenait à l'époque à la littérature populaire et n'était pas vraiment reconnu comme un genre à part, il faisait partie de la littérature dépréciée, au même titre que les romans de cape et d'épée ou les mélodrames. Contrairement au monde anglo-saxon, on n'a pas eu d'école de romanciers désireux de faire du roman policier un genre littéraire noble.

globalement c'est cela qui m'intéresse. Comment (et pourquoi) ce genre a-t-il pu exister de cette manière dans le monde anglo-saxonne au point de permettre à des femmes d'y exister (mais bon, là il faut encore que je cherche combien de femmes ont publiés sous le format "livre" en angleterre et aux usa à l'époque) sans que cela ne trouve d'écho en France. Je me doute que la (ou les) réponse est connue depuis longtemps, mais cela semble tout de même peu interrogé, alors qu'il y a là tout un imaginaire du policier qui se joue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JDB
Dantès (Edmond)


Nombre de messages : 136
Date d'inscription : 12/10/2010

MessageSujet: Re: Femmes écrivains dans les années 1920 en France   Jeu 8 Mar - 13:45

A propos de Renée Dunan, voir le blog que lui consacre Fabrice Mundkik, qui a fait pas mal de découvertes ces dernières années.
Un caveat: dans certaines collections populaires (et aussi dans les feuilletons des quotidiens), on trouve des romans signés d'un patronyme français qui sont en fait des traductions de l'anglais, sans mention du nom de l'auteur.
Par exemple (je sors du domaine du policier, mais c'est le premier cas qui me vient à l'esprit), Les Bracelets de fer, un livre en deux volumes signé Amélie Chevalier paru dans la collection FAMA dans les années 1920, est en fait la traduction d'un roman de Frank Barrett, The Woman of the Iron Bracelets, parue en feuilleton dans L'Echo de Paris en 1897.
Autre exemple (mais je ne suis jamais parvenu à déterminer le genre du traducteur.trice), toujours en deux volumes dans la collection FAMA: Comme dans un rêve, signé M. Bordreuil, traduction de Millions of Mischief de Headon Hill, parue en feuilleton dans Le Journal des débats politiques et littéraires en 1908 (trad. signée ici E. & M. Bordreuil), que j'ai rééditée dans ma collection "Baskerville" sous le titre Mille desseins mauvais (plus fidèle au titre original).
Bref, quand on tombe sur un roman policier paru dans la période considérée et qui semble être l'oeuvre d'un auteur féminin, il y a parfois intérêt à y regarder de plus près.
Si, dans le cadre de tes recherches, tu tombes sur un roman signé d'un nom français et dont l'intrigue se déroule en Angleterre ou aux Etats-Unis, n'hésite pas à me demander si c'est du lard ou du cochon.
JDB
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://baskerville.over-blog.com
arzam
Zigomar
avatar

Nombre de messages : 7075
Localisation : Au fil de la Loire en Touraine
Date d'inscription : 03/09/2007

MessageSujet: Re: Femmes écrivains dans les années 1920 en France   Jeu 8 Mar - 17:33

Camille a écrit:
- Miriam Dou (là aussi il y a peu d'informations, si ce n'est qu'elle fut également traductrice)

voici qq éléments biographiques
Il s'agit de son nom de naissance, née à Monts (37) le 6 mars 1883 de Paul Edmond Dou, ingénieur à la poudrerie du Ripault et de Carolina Rieffel
mariée le 6 octobre 1910  à Saint-Médard-en-Jalles (33) à François Desportes, lequel est décédé le 15 février 1918
mariée le (?) avec Louis René Edmond Neveur (1877-1948)
Elle est décédée à Longwy (54) le 15 juin 1967
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camille
Atomos (Madame)
avatar

Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 23/02/2018

MessageSujet: Re: Femmes écrivains dans les années 1920 en France   Lun 12 Mar - 18:57

Bon, la joie des examens m'empêche de compulser à la loisir les sources (livre et blog) cités ici mais merci des informations, j'y reviendrai dès que je pourrais (enchaîner les exposés sans notes ça demande presque autant de préparations que la langue médiévale, je pensais avoir plus de temps à consacrer à la préparation de mon mémoire en cette période... bref).

il n'empêche qu'au vu des informations partagées et disponibles, j'infléchisse vraiment mon propos faire une réflexion sur la réception (lecteurs supposés des journaux) qui guiderait la création (femmes qui écrivent pour vivre) et sur la traduction (comparer les romans originaux aux traductions ça va être intéressant je pense).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maciste
Zigomar
avatar

Nombre de messages : 4950
Age : 49
Localisation : La Dombes et Le Coutançais
Date d'inscription : 10/10/2007

MessageSujet: Re: Femmes écrivains dans les années 1920 en France   Mer 14 Mar - 15:51

Entre:
- une comparaison entre la présence de romancières d'un côté et son absence dans l'autre;
- une spéculation sur les "lecteurs supposés des journaux" qui s'appuierait sur à peu près rien;
et
- une comparaison entre les romans originaux et leurs traductions en français.
La dernière piste de recherche me semble la plus fructueuse (à condition de s'appuyer sur des principes scientifiques de traduction, bien sûr), bien qu'elle ne soit pas la plus originale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.le-rayon-populaire.com
Camille
Atomos (Madame)
avatar

Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 23/02/2018

MessageSujet: Re: Femmes écrivains dans les années 1920 en France   Mer 14 Mar - 16:23

votre réponse est pertinente à plus d'un titre.
En fait, je sais que je veux travailler (un bien grand mot) autour de la question du genre en littérature, parce qu'il me semble qu'au-delà des positons de consensus ou de demi-mesure (souvent en cours on en revient à la querelle des anciens ou des modernes, à Hernani pour finir sur Derrida et.ou l'hyper modernisme) on n'en vient à des critères subjectifs ou axiologiques. Bref, qu'il y a toujours un côté "bonne et mauvaise littérature". Or, ce n'est pas mon point de vue, je ne parviens pas à penser la littérature ainsi, mais en même temps le côté (hyper moderne justement) visant à faire feu de tout bois, à dire que l'on peut tout utiliser, me paraît beaucoup trop énorme à gérer.
Tout ça pour dire que je me suis retrouvé à réfléchir sur les auteures de roman policier du début du siècle parce que j'apprécie les travaux de Dominique Kalifa, que cela m'éviter d'avoir à me confronter avec de la production trop contemporaine tout en me confrontant à la problématique de la traduction.
Je ne pensais pas avoir autant de réponses pertinentes, cela m'a forcé à chercher des informations auxquelles je n'aurais pas pensé, ce qui est toujours stimulant, et à envisager plusieurs pistes.
Or, depuis mon dernier message j'ai "craqué" en commençant à lire l'ouvrage de Ellens Constans... je n'ai pas terminé mais déjà deux choses sont évidentes : ce livre est vraiment très bon, il me faut donner à ma réflexion une tournure plus précise.
d'où l'aspect pertinent de votre réponse (et des autres réflexions échangées ici) parce qu'elle met le doigt sur le point essentiel (cela m'a juste pris 2 mois et pas mal de lectures pour m'en rendre compte ^^).
En l'état actuel des choses, il me semble impossible de faire l'impasse sur l'exposition des conditions d'écritures et d'éditions des auteures à l'époque (en France et en Angleterre, mais alors pour ce pays je manque de sources pour le moment) mais je vais sans doute donner plus de poids à une comparaison autour des traductions.
Concernant la méthodologie, je commence à fourbir mon paquetage à coup de Danielle Risterucci-roudnicky et d'Antoine Berman (sans compter ma directrice de mémoire qui est spécialiste de la question).
Désolé de faire si long mais je n'ai toujours pas appris à faire court et j'aimerais avoir plus de temps pour partager ici tant les réponses sont éclairantes !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean François Le Deist
Zigomar
avatar

Nombre de messages : 4084
Age : 60
Localisation : Morbihan
Date d'inscription : 06/06/2006

MessageSujet: Re: Femmes écrivains dans les années 1920 en France   Mer 14 Mar - 22:54

Une piste à approfondir : Les romans policiers sont plus à destination du lectorat féminin avant 1914.
Voir la discussion entre ML ( Matthieu Letourneux ) et moi :
http://litteraturepopulaire.winnerbb.net/t493p25-editeur-tallandier

Je trouvais étrange de voir des publicités pour "Les romans mystérieux" à destination des femmes dans la revue "Mon Bonheur", ce à quoi Matthieu m'expliquait que chez Tallandier le policier relevait de la section "rouge" avec le sentimental, tandis que l'aventure relevait de la section "bleue" à destination plus masculine.

D'ailleurs dans "L’œil de la Police" pourtant rempli de cadavres découpés en morceaux, on relève des publicités pour les retards de règles !

Tu pourrais en parler avec Matthieu :
https://www.parisnanterre.fr/m-matthieu-letourneux--696095.kjsp

Regarde les publicités dans les revues criminelles avant 1914 :

http://gallica.bnf.fr/html/und/presse-et-revues/faits-divers

Regarde aussi les publicités dans "Mon bonheur" ( scans qui ont disparu dans le sujet "Tallandier" )

http://gallica.bnf.fr/services/engine/search/sru?operation=searchRetrieve&version=1.2&query=%28dc.title%20all%20%22Mon%20bonheur%20%3A%20vari%C3%A9t%C3%A9s%2C%20curiosit%C3%A9s%22%29&suggest=1#resultat-id-1

_________________
"Par suite des pluies, les Bries, les Coulommiers et les Livarots ont éprouvé une forte baisse"
( Halles Centrales de Paris, janvier 1885 )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://popularliteraturestudies.blogspot.fr/
Camille
Atomos (Madame)
avatar

Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 23/02/2018

MessageSujet: Re: Femmes écrivains dans les années 1920 en France   Jeu 14 Juin - 15:19

Le temps passe vite à passer des examens et à lire des ouvrages (étonnamment cette dernière partie est plus attrayante).
après pas mal de lectures et quelques rendez-vous avec ma directrice de mémoire : c'est Maciste qui avait raison ! Cool
En effet la proposition :

"une comparaison entre les romans originaux et leurs traductions en français.
La dernière piste de recherche me semble la plus fructueuse (à condition de s'appuyer sur des principes scientifiques de traduction, bien sûr), bien qu'elle ne soit pas la plus originale."


bien que peu originale n'en reste pas moins pertinente parce qu'elle permet de poser la question de ce qu'est le Detective Novel en France et en Angleterre en fonction des années (depuis Messac les choses ont parfois changé), des changements dans l'imaginaire et dans les attentes autour de ce genre et cela permet d'interroger cela par le prisme des traductions.

Le point négatif c'est que je vais devoir abandonner (pas pour toujours j'espère) l'aspect "littérature française" de mon projet. Le point positif c'est qu'en optant pour Dorothy L Sayers ça va me faire une excuse pour fouiller du côté des collections "La Tour de Londres" et "L'Empreinte" (en plus du Masque) Smile
d'ailleurs, je m'interroge, j'ai lu un peu de Baudou mais ni chez lui, ni  chez Messac, Reuter ou Caillois, je n'ai vu aborder cette question de la traduction (il doit en être question dans les préfaces aux éditions intégrales du Masque puisqu'ils ont retraduit quelques titres, mais sinon ça ne me dit rien), elle n'a été abordée que dans le numéro "Stratégies de traduction" de Rocambole ou je me trompe ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JDB
Dantès (Edmond)


Nombre de messages : 136
Date d'inscription : 12/10/2010

MessageSujet: Re: Femmes écrivains dans les années 1920 en France   Dim 17 Juin - 20:10

Camille a écrit:

d'ailleurs, je m'interroge, j'ai lu un peu de Baudou mais ni chez lui, ni  chez Messac, Reuter ou Caillois, je n'ai vu aborder cette question de la traduction (il doit en être question dans les préfaces aux éditions intégrales du Masque puisqu'ils ont retraduit quelques titres, mais sinon ça ne me dit rien), elle n'a été abordée que dans le numéro  "Stratégies de traduction" de Rocambole ou je me trompe ?
Même si ce n'est pas la période qui t'intéresse, je te recommande vivement de jeter un coup d'oeil au recueil d'entretiens de François Guérif, Du polar (Rivages). On y parle pas mal des pratiques... disons, désinvoltes pour ce qui est des traductions.
En outre, j'ai restauré pas mal de traductions pour les rééditer dans ma collection "Baskerville" et je peux toujours te renseigner sur cette pratique.
JDB
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://baskerville.over-blog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Femmes écrivains dans les années 1920 en France   

Revenir en haut Aller en bas
 
Femmes écrivains dans les années 1920 en France
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [SOFT] HOUR FACE : Découvrez à quoi vous allez ressembler dans quelques années [Payant]
» fiacre dans les années 1900
» La vie de couple dans les années 60
» [ Presse ] Dans les années 80-90, quand on parlait du tram dans les journaux
» Dans une année, il y a quoi?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A propos de Littérature Populaire :: Avis de recherche(s) :: Questions en vrac-
Sauter vers: