Ce forum est dédié à ce qu'on nomme littérature populaire, littérature marginale, autre littérature, paralittérature
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Jean LOMBARD, un alias de Henri MARI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
pcabriotpi83
Lupin (Arsène)
avatar

Nombre de messages : 701
Age : 72
Localisation : Derrière Versailles
Date d'inscription : 03/04/2008

MessageSujet: Jean LOMBARD, un alias de Henri MARI   Dim 29 Jan - 19:14

Jean LOMBARD (La corne d’Or) – un alias de Henri MARI
(A ne pas confondre avec le romancier Jean LOMBARD de son vrai nom, plus connu sous l’alias de Max André RAYJEAN.)

On le rencontre sous son vrai patronyme – Henri MARI -  en 1954, à La Corne d’Or de Nice, pour la co-signature avec Pierre PASQUINI de Elle a parlé !, une enquête  sur la mort suspecte de Wilma Montesi, le scandale politique lié à une affaire de mœurs qui bouleversa l’Italie en 1953 {1}.
Puis il publie dans la foulée, entre 1954 et 1956, encore à La Corne d’Or, cinq romans d’espionnage, dont quatre mettent en scène le héros Pierre DAIM, l’agent B 422. Cinq romans qu’il signe du pseudonyme de Jean LOMBARD (Jean H. LOMBARD pour le premier).

A la suite de ces quelques aventures d’espionnage, qui prirent fin avec la cessation de La Corne d’Or fin 1956, il fait carrière dans le monde éditorial orienté « Côte d’Azur / Cinéma ».
On repère trois revues dans lesquelles œuvra Henri MARI :
RIVIERA Magazine (domicilé à Nice), un mensuel « Côte d’Azur » mettant en avant le cinéma et ses vedettes, les festivals,… Henri MARI est le Directeur de la Rédaction de la revue, et signe un article dans chaque numéro (il n’y en aura que quatre !, de décembre 1956 à avril 1957). Citons ses articles sur le peintre Raymond Moretti, sur le Carnaval de Nice, sur Michèle Morgan et James Hadley Chase et sur le 10ème Festival de Cannes (1957).
• Le magazine SUD, de fin 1957 à 1970 (domicilié à Nice), un mensuel « méditerranéen », lui aussi orienté cinéma, et peinture (Picasso, Cocteau, Moretti,…). Henri MARI en est le Directeur Général, et signera, outre quelques articles, les éditoriaux récurrents. Pierre PASQUINI, son co-auteur de Elle a parlé !, est nommé Directeur des relations, et Yvette MARI, certainement l'épouse du DG, est à la fois Gérante et Secrétaire générale. Henri MARI signe dans les deux premiers numéros un article hommage au niçois Paul Gordeaux (1891-1974), entre autres le créateur du mot Bla-Bla-Bla. Plusieurs articles à connotation « policière », non signés mais que l'on pourrait lui imputer, y trouvent place, tels Le détective J.P BRUN, ou encore Des filles disparaissent sur la Côte d’Azur / Trafic de femmes sur la Côte d'Azur.
• En septembre 1958, le magazine SUD annonce la sortie d’un nouveau magazine, Rives d’Azur, avec l’annonce de la participation de Henri MARI dans l’équipe de la revue.

Henri MARI semble être un homme fort imprégné du monde du cinéma. Ses romans d’espionnage sont écrits à la manière de « Story Boards ». Je donne pour l’exemple la fin de son roman Exécutez B 422, paru en mars 1956 (achevé d’écrire à Capri le 26 octobre 1955) :

Citation :
D’un coup très violent, il pousse la pierre dans la brèche. Elle roule avec un bruit sec sur le sol calcaire, rebondit sur une autre pierre.

Françoise sursaute légèrement, se retourne d’un seul mouvement et lève son revolver. Son visage est calme. Son regard droit. Elle n’est pas à trois pas de Daim.

Violemment, B 422 appuie alors sur la gâchette de la mitraillette. Le canon saute un peu sur son support de roc, la terre noire s’effrite.

Des rafales éclatent aussitôt du sommet du volcan et du côté de Setting. Une abominable salve qui jette des lueurs de feu dans cette nuit lourde et rose.

Fut-il un « sociétaire » de l’équipe de J.C. Berthe, le patron de La Corne d’Or, qui était entouré de plusieurs romanciers ayant des attaches dans le monde du cinéma, tels Robert-Georges Méra, Georges-André Cuel, Paul Auguste Achard… ? Visiblement oui.
Etait-il pied noir, comme d’autres auteurs de la « bande » à J.C. Berthe, tels Paul Auguste Achard, Georges Younès, Pierre Pasquini,… ? Possible, notamment après avoir lu que «Les aventures de Pierre Daim “agent B 422” ont maintenant fait le tour de l’Europe et de l’Afrique du Nord»{2}.

Notes
{1} Sur cette affaire, toujours non résolue, voir https://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_Wilma_Montesi
{2} Extrait du texte de la quatrième de couverture de Exécutez B 422 – Espionnage La Corne d’Or n°46 - mars 1956


TontonPierre


Dernière édition par pcabriotpi83 le Lun 30 Jan - 11:58, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leblogdetontonpierre.blogspot.com/
pfinge
Zigomar
avatar

Nombre de messages : 4530
Date d'inscription : 13/08/2007

MessageSujet: Re: Jean LOMBARD, un alias de Henri MARI   Dim 29 Jan - 21:40

Ben, alors , on avait tout faux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
pcabriotpi83
Lupin (Arsène)
avatar

Nombre de messages : 701
Age : 72
Localisation : Derrière Versailles
Date d'inscription : 03/04/2008

MessageSujet: Re: Jean LOMBARD, un alias de Henri MARI   Lun 30 Jan - 1:24

Pourquoi ?????
On avait déjà posté quelque chose sur lui???

TontonPierre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leblogdetontonpierre.blogspot.com/
pfinge
Zigomar
avatar

Nombre de messages : 4530
Date d'inscription : 13/08/2007

MessageSujet: Re: Jean LOMBARD, un alias de Henri MARI   Lun 30 Jan - 6:22

Le "on" m'a échappé !
J'avais dans ma base Max-André Rayjean (auteur au Glaive) = Jean Lombard (auteur à la Corne d'or et chez Jacquier)

Mais oui , quelqu'un en avait parlé tout seul : http://litteraturepopulaire.winnerbb.net/t2790-jean-lombart (mais il a confondu les Dupondt !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
pcabriotpi83
Lupin (Arsène)
avatar

Nombre de messages : 701
Age : 72
Localisation : Derrière Versailles
Date d'inscription : 03/04/2008

MessageSujet: Re: Jean LOMBARD, un alias de Henri MARI   Lun 30 Jan - 10:37

Eh bien.... je n'avais pas trouvé ce message de l'ami ardennais.
Et pour cause... il avait écrit Lombard avec un "t" (comme il est dit dans ton post)

TontonPierre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leblogdetontonpierre.blogspot.com/
Maciste
Zigomar
avatar

Nombre de messages : 4702
Age : 48
Localisation : La Dombes et Le Coutançais
Date d'inscription : 10/10/2007

MessageSujet: Re: Jean LOMBARD, un alias de Henri MARI   Lun 30 Jan - 14:34

herbulot avait consacré une petite notice à cet auteur dans Le Rocambole n°55/56, p. 309.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.le-rayon-populaire.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jean LOMBARD, un alias de Henri MARI   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jean LOMBARD, un alias de Henri MARI
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jean LOMBARD, un alias de Henri MARI
» Henri Rivière et les paysages japonisants
» [Périodique] Revue du Jeune Français (Spes)
» Liard au G,Dombes ou Orange?
» [Collection] Le caribou / Librairie de la cité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A propos de Littérature Populaire :: Biographies & bibliographies :: Bibliographies-
Sauter vers: