Ce forum est dédié à ce qu'on nomme littérature populaire, littérature marginale, autre littérature, paralittérature
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Roger Le Sage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
pcabriotpi83
Lupin (Arsène)
avatar

Nombre de messages : 729
Age : 72
Localisation : Derrière Versailles
Date d'inscription : 03/04/2008

MessageSujet: Roger Le Sage   Mar 25 Aoû - 20:23

Je donne dans le post qui suit les informations que j’ai pu récolter sur cet auteur des années 1950’. Un auteur peu connu et peu prolifique, que nous avons pu entrevoir sur le forum au travers des pseudonymes qu’il utilisa pour ses romans d’épouvante à La Corne d’Or et ceux d’aventures dans la Collection La Chouette chez Ditis.
On retrouvera la bibliographie détaillée de Roger Le Sage dans le chapitre “bibliographies” du forum.
J’ai un moment imaginé la possibilité d’attribuer à Roger Le Sage la signature “Gédéon Lesage”, celle d’un romancier qui obtint le Prix Régence 1954 pour un roman policier quelque peu déjanté. Maciste n’était pas contre… mais le « vrai » Roger Le Sage, ayant reçu lui aussi le Prix Régence en 1957, on a du mal à imaginer que le même romancier ait pu obtenir deux fois la même récompense à 3 ans d’intervalle. Il reste cependant que tout est possible…

TontonPierre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leblogdetontonpierre.blogspot.com/
pcabriotpi83
Lupin (Arsène)
avatar

Nombre de messages : 729
Age : 72
Localisation : Derrière Versailles
Date d'inscription : 03/04/2008

MessageSujet: Re: Roger Le Sage   Mar 25 Aoû - 20:24

Roger Le Sage (autre formes : Roger Lesage, Roger Le Sage de Vilhoët – pseudonymes : R. Egasel, Terry Drake)

Roger Fortuné LESAGE naît à Nice, le 10 avril 1928. Il est un lointain descendant du romancier et auteur dramatique Alain-René Lesage (1668-1747). Pendant la guerre, il devient maçon mais se retrouve enrôlé de force par les Allemands pour le Service du Travail Obligatoire. Il s’en évade et exerce divers métiers (plongeur en restauration, aide-comptable). En 1944, à 16 ans, il fait une série de reportages pour un journal local.
En 1946, il s’engage comme volontaire parachutiste, puis part pour l’Indochine dans le 3° bataillon colonial de commandos parachutistes. Après deux ans de combat, refusant d’être rapatrié, il est affecté au Service Presse-Information des Forces Armées en Extrême Orient comme reporter. Il participe à la rédaction du journal pour les troupes françaises, Caravelle Illustré {1}, où il écrit des articles de reportage, des nouvelles et des histoires vécues, ce qui lui donne le goût de l’écriture.


Ci-dessus, à gauche :photo de Roger Le Sage à l’époque de la campagne d’Indochine, fin des années 40 – début des années 50.
A droite :Premier article signé Roger Le Sage dans la revue “Caravelle Illustré” et dans lequel il raconte comment il se retrouva marié involontairement à une jeune laotienne.


De retour en France, et s’inspirant de son expérience militaire en Extrême Orient, il écrit “GO… !”, «l’histoire de quelques uns de ces “paras”, cyniques parfois, sensibles toujours, ayant fait le sacrifice de leur vie et en connaissant le prix». Publié chez France Empire en 1954, cet ouvrage recevra le Prix Hubert Gildas 1955 décerné par la Société des Gens de Lettres. Il récidive l’année suivante avec un second titre de la même veine : Crèvecœur, lui aussi publié chez France Empire, qui recevra le Prix 1956 de la ville de Cannes.

En parallèle à ces récits de guerre, il tâte du roman fantastique à La Corne d’Or, une maison d’éditions nicéenne : sous la signature de R. Egasel (Le Sage à l’envers), il publie en 1954 Le Cycle épouvantable, dont il situe l’action au Cambodge, et lui donne une suite un an plus tard, toujours sous la même signature et dans la même collection, avec Chauffeur des morts.

Se voulant romancier, et peut-être désireux de marcher sur les traces de son lointain aïeul, il publie à nouveau sous son patronyme, en 1956 chez Cino del Duca, Les Troupeaux de la lune, un roman dramatique qui se passe en 1941 du côté de Pearl-Harbour ; et il entre chez Ditis, en prenant comme pseudonyme le nom du héros qu’il imagine, le journaliste aventurier Terry Drake, dans la Collection La Chouette où il publie 3 titres, le premier étant Suivez la blonde en 1956.

En 1957, il part suivre à bord d’un baleinier norvégien une campagne de chasse à la baleine en antarctique et, un peu à la demande de ses compagnons de voyage, en sort un livre qu’il signe Roger Le Sage de Vilhoët {2} et qu’il intitule Après vous, Moby Dick !, aux Editions de la Pensée Moderne.
Egalement en 1957, il revient au roman dramatique, avec Montagnes de violence, dans un style qui n’est pas sans rappeler celui de son ancêtre. Un roman qui sera couronné par l’Académie Régence {3}.
Enfin, en 1958, il revient une dernière fois sur un récit inspiré de sa campagne militaire en Indochine avec Tout vient du ciel, publié à La Pensée Moderne.

Un certain nombre de ses livres auront quelque succès, mais pas suffisamment pour qu’il puisse en vivre, ce qui le mènera à exercer d’autres métiers que celui de romancier.

Il décède à Aix-en-Provence le 13 décembre 2001

Notons à son actif deux pièces de théâtre – dont je ne sais si elles ont été montées ou non :
- Le Bonheur écossais – comédie en 3 actes, et
- Les portes du ciel / Etrangers indésirables – dramatique en 3 actes.

N.B. Il ne doit pas être confondu avec le breton Roger Lesage, ajusteur et expert en chasse sous-marine, qui participa à l’aventure du “Moana” (“l’immensité des océans” en tahitien) entre 1954 et 1957, et qui fut co-réalisateur et photographe du film “4 du Moana”, sorti en 1959.

Sources documentaires :
- “Go… !” – 2ème de couverture
- Les troupeaux de la lune - rabat de couverture
- Montagnes de violence – 4ème de couverture
- Après vous, Moby Dick !
- Tout vient du ciel – partie bibliographie
- Les Métamorphoses de La Chouette, de Jacques Baudou et Jean-Jacques Schléret


{1} Une dizaine de numéros mensuels sur 1950 et 1951, le titre devenant “Caravelle Indochine illustré(e)” à partir du n°5-6.
{2} C’est pour l’article “Le « Baron », pilote de transport”, qu’il écrivit en 1950 dans “Caravelle illustré”, qu’il utilisa pour la première fois la signature “Roger de Vilhoët”. Cependant, son véritable patronyme est "Lesage" tout court. Peut-être eut-il des ascendants bretons – Vilhoët étant un petit château en Ille-et-Vilaine ? ce qui pourrait expliquer le dépôt de son roman “Montagne de violence” auprès de l’Académie Littéraire de Bretagne, dont le siège est à Nantes. Roman qu'il dédia à Mme A. Le Bayon, avec "...une amitié de breton."
{3} L’Académie Littéraire Régence (aujourd’hui Académie Littéraire de Bretagne et des Pays de Loire), composée à l’origine de 12 membres (parmi lesquels Thomas Narcejac) et de 5 membres d’honneur, décerna son premier prix annuel en 1951 pour l’ouvrage de Luce Godeau intitulé “Un bourg sans histoire”.

TontonPierre


Message modifié le 7 septembre pour donner la forme "officielle" du nom de famille de l'intéressé, et pour donner la date de son décès.


Dernière édition par pcabriotpi83 le Lun 7 Sep - 18:46, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leblogdetontonpierre.blogspot.com/
pfinge
Zigomar
avatar

Nombre de messages : 4567
Date d'inscription : 13/08/2007

MessageSujet: Re: Roger Le Sage   Mer 26 Aoû - 14:55

Toujours aussi détaillées les informations de Tonton.

Cependant, il manque cette fois-ci, une phase de l'enquête : comment sait-on que Terry Drake = Roger Le Sage ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pcabriotpi83
Lupin (Arsène)
avatar

Nombre de messages : 729
Age : 72
Localisation : Derrière Versailles
Date d'inscription : 03/04/2008

MessageSujet: Re: Roger Le Sage   Mer 26 Aoû - 15:53

Eh bien par Jacques Baudou et Jean-Jacques Schléret qui ont interrogé Frédéric Ditis pour rédiger leur étude "Les Métamorphoses de La Chouette".
Terry Drake, selon Frédéric Ditis, "aurait publié sous son vrai nom deux ouvrages dans les années 50 : GO ! et Crèvecoeur"
CQFD

TontonPierre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leblogdetontonpierre.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Roger Le Sage   

Revenir en haut Aller en bas
 
Roger Le Sage
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Roger Le Sage
» Roger Le Sage
» [Auteur] Salardenne, Roger
» Editions Roger Seban
» Fascicules divers de chez SAGE/SAGEDITION

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A propos de Littérature Populaire :: Biographies & bibliographies :: Biographies-
Sauter vers: