Ce forum est dédié à ce qu'on nomme littérature populaire, littérature marginale, autre littérature, paralittérature
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Publications OXYMORON Éditions

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9
AuteurMessage
chachakk
Lupin (Arsène)
avatar

Nombre de messages : 746
Date d'inscription : 29/09/2014

MessageSujet: Re: Publications OXYMORON Éditions   Sam 23 Juin - 22:24

Sortie de la 4ème enquête de « Florac et La Glu » signée Marcel Vigier. Toujours en numérique et toujours pour la modique somme de 0.99 euro :

La pierre qui bouge :
FLORAC et LA GLU, policiers à la Sûreté de Paris, sont contactés par madame Volrand pour éclaircir le mystère de son pavillon de Fontenay.

Chaque nuit, un vacarme épouvantable fait vibrer les murs et les sols de la demeure sans qu’il soit possible d’identifier ni la source ni la provenance de celui-ci.

De crainte qu’il ne s’agisse d’un évènement d’ordre surnaturel, le couple envisage de revendre son bien.

FLORAC rassure la jeune femme et lui certifie qu’il peut résoudre son souci avec un peu de temps et de patience.

Sur place, l’obscurité venue, les deux enquêteurs entendent, à leur tour, le brouhaha et inspectent les alentours sans succès.

L’épouse du jardinier leur affirme même avoir vu, durant le fracas, une énorme pierre à un autre endroit qu’à celle où elle est ordinairement scellée…

Dès lors, FLORAC est certain que cette énigme dissimule une des plus importantes affaires qu’il n’a jamais eu à traiter…


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JDB
Dantès (Edmond)


Nombre de messages : 135
Date d'inscription : 12/10/2010

MessageSujet: Re: Publications OXYMORON Éditions   Dim 24 Juin - 22:55

chachakk a écrit:

Merci pour l'information.
Effectivement, on peut constater qu'entre 1916 et sa diffusion dans la "Feuille Populaire" sous pseudonyme et avec un changement de nom du détective (pour éviter que les lecteurs de l'époque se rendent compte que la plupart des titres de la collection étaient en fait de la plume de Maurice Boué), il existe diverses éditions, dans les journaux ou des traductions (notamment espagnoles) de ce titre jusqu'à la fin des années 30. Dans l'"Echo d'Alger", "La Meuse", "La Gazette Littéraire" et donc dans "Le Grand Echo du Nord", comme tu le précises.
Par curiosité, j'irais jeté une œil pour voir si la version diffère.

En tout cas, j'irais consulter "Le Grand Echo du Nord" pour voir les feuilletons qu'il peut contenir.
Merci pour l'information.
J'ai exploré par sondage l'ensemble des années disponibles. J'ai vu d'autres Boué, en collaboration avec Edouard Agay, mais je ne sais pas si ça ressortissait au policier.
Je ne regardais qu'un numéro par mois (parfois un peu plus) parce que seuls les romans m'intéressaient. Mais j'ai vu passer deux ou trois contes et une recherche plus fine serait peut-être plus fructueuses pour toi.
Mais la majorité des feuilletons, c'était du sentimental, du mélo, des "grands romans" (Jules Mary, Henry Bordeaux, Germaine Acremant...): pas grand-chose à glaner pour moi. Je n'ai trouvé qu'un seul titre, d'un auteur que j'ai dans le collimateur mais dont j'ai déjà repéré quelque chose qui me semblait plus intéressant.
Enfin, la quête continue...
JDB
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://baskerville.over-blog.com
chachakk
Lupin (Arsène)
avatar

Nombre de messages : 746
Date d'inscription : 29/09/2014

MessageSujet: Re: Publications OXYMORON Éditions   Lun 25 Juin - 13:21

JDB a écrit:
chachakk a écrit:

Merci pour l'information.
Effectivement, on peut constater qu'entre 1916 et sa diffusion dans la "Feuille Populaire" sous pseudonyme et avec un changement de nom du détective (pour éviter que les lecteurs de l'époque se rendent compte que la plupart des titres de la collection étaient en fait de la plume de Maurice Boué), il existe diverses éditions, dans les journaux ou des traductions (notamment espagnoles) de ce titre jusqu'à la fin des années 30. Dans l'"Echo d'Alger", "La Meuse", "La Gazette Littéraire" et donc dans "Le Grand Echo du Nord", comme tu le précises.
Par curiosité, j'irais jeté une œil pour voir si la version diffère.

En tout cas, j'irais consulter "Le Grand Echo du Nord" pour voir les feuilletons qu'il peut contenir.
Merci pour l'information.
J'ai exploré par sondage l'ensemble des années disponibles. J'ai vu d'autres Boué, en collaboration avec Edouard Agay, mais je ne sais pas si ça ressortissait au policier.
Je ne regardais qu'un numéro par mois (parfois un peu plus) parce que seuls les romans m'intéressaient. Mais j'ai vu passer deux ou trois contes et une recherche plus fine serait peut-être plus fructueuses pour toi.
Mais la majorité des feuilletons, c'était du sentimental, du mélo, des "grands romans" (Jules Mary, Henry Bordeaux, Germaine Acremant...): pas grand-chose à glaner pour moi. Je n'ai trouvé qu'un seul titre, d'un auteur que j'ai dans le collimateur mais dont j'ai déjà repéré quelque chose qui me semblait plus intéressant.
Enfin, la quête continue...
JDB

Effectivement, j'ai un peu survolé le cas et je suis tombé sur "Droit au coeur" de Maurice Boué et E. Aujay, mais c'est probablement du sentimental et non du policier (je n'ai même pas pris le temps de lire un peu).
Mais j'ai quand même noté quelques titres qui pourraient m'intéresser, pas de Boué, mais de Paul Garros, par exemple. Mais je n'ai pas encore tout survolé (Y a tellement de journaux mis en ligne chez Gallica ou ailleurs et les fonctions de recherches ciblées fonctionnent rarement ce qui rend les recherches rébarbatives.).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chachakk
Lupin (Arsène)
avatar

Nombre de messages : 746
Date d'inscription : 29/09/2014

MessageSujet: Re: Publications OXYMORON Éditions   Lun 25 Juin - 23:21

Sortie de la 5ème enquête de Florac et La Glu, de Marcel Vigier, toujours en numérique et toujours pour la modique somme de 0.99 euro.

L'armoire sans fond :
FLORAC et LA GLU, les deux policiers de la Sûreté de Paris, sont chargés de retrouver les bijoux d’une amie du Président du Conseil qui ont disparu d’un tiroir coffre-fort.
FLORAC a tôt fait de remarquer, au sol, les traces lui permettant de se lancer sur la piste d’un réparateur de meubles. Mais, si un suspect est vite repéré, trouver et, surtout, arrêter son complice, va se révéler bien plus complexe que prévu du fait de la ténacité et de la volonté du criminel…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chachakk
Lupin (Arsène)
avatar

Nombre de messages : 746
Date d'inscription : 29/09/2014

MessageSujet: Re: Publications OXYMORON Éditions   Ven 29 Juin - 23:12

Cela n'a pas été simple, ça a demandé du temps, de l'énergie et beaucoup de passion, mais je suis fier de pouvoir vous annoncer la sortie des deux premiers tomes des aventures d'Iko Terouka, le célèbre détective japonais né de la plume de José Moselli. C'est en numérique, le premier tome (qui est en fait un épisode complet) est gratuit, ceux qui suivront seront à 0.99 euro et seront composés, selon de 1 ou plusieurs épisodes indépendants :

Iko Terouka - La jonque disparue :
Le célèbre détective japonais, Iko TEROUKA, en escale à Saïgon, est convoqué par le consul nippon qui lui demande d’enquêter sur la disparition d’une jonque contenant l’argent qu’une grande banque locale envoyait à une consœur de Cochinchine.

Mais, plus encore que la volatilisation de l’embarcation et du butin, ce qui convainc l’enquêteur d’accepter l’affaire, c’est que le fils du banquier se trouvait à bord.

Iko TEROUKA va alors se lancer dans une chasse mouvementée et dangereuse...

Iko Terouka - Les rubis du temple de Siva :
Ce recueil est composé des deux épisodes suivants :

Les rubis du temple de Siva :

En escale à Colombo, dans l’attente d’embarquer pour le Japon, le célèbre détective Iko TEROUKA est convié par le chef de la police de la ville afin d’enquêter sur le vol de bijoux sacrés qui, s’ils ne sont pas très vite retrouvés, pourrait mener à de sanglantes révoltes indigènes.

Le voleur est un ingénieur anglais qui n’a jamais révélé où il avait caché son butin et qui est parvenu à s’échapper de prison.

Iko TEROUKA décide donc de commencer son enquête en fouillant la maison du fugitif. Mais les lieux ne sont pas aussi déserts qu’ils devraient logiquement l’être...



Meurtre sur l'Indianola :

Iko TEROUKA, le célèbre détective japonais, à la suite d’une enquête tumultueuse, rentre dans son pays, à bord d’un paquebot.

Un terrible typhon assaille le navire. Il est jeté à la mer par les embruns, juste avant que le bâtiment coule.

Après plusieurs heures à flotter, accroché à un débris, Iko TEROUKA est recueilli par les marins de l’Indianola, un trois-mâts faisant route vers Zanzibar.

Il n’aspire qu’au repos, pensant le pire derrière lui quand le capitaine du voilier meurt dans un dramatique accident... mais s’agit-il vraiment d’un accident ?...






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chachakk
Lupin (Arsène)
avatar

Nombre de messages : 746
Date d'inscription : 29/09/2014

MessageSujet: Re: Publications OXYMORON Éditions   Mar 3 Juil - 23:06

Sortie du troisième tome des aventures d'Iko Terouka, le célèbre détective japonais né de la plume de José Moselli. Toujours en numérique, toujours pour la modique somme de 0.99 euro :

Ce recueil contient les épisodes suivants :

Le diamant de la Mining Corp. :

Le célèbre détective japonais, Iko TEROUKA, que des aléas ont conduit en Afrique du Sud, espère toujours retourner au Japon pour y prendre un repos bien mérité.

Mais le chef de la police de Durban lui demande d’enquêter sur une affaire qui semble insoluble : le vol d’un diamant dans les mines de la Gold Mining Corporation...

Deux hommes ont été arrêtés sur place, pour ce larcin. Cependant, la pierre demeure introuvable...



L'empoisonneur de Tamatave :

Le célèbre détective japonais, Iko TEROUKA, en route pour son Japon natal, fait une escale à Madagascar.

Sur place, le gouverneur des lieux le supplie de stopper des criminels qui ont, jusqu’à présent, empoisonné douze personnes sans distinction de race ou de rang social.

L’enquêteur, malgré son besoin de repos, accepte l’affaire et va disparaître pour mieux opérer...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chachakk
Lupin (Arsène)
avatar

Nombre de messages : 746
Date d'inscription : 29/09/2014

MessageSujet: Re: Publications OXYMORON Éditions   Sam 7 Juil - 22:27

Inauguration de la collection dédiée aux textes courts policiers de Marcel Priollet. En numérique pour 0.99 euro le titre.
3 titres pour commencer :

- Le puits qui parle :
Nice. Le carnaval. La comtesse de Brévelines, déguisée en gitane, se trouve aux prises avec un admirateur insistant travesti en Arlequin.

Quand minuit sonne, l’amoureux éconduit annonce à la jeune femme qu’à cette heure, son mari qui jouait au Casino de Monte-Carlo doit être mort.

Quelques semaines plus tard, la veuve emménage dans sa propriété familiale qui a la réputation d’être hantée.

Très vite, la fillette de la comtesse raconte qu’elle entend des voix sortir du puits du parc.

Le notaire, ami de la famille, qui se passionne pour les énigmes et les mystères et se prend pour un bon détective, décide de mener son enquête...


- Par le trou d'une serrure :
La population de Solem-City est en proie à la terreur. Des jeunes filles sont enlevées et tourmentées pendant la nuit avant d’être retrouvées, au petit matin, sans aucun souvenir de ce qu’elles ont vécu.

Le détective CORN-LOCKE est chargé de l’affaire et découvre rapidement des points communs entre les victimes : elles ont toutes dans les environs de vingt ans et pour prénom Margareth.

Malgré son expérience et sa sagacité, l’enquêteur subit un fiasco et ne peut empêcher les disparitions de se poursuivre.

CORN-LOCKE, dépité, ne voit plus qu’une alternative, faire appel à FORSTER, son plus grand rival, dans l’espoir que celui-ci réussisse là où lui-même a échoué.

- Quand sonnera minuit... :
Gaspard LANGEVIN, le célèbre policier aux multiples exploits, vient de subir le premier échec de sa carrière en ne mettant pas la main sur le sanglant terroriste Ali-Azouf.

Alors que le dossier est confié à ses collègues – et pourtant rivaux – Gargoulet et Mirador, il décide de prendre des congés pour se rendre à Marseille et poursuivre son enquête.

Bien déterminé à d’abord résoudre une autre affaire locale qui s’apprête à faire grand bruit, Gaspard LANGEVIN ne se doute pas qu’il s’engage dans une lutte sans merci au bout de laquelle une lente agonie lui est promise...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chachakk
Lupin (Arsène)
avatar

Nombre de messages : 746
Date d'inscription : 29/09/2014

MessageSujet: Re: Publications OXYMORON Éditions   Sam 7 Juil - 23:00

Et dans la foulée, un 4ème titre :

La maison des hommes sans mains :
ROB-JO, le plus implacable membre des Services Secrets de la Police des États-Unis, est chargé d’arrêter la bande des « Hommes sans mains », un gang qui pille et assassine en ne laissant, sur les objets, aucune autre trace que celle de pinces, de griffes métalliques.

Pire encore, il semblerait que trois policiers lancés à leurs trousses aient fini par rejoindre les bandits et participé à des assassinats.

Persuadé de l’innocence de ses confrères, ROB-JO s’apprête à parcourir les contrées arides du « Nouveau-Monde », à la recherche des criminels sans se douter des risques qu’il va encourir…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chachakk
Lupin (Arsène)
avatar

Nombre de messages : 746
Date d'inscription : 29/09/2014

MessageSujet: Re: Publications OXYMORON Éditions   Dim 8 Juil - 23:08

OXYMORON Éditions, la maison d'édition qui travaille même le dimanche, vous annonce, la sortie du 4ème tome des aventures de Iko Terouka, le célèbre détective japonais né de la plume de José Moselli. C'est toujours en numérique et c'est toujours pour la très modique somme de 0.99 euro.

Ce recueil contient les épisodes suivants :


LE BILLET DE LOTERIE

Iko TEROUKA, le célèbre détective japonais, alors qu’il fait escale sur l’île Maurice, est kidnappé par un Chinois et se retrouve enfermé dans la cave d’une maison sur pilotis.

Dans la pièce voisine, il entend une discussion qui ne laisse aucun doute sur les intentions de ses « hôtes » dont la spécialité semble être d’enlever des étrangers, de les dépouiller de leurs biens, puis de les jeter aux requins.

Parvenant, à force de courage et de détermination, à s’évader, Iko TEROUKA se jure bien de se venger sans se douter que, pour ce faire, il va devoir traverser mers et terres au péril de sa vie.


LE CONSUL DE FRANCE

Alors que le célèbre détective, Iko TEROUKA, débarque à Nagasaki, décidé à rentrer chez lui pour goûter à un repos bien mérité, il est convoqué, sous ordre du ministre de la Police impériale, par le consul de France.

Ce dernier lui demande d’innocenter son frère de lait, l’ingénieur Tessier accusé à tort d’avoir assassiné un officier des Douanes, à bord d’une jonque sur laquelle il contrôlait les moteurs.

De guerre lasse, Iko TEROUKA accepte l’affaire et décide de se mêler aux marins du port pour en savoir plus...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chachakk
Lupin (Arsène)
avatar

Nombre de messages : 746
Date d'inscription : 29/09/2014

MessageSujet: Re: Publications OXYMORON Éditions   Lun 9 Juil - 17:11

Un 5ème titre pour la collection dédiée à Marcel Priollet. Toujours en numérique, toujours pour la modique somme de 0.99 euro :

La machine à rendre fou :
Le policier français Jean CLAUDEL est délégué dans la province basque espagnole pour aider les autorités locales qui sont impuissantes à résoudre le mystère de la disparition d’une riche châtelaine.

Alors qu’il n’a pas encore entamé son enquête, un vieil homme demande à le rencontrer à son hôtel et lui annonce qu’il est l’assassin de la femme recherchée.

Jean CLAUDEL, plutôt que de se réjouir d’avoir clôt l’affaire aussi rapidement, exige des éclaircissements auprès du vieillard, mais celui-ci est incapable de lui en fournir...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chachakk
Lupin (Arsène)
avatar

Nombre de messages : 746
Date d'inscription : 29/09/2014

MessageSujet: Re: Publications OXYMORON Éditions   Lun 9 Juil - 23:16

La collection « Les Cadennes » s'enrichit d'un nouveau titre. Toujours en numérique et toujours pour la modique somme de 0.99 euro :

Un appel dans les ténèbres :
Charles MAURY, un jeune écrivain, vient d’hériter d’une maison dans un coin reculé d’une proche banlieue parisienne.
Très vite, sa curiosité le guide à surveiller son étrange voisin qui semble se terrer chez lui, dans la Villa Rose. Il ne reçoit pour unique visiteur qu’une énigmatique femme voilée.
Obnubilé par le désir ardent de connaître le fin mot du mystère, l’auteur va faire appel à son ami, le célèbre inspecteur VIGEON.
Mais, alors que Charles MAURY commence à se persuader qu’il s’est laissé influencer par son imagination, un drame se déroule dans la Villa Rose.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chachakk
Lupin (Arsène)
avatar

Nombre de messages : 746
Date d'inscription : 29/09/2014

MessageSujet: Re: Publications OXYMORON Éditions   Mer 11 Juil - 18:57

Encore un titre de plus pour la collection « Les Cadennes ». Toujours en numérique, toujours pour la modique somme de 0.99 euro :

L'Ombre Rousse :
La terrifiante affaire de « L’Ombre Rousse » retentit encore dans l’esprit des Parisiens… Une jeune artiste lyrique retrouvée étranglée dans sa chambre d’hôtel qui, au sortir du coma, a pour seule réplique « L’Ombre Rousse ».

Très vite, un dramaturge connaissant vaguement la victime est suspecté par le juge d’instruction d’être le complice du soupirant éconduit de cette dernière.

Si les deux hommes clament leurs innocences, le premier n’en nourrit pas moins de sérieux soupçons envers le second.

Mais l’assassin est-il vraiment aux mains de la Justice ? L’auteur est-il impliqué dans la tentative de meurtre ? Et puis, que signifie ce nom crié avec horreur par la chanteuse : « L’Ombre Rousse » !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chachakk
Lupin (Arsène)
avatar

Nombre de messages : 746
Date d'inscription : 29/09/2014

MessageSujet: Re: Publications OXYMORON Éditions   Jeu 12 Juil - 23:41

Le 5ème opus des aventures d'Iko Terouka, le célèbre détective japonais né de la plume de José Moselli est désormais disponible, toujours en numérique et toujours pour la modique somme de 0.99 euro :

L'assassinat du banquier :
Ce recueil contient les épisodes suivants :



L’ASSASSINAT DU BANQUIER

Le célèbre détective, Iko TEROUKA, en repos dans sa demeure depuis peu, reçoit un télégramme du ministre de l’Intérieur japonais pour le convier à enquêter sur l’assassinat d’un riche Occidental possédant une banque influente à Tokyo.

Tous les indices semblent démontrer que le tueur est le neveu du défunt.

Mais, comme toujours, Iko TEROUKA ne va pas s’arrêter aux évidences...



LE SERPENT « REQUIEM »

Alors qu’il se repose à Tokyo, le célèbre détective, Iko TEROUKA, est mandé par le vice-président du Mexique pour une affaire d’une gravité exceptionnelle.

Arrivé à Mexico, il apprend que quatre personnalités sont mortes mystérieusement, sans que la police ni les médecins aient pu identifier la cause des décès.

Très rapidement, Iko TEROUKA va se lancer sur une piste qui le conduira bien plus loin que prévu...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chachakk
Lupin (Arsène)
avatar

Nombre de messages : 746
Date d'inscription : 29/09/2014

MessageSujet: Re: Publications OXYMORON Éditions   Hier à 23:19

Ce n'est pas parce qu'on est pendant les vacances d'été, que c'est dimanche, qu'il est plus de 22h00 et que l'on est champion du monde de football, que c'est une raison pour arrêter de bosser (je suis un véritable tyran avec moi-même), alors, la collection Les Cadennes s'agrandit d'un titre supplémentaire, toujours en numérique et toujours pour 0.99 euro :

L'anneau de verre :
Le chimiste Stanislas Janzel est retrouvé sans vie, le soir, dans son laboratoire.
Le médecin légiste conclut à une mort naturelle due à une rupture d’anévrisme.
Mais Marcel PRIVAT, élève et disciple du défunt, ne croit en rien aux conclusions des autorités. Pour lui, son mentor a été assassiné afin de lui dérober un anneau de verre qu’il portait constamment au doigt depuis qu’il l’avait découvert en Égypte dans le tombeau d’un prince pharaon…
Devant l’incrédulité du juge d’instruction, Marcel PRIVAT se lance dans une enquête où il va faire montre de plus de perspicacité que le meilleur des policiers…


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Publications OXYMORON Éditions   

Revenir en haut Aller en bas
 
Publications OXYMORON Éditions
Revenir en haut 
Page 9 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9
 Sujets similaires
-
» Publications OXYMORON Éditions
» Editions et publications françaises
» Les éditions Belfond
» Tom-Pouce (éditions de Montsouris)
» éditions Métal

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A propos de Littérature Populaire :: Réflexions sur la Littérature populaire :: Annonces: publications et événements-
Sauter vers: