Ce forum est dédié à ce qu'on nomme littérature populaire, littérature marginale, autre littérature, paralittérature
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Claude Lemaître

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
pfinge
Zigomar
avatar

Nombre de messages : 4495
Date d'inscription : 13/08/2007

MessageSujet: Claude Lemaître   Mar 12 Fév - 19:40

Auteur notamment chez Rouff et Tallandier.
Voici ce qu'en dit la Revue des lectures, et nous donne en même temps quelques renseignements biographiques.
Citation :
Madame Claude LEMAITRE, née à Saintes (Charente^
inférieure): en 1873 ; décédée à Paris le. 25 septembre 1935 ;
funérailles en l'église Sainte-Marie-des-Batignolles, â Pa-
ris ; .romancière dont plusieurs ouvrages sont libertins ;
collaboratrice de la presse pornographique.
:


Dernière édition par pfinge le Mer 13 Fév - 2:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arzam
Zigomar
avatar

Nombre de messages : 6981
Localisation : Au fil de la Loire en Touraine
Date d'inscription : 03/09/2007

MessageSujet: Re: Claude Lemaître   Mar 12 Fév - 19:54

on trouve un peu partout que c'est un pseudo de Elise-Marie Chigot

peut-être un rapport avec Pierre Chigot qui écrivait sous le pseudo Pierre Bernis Question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pfinge
Zigomar
avatar

Nombre de messages : 4495
Date d'inscription : 13/08/2007

MessageSujet: Re: Claude Lemaître   Mar 12 Fév - 22:39

Peut-être l'inverse :
Citation :
Forme retenue
Chigot, Elise-Marie (1873-19..)
Forme rejetée
Lemaître, Claude (1873-19..)
[Nom de personne]

Le "un peu partout" c'est google livres , et ils ne sont pas fiables . Tu ne vas quand même pas mettre en doute les écrits de l'abbé Bethleem , mécréant !

Mais , bast, tu as sans doute raison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean François Le Deist
Zigomar
avatar

Nombre de messages : 3908
Age : 59
Localisation : Morbihan
Date d'inscription : 06/06/2006

MessageSujet: Re: Claude Lemaître   Mer 13 Fév - 0:01

Là, il semble que vous ayez tous tort ( Bethleem & Opale inclus ! )

Si l'on en croit le "Grand Annuaire des Littérateurs 1922" où normalement les infos sont fournies par les auteurs eux-mêmes :

Citation :
LEMAÎTRE ( Mme Claude ) :
8 bis rue Jouffroy, Paris
née à Strasbourg le 29 novembre 1870
Oeuvres :
"Ma soeur Zabette", roman ( 1902 )
"L'aubaine", roman ( 1903 )
"Le Cant", roman ( 1904 )
"Cadet Oui-Oui" ( 1906 )
"Jeux de dames"
"Le bon samaritain"

Pas de Chigot, ni de Bernis dans cet annuaire.
Il n'exite pas non plus de Chigot, de Bernis ou de Claude Lemaître dans de dictionnaire des Charentais, qui est extrêmement complet.


_________________
"Par suite des pluies, les Bries, les Coulommiers et les Livarots ont éprouvé une forte baisse"
( Halles Centrales de Paris, janvier 1885 )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://popularliteraturestudies.blogspot.fr/
arzam
Zigomar
avatar

Nombre de messages : 6981
Localisation : Au fil de la Loire en Touraine
Date d'inscription : 03/09/2007

MessageSujet: Re: Claude Lemaître   Mer 13 Fév - 0:31

pfinge a écrit:

Le "un peu partout" c'est google livres , et ils ne sont pas fiables . Tu ne vas quand même pas mettre en doute les écrits de l'abbé Bethleem , mécréant !Mais , bast, tu as sans doute raison.

C'est aussi la BNF qui le dit
Citation :
Type : texte imprimé, monographie
Auteur(s) : Lemaitre, Élise-Marie Chigot, pseud. Claude
Titre(s) : Claude Lemaître. Cadet Oui-oui, roman... [Texte imprimé]
Publication : Paris : G. Rouff, 1927
Description matérielle : In-8° , à 2 col., 48 p., fig.

Note(s) : Nouvelle collection nationale. 89

par contre difficile de dire quel est le patronyme Question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pfinge
Zigomar
avatar

Nombre de messages : 4495
Date d'inscription : 13/08/2007

MessageSujet: Re: Claude Lemaître   Mer 13 Fév - 2:22

Citation :
C'est aussi la BNF qui le dit
oui, mais j'ai déjà signalé que Google livres reprend des informations de la BNF et les inclut dans tous ses descriptifs, à tel point que l'auteur n'est, parfois, même plus nommé , seul le patronyme (présumé)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pfinge
Zigomar
avatar

Nombre de messages : 4495
Date d'inscription : 13/08/2007

MessageSujet: Re: Claude Lemaître   Mer 13 Fév - 2:49

Pas de Lemaitre sur les registres de Saintes en 1873 , ni à Strasbourg en 1870, mais ça ne m'étonne pas , car ce ne doit pas être son nom de naissance.
Pas non plus de Chigot !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean François Le Deist
Zigomar
avatar

Nombre de messages : 3908
Age : 59
Localisation : Morbihan
Date d'inscription : 06/06/2006

MessageSujet: Re: Claude Lemaître   Mer 13 Fév - 9:34

pfinge a écrit:
Citation :
C'est aussi la BNF qui le dit
oui, mais j'ai déjà signalé que Google livres reprend des informations de la BNF et les inclut dans tous ses descriptifs, à tel point que l'auteur n'est, parfois, même plus nommé , seul le patronyme (présumé)

Quant à la BNF, elle n'est pas à une erreur près...

_________________
"Par suite des pluies, les Bries, les Coulommiers et les Livarots ont éprouvé une forte baisse"
( Halles Centrales de Paris, janvier 1885 )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://popularliteraturestudies.blogspot.fr/
arzam
Zigomar
avatar

Nombre de messages : 6981
Localisation : Au fil de la Loire en Touraine
Date d'inscription : 03/09/2007

MessageSujet: Re: Claude Lemaître   Mer 13 Fév - 21:05

attention, c'est presque comme le périple du boeuf Findus Shocked

sur un lien qui paraît néerlandais Question
Citation :
Elise-Marie Lemaitre, the author - New Women Writers
neww.huygens.knaw.nl/works/show/12997 - Traduire cette page
Title, *Elise-Marie Lemaitre, the author. Year of first publication: Editions: Genres: irrelevant. Country: France. Language used:
celui-ci ne s'ouvre pas

mais avec de la patience on ouvre une page qui semble faire référence à un ouvrage slovène en 1912 Exclamation
Citation :
Lemaitre, Élise-Marie Chigot, *Elise-Marie Lemaitre, the author, ~~author male (name below), M, Bio-bibliogr. compilation, 1912, Slovenia
seule page que j'ai pu ouvrir, c'est ici

vous suivez toujours Very Happy

PS, j'ai trouvé cet indice en tapant Elise Marie Lemaître
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arzam
Zigomar
avatar

Nombre de messages : 6981
Localisation : Au fil de la Loire en Touraine
Date d'inscription : 03/09/2007

MessageSujet: Re: Claude Lemaître   Mer 13 Fév - 21:28

une autre page où l'année de naissance est 1870 et non 1873 voir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pfinge
Zigomar
avatar

Nombre de messages : 4495
Date d'inscription : 13/08/2007

MessageSujet: Re: Claude Lemaître   Mer 13 Fév - 22:09

J'ai vérifié en 1870 à Saintes : chou blanc !
J'ai cherché une annonce nécrologique dans les journaux du 25 au 30 septembre 1935 : macache !

L'enquête continue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean François Le Deist
Zigomar
avatar

Nombre de messages : 3908
Age : 59
Localisation : Morbihan
Date d'inscription : 06/06/2006

MessageSujet: Re: Claude Lemaître   Jeu 14 Fév - 10:29

Pour l'instant, j'en reste à celle née à Strasbourg en 1870 : ce sont des infos fournies par les auteurs.

_________________
"Par suite des pluies, les Bries, les Coulommiers et les Livarots ont éprouvé une forte baisse"
( Halles Centrales de Paris, janvier 1885 )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://popularliteraturestudies.blogspot.fr/
arzam
Zigomar
avatar

Nombre de messages : 6981
Localisation : Au fil de la Loire en Touraine
Date d'inscription : 03/09/2007

MessageSujet: Re: Claude Lemaître   Jeu 14 Fév - 12:25

j'ai regardé les archives en ligne de Strasbourg autour du 29/11/1870... rien qui corresponde Sad


mais je viens seulement de percuter que cette date nous place en pleine guerre de 1870 particulièrement dans l'Est
le 2 septembre : bataille de Sedan
le 19 octobre : fin du siège de Metz

pourtant, j'ai bien trouvé des déclarations de naissance le 29/11/1870 et même après ainsi qu'un supplément à ce registre

est-ce vraiment à Strasbourg que notre auteur serait née, et la date est-elle exacte Question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arzam
Zigomar
avatar

Nombre de messages : 6981
Localisation : Au fil de la Loire en Touraine
Date d'inscription : 03/09/2007

MessageSujet: Re: Claude Lemaître   Jeu 14 Fév - 12:41

autre remarque qui n'a sûrement rien à voir mais...

Savez-vous qui est né à Strasbourg le 29/11/1870 Question

André Lichtenberger écrivain, mort en 1940 et auteur notamment de Mon petit Trot en 1898

étonnante coïncidence non Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arzam
Zigomar
avatar

Nombre de messages : 6981
Localisation : Au fil de la Loire en Touraine
Date d'inscription : 03/09/2007

MessageSujet: Re: Claude Lemaître   Jeu 14 Fév - 14:26

enfin un premier résultat, voici son portrait et un article publié dans l'Illustration en 1905

Mme Claude Lemaître.
Citation :
Mme Claude Lemaître n'est point une nouvelle venue pour nos lecteurs, et leur suffrage a contribué à consacrer sa réputation; une de ses oeuvres de début. Ma Soeur Zabette, fut, en effet, publiée ici même, il y a quelque trois ans.

Lorsque l'auteur apporta son manuscrit à L'Illustration, sa démarche y rencontra un accueil tout ensemble sympathique et réservé. La sympathie allait spontanément à la personne, une jeune femme parée de grâces naturelles, physionomie ouverte et avenante, regard clair et franc, sourire prompt à s'épanouir dans l'ovale régulier d'un visage délicat, La réserve s'appliquait au manuscrit. Il faut toujours se méfier un peu d'un rouleau de papier contenant de la littérature; or, en l'occurrence, si quelque chose pouvait dissiper cette prudente méfiance, ce n'était pas l'indication préalable fournie par l'écrivain sur le genre de son roman. Etude de moeurs maritimes? D'une si fine main, quelle qu'en fût la dextérité, cette peinture, présumait-on, devait manquer plus ou moins des qualités requises: vérité, vigueur, originalité; elle péchait probablement par trop d'élégance; en un mot, suivant la locution vulgaire, ce n'était pas tout à fait «ça». La personnalité apparente de Mme Claude Lemaître plaidait préventivement contre son oeuvre, faisait douter de son aptitude à traiter de tels sujets; on était porté à lui prêter, en pareille matière, les notions superficielles d'une jolie baigneuse qui fréquente, chaque saison, les plages à la mode, et qui, pour s'y être promenée, coquettement coiffée d'un béret, avoir, sur le sable humide, dessiné des arabesques du bout de son ombrelle, péché aux creux des rochers quelques poignées de crevettes, coudoyé des gens de mer, se croit initiée à la «marine». D'une observation à courte vue, superficielle, incomplète, qu'attendre, au mieux, sinon d'honnêtes tableautins ou de proprettes aquarelles d'amateur?

Eh bien, ces préventions se trompaient d'adresse: le rouleau suspecté ménageait au premier lecteur la plus agréable surprise, et l'on s'empressa de réformer un jugement téméraire, en présentant au public Ma Soeur Zabette, touchante figure de victime volontaire, autour de qui évolue tout un monde spécial dont elle est, mais qu'elle domine de sa supériorité morale, payant d'un coeur généreux, par le sacrifice de son propre bonheur, la rançon du bonheur des siens.

Ah! que nous sommes loin du pittoresque de fantaisie, de l'artificiel, du convenu, de la mièvrerie redoutés! Comme Mme Claude Lemaître le connaît bien, ce monde de la «marine» boulonnaise! Elle l'a observé d'un oeil sagace et compréhensif, ne se bornant pas à la superficie, mais l'explorant à fond, depuis les moeurs et le caractère, jusqu'à l'âme; elle a vécu sa vie, à terre et en bateau, au milieu des matelots et des «matelotes», des armateurs, caboteurs, pêcheurs, saleurs, mareyeurs, ramendeuses de filets, serviciers libérés, retraités, rudes «fieux», filles accortes, veuves de naufragés, mères admirables de résignation et de vaillance virile, capables de remplacer le père auprès des enfants. Aussi comme elle les montre «vrais», et d'autant plus intéressants, dans des compositions simples et claires, d'un style sobre, robuste et coloré!

A quelqu'un qui, après la lecture de Ma Soeur Zabette, lui demandait: «Vous avez voulu faire un roman littéraire?» l'auteur simplement répondait: «J'ignore si mon livre est littéraire, mais j'ai voulu écrire ce que j'ai senti et observé; puis j'ai fait de mon mieux.» Voilà, certes, la meilleure méthode, et l'écrivain n'a pas à regretter de l'avoir adoptée. Mme Claude Lemaître est une femme curieuse et sensible; elle raconte sincèrement ce qui frappe ses yeux, ce que son coeur devine. Et son réalisme ne va pas sans une teinte de poésie, car il est de la bonne école, celle où il y a communion nécessaire entre le romancier et le poète, lequel, a dit Victor Hugo, ne doit avoir qu'un modèle, la nature; qu'un guide, la vérité. Ici, le romancier mérite-t-il le reproche de flatter, d'idéaliser ses personnages pris sur le vif? Non pas: il les met au point, il les éclaire de la lumière qu'il faut pour nous les rendre plus perceptibles et plus intelligibles; ayant discerné leurs sentiments, il les traduit dans leur propre langage si expressif, si savoureux et ce sont là des conditions essentielles de l'art.

Un fort heureux début encouragea Mme Claude Lemaître à persévérer: à la suite de Ma Soeur Zabette, elle publia l'Aubaine, une étude du même ordre, où se détache, vigoureusement dessiné, le type complexe du gros pilote César Rollet, madré compère, joignant à la valeur professionnelle la duplicité d'un homme d'affaires, à la joviale bonhomie la ruse finaude; à la fois prodigue de sa vie et âpre au gain, toujours en quête d'actes de dévouement à accomplir et de marchés avantageux à conclure, aussi fier des écus dont ses sacs sont gonflés que des médailles de sauvetage dont sa large poitrine est constellée.

Puis, par une sorte de coquetterie bien légitime, la souplesse d'un talent varié voulut s'affirmer dans le Cant, spirituelle satire où une main légère, mais impitoyable, soulève, pour l'édification et le salut d'une charmante Française, le masque de l'hypocrite pruderie britannique.

Avec Cadet Oui-Oui, Mme Claude Lemaître revient à un genre où elle a prouvé qu'elle excellait, où elle sait se renouveler, tout en demeurant fidèle à sa formule initiale. Il siérait mal de déflorer par la moindre analyse le roman inédit dont L'Illustration s'est assuré la primeur; mais il est bien permis de dire qu'on y retrouvera--et même à un degré supérieur--les éléments d'intérêt, l'observation pénétrante, la justesse des notations, l'émotion communicative, toutes les solides et délicates qualités littéraires qui ont fait le succès de Ma Soeur Zabette et de l'Aubaine.

Un sauvageon prêt à épanouir ses premières fleurs au premier souffle de l'amour, telle apparaît, au début du récit, la jeune moulière Ambroisine, surnommée Cadet Oui-Oui. «L'ovale de son visage était bien celui d'une de ces madones sculptées dans les bois du Nord et qui servent de proues et de protectrices aux vieux bateaux norvégiens... Les cheveux, les sourcils, la peau, étaient d'un blond monotone de la couleur du miel pâle.» Deux traits caractéristiques: l'ardeur des lèvres rouges et la profondeur des yeux bleus complètent le suggestif portrait de l'héroïne; à lui seul, il laisse pressentir une destinée grosse de tempêtes.

Plus qu'aucune autre, parmi les belles filles de la mer déjà peintes par Mme Claude Lemaître, cette originale et troublante figure captivera nos lecteurs, et leur jugement, nous en sommes certains, ratifiera pleinement l'éloge anticipé d'une oeuvre de tous points remarquable.
Edmond Frank.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pfinge
Zigomar
avatar

Nombre de messages : 4495
Date d'inscription : 13/08/2007

MessageSujet: Re: Claude Lemaître   Jeu 14 Fév - 15:52

Au moins , on la connait ainsi mieux, même si ce n'est pas mon genre !

Rajoutons qu'elle était sociétaire SGDL dès 1907 (sous le nom "Mme Claude Lemaître" ), et qu'elle habita un moment 1bis rue Vernier , Paris 18ème (tout proche de la rue Jouffroy).

Pour Strasbourg , j'avais déjà vérifié , comme mentionné plus haut. J'ai refait une tournée à Saintes , 1870 et 1873 en recherchant Marie Elise,et seules 2 personnes ont été affublées du prénom Elise, apparemment sans rapport, mais à tout hasard , je les cite :
JACQUILLARD Elisa née le 03 01 1870
CHARBONNEAU Elise Marie Louise née le 20 05 1870

Aucune Claude ! Mais de toute façon, je pense que Claude est le nom de son mari !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pfinge
Zigomar
avatar

Nombre de messages : 4495
Date d'inscription : 13/08/2007

MessageSujet: Re: Claude Lemaître   Jeu 14 Fév - 22:19

J'ai écrit un peu plus haut
Citation :


Forme retenue
Chigot, Elise-Marie (1873-19..)
Forme rejetée
Lemaître, Claude (1873-19..)
[Nom de personne]

J'avais squizzé la suite :
Citation :
Source

Le Destin de Colette [Texte imprimé] : roman / Claude Lemaitre. - Paris : Ed. de la "Mode Nationale", 1930

Quelqu'un a-t'il cet ouvrage ? (Le destin de Colette Fama 234 )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arzam
Zigomar
avatar

Nombre de messages : 6981
Localisation : Au fil de la Loire en Touraine
Date d'inscription : 03/09/2007

MessageSujet: Re: Claude Lemaître   Ven 15 Fév - 10:21

Ignatz Mouse a écrit:
Si l'on en croit le "Grand Annuaire des Littérateurs 1922" où normalement les infos sont fournies par les auteurs eux-mêmes :

Citation :
LEMAÎTRE ( Mme Claude ) :
8 bis rue Jouffroy, Paris
née à Strasbourg le 29 novembre 1870
Je me demande s'il n'y aurait pas eu une erreur de transcription avec les dates d' André Lichtenberger (né lui aussi le 29 novembre 1870 à Strasbourg) Rolling Eyes

Dans l'ordre alphabétique, LEMAITRE n'est pas bien loin de LICHTENBERGER

Quelle est la date de naissance indiquée pour Lichtenberger dans le Grand dictionnaire des littérateurs 1922 Question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pfinge
Zigomar
avatar

Nombre de messages : 4495
Date d'inscription : 13/08/2007

MessageSujet: Re: Claude Lemaître   Ven 15 Fév - 15:32

Moins sérieusement : p'tet ben que Claude Lemaître = André Lichtenberger !

Dommage qu'ils ne résidaient pas à la même adresse !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Claude Lemaître   

Revenir en haut Aller en bas
 
Claude Lemaître
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Claude Lemaître
» Confiture de Reine Claude
» [Hugo, Victor] Claude Gueux
» Tous à Matha, de Jean-Claude Denis
» [Auteur] Claude Ferny

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A propos de Littérature Populaire :: Biographies & bibliographies :: Biographies-
Sauter vers: