Ce forum est dédié à ce qu'on nomme littérature populaire, littérature marginale, autre littérature, paralittérature
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Simonet , Jean

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Maciste
Zigomar
avatar

Nombre de messages : 4986
Age : 49
Localisation : La Dombes et Le Coutançais
Date d'inscription : 10/10/2007

MessageSujet: Simonet , Jean    Sam 9 Avr - 10:14

Simonet , Jean

D'après P. Caillens, ce serait le pseudonyme de Jean FREDY (à confirmer). Cet auteur, né en 1909 (d'après la BnF), a écrit des pièces radiophoniques et des romans policiers (les aventures du commissaire Girodon dans la collection Espionnage-Aventures-Police des éditions des Roses, dirigée par Jean Campocasso "et écrite par des spécialistes des S.R."). Ce serait également le même Simonet qui aurait écrit de petits romans d'aventures pour la jeunesse dans la collection Junior des éditions des Remparts/STAEL, à la fin des années 1940/début des années 1950.
A vous les studios cyclops
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.le-rayon-populaire.com
arzam
Zigomar
avatar

Nombre de messages : 7087
Localisation : Au fil de la Loire en Touraine
Date d'inscription : 03/09/2007

MessageSujet: Re: Simonet , Jean    Sam 9 Avr - 10:30

voui, c'est bien ça Razz

j'avais noté Jean Simonet = Jean Fredy qui utilise aussi les pseudos Alain Gervan(n)e et Jehan Dotreval
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
herbulot
Collectionneur, Chercheur, Passionné


Nombre de messages : 4024
Localisation : l ardenne profonde
Date d'inscription : 06/10/2006

MessageSujet: Jean Simonet   Sam 9 Avr - 12:03

Voir sur site "Bab el Oueds"un petit complément cyclops
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arzam
Zigomar
avatar

Nombre de messages : 7087
Localisation : Au fil de la Loire en Touraine
Date d'inscription : 03/09/2007

MessageSujet: Re: Simonet , Jean    Sam 9 Avr - 12:13

ah oui, c'est

mais ils semblent affirmer que c'est Jean Simonet le patronyme Question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
herbulot
Collectionneur, Chercheur, Passionné


Nombre de messages : 4024
Localisation : l ardenne profonde
Date d'inscription : 06/10/2006

MessageSujet: Jean Simonet   Sam 9 Avr - 12:23

J'avais ce Jean Frédy par feulamimermet,repris par Caillet.
Il est bien adhérent SGDL sous ce nom-là,alors.... Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arzam
Zigomar
avatar

Nombre de messages : 7087
Localisation : Au fil de la Loire en Touraine
Date d'inscription : 03/09/2007

MessageSujet: Re: Simonet , Jean    Sam 9 Avr - 12:31

apparemment ce serait bien Jean Frédy le vrai nom voir ici
Citation :
LIBERABLES du CONTINGENT 57 / 1 A
Embarquement sur «VILLE de MARSEILLE» à PHILIPPEVILLE
le 4 JUIN 1959
1ère Classe FREDY Jean CCAS PUY-DE-DOME
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pcabriotpi83
Lupin (Arsène)
avatar

Nombre de messages : 744
Age : 73
Localisation : Derrière Versailles
Date d'inscription : 03/04/2008

MessageSujet: Re: Simonet , Jean    Lun 4 Jan - 21:39

Jean Frédy, le vrai nom... sans aucun doute. Mais libérable du contingent fin des années 50 !..... certainement pas... car il naquit en 1909 !

Non, la citation fournie par l'ami Arzam correspond très probablement à un certain Jean René Freydey, connu sous le nom de Jean Frédy (dont le père René Fredy fut assassiné à Alger en 1955), qui fut élève à l'Ecole Nationale Professionnelle de l'Air (ENPA, à Cap Matifou près d'Alger), et qui était conscrit fin des années 1950, comme en témoigne la photo ci-dessous prise en 1958.


Jean Frédy est le cinquième personnage accroupi en partant de la gauche

TontonPierre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leblogdetontonpierre.blogspot.com/
pcabriotpi83
Lupin (Arsène)
avatar

Nombre de messages : 744
Age : 73
Localisation : Derrière Versailles
Date d'inscription : 03/04/2008

MessageSujet: Re: Simonet , Jean    Jeu 28 Jan - 19:04

En présentant mes vœux pour 2016 dans le topic adéquat, j’insérais une annonce “cryptée” (à la manière du titre de deux films de Sacha Guitry) sur une présentation possible à mettre en ligne cette année : « Si Monet m’était conté… »
Personne n’ayant relevé le challenge de trouver la clé de décodage, je vais donc donner la solution. Il fallait lire : Simonet m’était conté… Car c’est dans la continuité de la présentation de la Collection d’Espionnage des Éditions des Roses que je suis venu à m’intéresser à ce romancier, Jean Simonet, qui a publié chez cet éditeur 3 romans policiers / d’espionnage en 1954 et 1955.

Quatre mois de recherches, tous azimuts : sur la toile ; parmi les anciens d’Algérie ; à la BNF, dont une “autorisation de consultation exceptionnelle” de document hors d’usage ; à la SGDL, avec une “autorisation de consultation d’archives privées” du dossier Jean Frédy (cotes 454AP/163 et 454AP/551) ; et surtout…., surtout, le hasard d’en avoir parlé à Gérard Thomassian, l’expert reconnu en matière de BD petits formats, gardien – entre autres – des archives de la S.T.A.E.L./ des Remparts, la maison d’édition majeure des ouvrages de Jean Simonet. Ce dernier n'a pas hésité à se proposer de mettre à ma disposition les courriers échangés entre Jean Frédy et le Directeur des Collections Junior – l’Abbé Félix Buffière – entre les années 1946 et 1954, et je l'en remercie ici même du fond du cœur.

Tout n’est pas encore figé, pour arriver à un fascicule exhaustif et convenablement illustré.
Mais on peut déjà présenter les résultats au travers de plusieurs posts (à suivre) mis en ligne sur le Forum… Priorité de l’information aux membres de notre (petite) collectivité, n’est-ce pas ?!

On commence demain…

TontonPierre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leblogdetontonpierre.blogspot.com/
Jean François Le Deist
Zigomar
avatar

Nombre de messages : 4100
Age : 60
Localisation : Morbihan
Date d'inscription : 06/06/2006

MessageSujet: Re: Simonet , Jean    Jeu 28 Jan - 21:03

De passage à Paris pour formation, je suis passé voir Gérard Thomassian le week-end dernier.

On est resté discuter de littérature populaire, de STAEL, d’œil de Zoltec ( ça ne vous rappelle rien ? ), et il m'a parlé de ton futur fascicule. Je suis un futur preneur !
En attendant, on va te lire ici cheers

_________________
"Par suite des pluies, les Bries, les Coulommiers et les Livarots ont éprouvé une forte baisse"
( Halles Centrales de Paris, janvier 1885 )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://popularliteraturestudies.blogspot.fr/
Jean François Le Deist
Zigomar
avatar

Nombre de messages : 4100
Age : 60
Localisation : Morbihan
Date d'inscription : 06/06/2006

MessageSujet: Re: Simonet , Jean    Jeu 28 Jan - 21:17

Je viens de vérifier je dois avoir quelques fascicules STAEL / Remparts. Je t'en fais cadeau si certains te manquent.

_________________
"Par suite des pluies, les Bries, les Coulommiers et les Livarots ont éprouvé une forte baisse"
( Halles Centrales de Paris, janvier 1885 )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://popularliteraturestudies.blogspot.fr/
barillier
Lupin (Arsène)


Nombre de messages : 735
Age : 61
Localisation : Bourges
Date d'inscription : 04/03/2010

MessageSujet: Simonet , Jean    Ven 29 Jan - 0:58

Bonsoir Tonton Pierre,
Je suis également preneur de ta future étude.

en attendant quelques scans

a)Junior Police

n°1 C.O.L.31.1258,DL:3T1950,n°d'éditions:237-n°3 C.O.L.31.1258,DL:4T1950,n°d'éditions:8,commission paritaire des papiers de presse n°12.302
n°5 C.O.L.31.1258,DL:1T1951,n°d'éditions:12,commission paritaire des papiers de presse n°12.302
n°7 C.O.L.31.1258,DL:1T1951,n°d'éditions:14,commission paritaire des papiers de presse n°20.998
n°13 C.O.L.31.1258,DL:4T1951,n°d'éditions:59,commission paritaire des papiers de presse n°20.999

N°s 1/3/5/7 Imprimerie La Semeuse,Etampes,directeur responsable Jean Liard sauf n°1(non mentionné)
N°  13 Imprimerie Bellecour (S.N.E.P) Lyon
Publication mensuelle

b)Junior

n°68
Inscrit sous le n°219 au registre des travaux des Editions S.T.A.E.L.,2 rue de Viarmes Paris,commission paritaire des papiers de presse n°12.302,C.O.L.31.1258,DL:2T1950
n°73
Inscrit sous le n°241 au registre des travaux des Editions S.T.A.E.L.,2 rue de Viarmes Paris,commission paritaire des papiers de presse n°12.302,C.O.L.31.1258,DL:4T1950
n°87
Inscrit sous le n°44 au registre des travaux des Editions des Remparts,38 rue des Remparts-d'Ainay,Lyon,commission paritaire des papiers de presse n°12.302,C.O.L.31.1258,DL:3T1951
n°90
Inscrit sous le n°54 au registre des travaux des Editions des Remparts,38 rue des Remparts-d'Ainay,Lyon,commission paritaire des papiers de presse n°12.302,C.O.L.31.1258,DL:4T1951
n°102
Inscrit sous le n°80 au registre des travaux des Editions des Remparts,38 rue des Remparts-d'Ainay,Lyon,commission paritaire des papiers de presse n°12.302,C.O.L.31.1258,DL:2T1952

N°s 68/73 Imprimerie La Semeuse,Etampes,directeur responsable Jean Liard
N°s 87/90/ Imprimerie La Semeuse,Etampes
N° 102 Imprimerie Bellecour (S.N.E.P) Lyon

N°s 87/90/102 Comité de Direction de la Publication Jean Liard (Directeur-Gérant),Marius Costes (Administrateur),Félix Buffière (Rédacteur en chef),Maurice Fargé (Rédacteur), Louis Carrière (Dessinateur)

A+....Gilles
Publication bimensuel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pcabriotpi83
Lupin (Arsène)
avatar

Nombre de messages : 744
Age : 73
Localisation : Derrière Versailles
Date d'inscription : 03/04/2008

MessageSujet: Re: Simonet , Jean    Ven 29 Jan - 1:34

Merci l'ami pour ces scans.
On essaiera, dans les différents messages qui suivront, de mettre l'intégralité des illustrations des couvertures des romans de Simonet, ainsi que les bandeaux des titres de ses publications de romans ou de nouvelles dans les journaux.
Je reste bien entendu preneur de toute illustration, n'ayant personnellement que très peu d'ouvrages de l'auteur.
A demain (matin) donc

TontonPierre


Dernière édition par pcabriotpi83 le Ven 29 Jan - 17:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leblogdetontonpierre.blogspot.com/
pcabriotpi83
Lupin (Arsène)
avatar

Nombre de messages : 744
Age : 73
Localisation : Derrière Versailles
Date d'inscription : 03/04/2008

MessageSujet: Re: Simonet , Jean    Ven 29 Jan - 10:34

Bio/Bibliographie de Jean Simonet, un alias de Jean Frédy (1909-1964)


Jean Simonet en 1954 – Cliché L'Écho d'Alger

Rares sont les informations disponibles sur cet authentique Pied-Noir que fut Jean Simonet, Sociétaire des Gens de Lettres (SGDL) sous son véritable patronyme, celui de Jean Frédy{1}. Le peu que l’on sait de lui est rapporté par la jaquette du dernier ouvrage qu’il publia, quelques années avant sa mort : Double-Tchatche, une étude de mœurs sur trame policière teintée de « pataouète »{2}.
On y apprend qu’il naît à Alger en 1909{3}, fait ses études au Petit Lycée de Mustapha {4}, puis enchaîne avec des études de Droit{5}, avant d’intégrer la vie active comme fonctionnaire. Il servira toute sa vie en Algérie, dans la Police{6}. On le retrouve vers le milieu des années 1950 Commissaire Principal à El Biar, une banlieue huppée limitrophe d’Alger{7}. Une fonction qu’il mettra sans nul doute à profit pour écrire ses romans policiers ou d’espionnage, ainsi que ses nombreuses pièces policières.

Il est décrit par un ancien d’Algérie qui l’a rencontré comme «un amoureux inconditionnel de notre terroir et un homme de grande facilité d’écriture qui a produit avec générosité une quantité impressionnante de romans d’aventure, de feuilletons, de romans policiers et de pièces policières radiophoniques, pas pires que d’autres qui en tout cas furent populaires»{8}.

Car c’est un fait que Jean Simonet écrit beaucoup, entre la fin des années 1940 et celle des années 1950, et qui «très modestement avoue avoir “commis” une cinquantaine de romans d’aventures, policiers, historiques, d’amour ou d’espionnage et une centaine de pièces de théâtre radiophonique. S’il n’a pas de talent, comme le prétendent certaines fines bouches, il ne manque tout au moins pas d’imagination»{9}.

Malgré ce manque de talent supposé{10}, que certains semblent vouloir lui reprocher, il décrochera le “Prix de la Nouvelle 1950” à Alger, devant 97 concurrents, ainsi que le Prix du sonnet décerné à Bône en 1950, sera décoré des Palmes Académiques en janvier 1951 et élevé au grade d’Officier de l’Instruction Publique en 1957, exercera la fonction de critique littéraire à “La Dépêche de l’Est” (un quotidien de Bône), puis à “La Dépêche de Constantine” et enfin à "La Dernière Heure" (d’Alger). Il recevra le Prix Lélian 1954 du roman populaire ainsi qu’une Plaque d’Argent de la ville d’Alger.


Ci-dessus, jaquette de son fameux roman hommage au « pataouète » “Double-Tchatche”, publié à Alger en 1959.
Sur le rabat à droite, l’éditeur a rapporté les seuls éléments de biographie de l’auteur disponibles avant la présente étude,
ainsi qu’un portrait de Jean Simonet croqué par DUCO, avec sa cigarette au coin des lèvres.
(cliquez sur chaque partie de l’image pour voir son agrandissement dans l’hébergeur d’images)

En 1954, le premier titre d’espionnage qu’il publie aux Éditions des Roses dans la Collection Espionnage * Aventures * Police - Le Secret de l’U-33 - s’accompagne d’une bibliographie déjà conséquente, en particulier du côté de ses romans ; et en 1959, son dernier titre publié - Double-Tchatche - recense sur la page « du même auteur » l’ensemble de son théâtre radiophonique précédemment diffusé. C’est en partant de ces deux sources que je propose la bibliographie commentée qui suit.

Notes:
{1} Il se fera étrangement appeler, au moment où il démarre sa carrière d’auteur, J.-F. Falligé.
{2} Double-Tchatche, de Jean Simonet. Ed. Baconnier, Alger 1959. Le pataouète est le patois du bled et des faubourgs algérois.
{3} Précisément le 9 septembre 1909. Fils de Jean Joseph FREDY et de Mathilde FELIX, il est le descendant d’une famille solidement implantée depuis la fin du XIXème siècle à Roquesteron, un petit village des Alpes Maritimes.
{4} Le « Petit Lycée de Mustapha » d’Alger comportait à l’époque l’école primaire et les trois premières classes du secondaire. Il fut rebaptisé Lycée Émile-Félix Gautier en 1944 puis Lycée Victor Hugo à l’Indépendance en 1962.
{5} Bachelier en Droit, il sera diplômé de Législation algérienne, tunisienne, marocaine, de Droit musulman et de Coutumes musulmanes (selon ses éléments de biographie déposés à la SGDL – voir note générale en fin de message).
{6} Il aurait été un temps journaliste, selon un courrier envoyé à son principal éditeur début 1949. Toutefois, il rappellera dans un autre courrier de 1951 que « 20 ans de police n’ont pas endurci (s)a sensibilité », ce qui ne lui aurait donc laissé que peu de temps pour exercer la fonction pleine et entière de journaliste ! Dans un autre courrier, daté de 1948, il fait mention d’avoir été appelé par son service à travailler pendant plusieurs années dans le milieu de la Légion Étrangère. (voir note générale en fin de message). Les informations disponibles ne permettent pas de pouvoir en dire plus sur son parcours. Néanmoins, on trouvera dans la lecture de certains de ses romans des passages narratifs pouvant être considérés peu ou prou comme des données autobiographiques.
{7} Selon sa correspondance avec les Éditions des Remparts en 1953 et sa notice biographique déposée à la SGDL.
{8} Selon une correspondance entre René Drevot et Jean-Louis Jacquemin, deux anciens d’Algérie, sur le site internet ES’MMA à l’adresse : http://esmma.free.fr/livredor/index.php?mots_search=simonet&rechercher=Ok&debut=0&lang=&skin=double_alexphpteam&test=
Jean-Louis Jacquemin est le fils de Pierre Jacquemin, qui fut un camarade de Jean Simonet, au lycée en classe de Vème en 1921, et qui le resta par la suite.
{9} Selon le rabat de la jaquette de Double-Tchatche.
{10} Dans un article publié en 1950 dans les quotidiens “La Dépêche de l’Est” et “L’Écho de Philippeville”, il « s’identifiera » à un “apprenti écrivain”.

Notes générales :
1. Les informations mentionnées comme provenant de la relation épistolaire de Jean Simonet avec la Société des Gens De Lettres (SGDL) sont issues de son dossier SGDL établi au nom de Jean FREDY, cote 454AP/163, disponible aux Archives Nationales à Pierrefitte-sur-Seine.
2. Les informations mentionnées comme provenant de sa relation épistolaire avec les Éditions S.T.A.E.L. de Toulouse sont issues des archives S.T.A.E.L. / des Remparts, conservées par Gérard Thomassian, l’expert reconnu de la BD petit format.


TontonPierre


Dernière édition par pcabriotpi83 le Mer 3 Fév - 12:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leblogdetontonpierre.blogspot.com/
pcabriotpi83
Lupin (Arsène)
avatar

Nombre de messages : 744
Age : 73
Localisation : Derrière Versailles
Date d'inscription : 03/04/2008

MessageSujet: Re: Simonet , Jean    Sam 30 Jan - 19:20

Bio/Biblio. de Jean Simonet (2)

On distingue dans la carrière d’auteur de Jean Frédy / Simonet deux grandes périodes :
- 1ère période, de fin 1946 à fin 1952 / début 1953 : écriture de contes et nouvelles, et de romans pour la jeunesse, ces derniers étant publiés essentiellement aux Éditions S.T.A.E.L. / des Remparts dans leurs diverses Collections “Junior”{1}.
- 2ème période, de fin 1952 / début 1953 à mi 1960 : écriture de pièces policières pour la Radio.

On notera toutefois au cours de la première période la production de plusieurs romans « sentimentaux », dont deux publiés aux Éditions des Remparts et, en plus de ses contes et  nouvelles, de quelques poèmes, ainsi que de quelques reportages, dont certains publiés dans la luxueuse revue “Algeria”, sans compter quelques scénarios-dialogues de bandes dessinées.

Et durant le début de la seconde période, il « novelisera » plusieurs de ses pièces policières : romans qui seront publiés dans la Collection Espionnage * Aventures * Police des Éditions des Roses. C’est vers la fin de cette seconde période qu’il publie son fameux "Double-Tchatche", un hommage au patois populaire du bled, le « pataouète ». Il y met en scène deux sympathiques personnages, Double-Tchatche et Fiflaous, qui firent quelques-unes des belles soirées de la pièce policière hebdomadaire à la Radio, interprétés respectivement par André Lesage et Jacques Bedos (l’oncle de Guy), deux comédiens de la troupe de Radio-Alger.

Ne signant rien sous son véritable patronyme, il fera appel à plusieurs pseudonymes, dont quatre « protégés » par la SGDL qui sont, par ordre chronologique de création :
- Jean Simonet, le plus récurrent, aussi bien pour ses romans, nouvelles, contes, poèmes et reportages, que pour ses pièces policières ;
- Alain Gervane (que l’on retrouve parfois écrit avec deux “n”), principalement pour ses romans sentimentaux ainsi que pour trois courts romans d’aventures aux Éditions du Carquois ;
- Ibn Kef, pour un court roman dans la Collection Deux Heures d’Aventures aux Éditions du Carquois et quelques reproductions dans l’Écho de Philippeville ;
- et Jehan Dotreval{2}, pour ses « enquêtes » publiées dans l’Echo de Philippeville et pour trois romans à destination de la jeunesse.

Il utilisera de plus mais uniquement pour ses productions publiées dans les quotidiens algériens, au moins trois autres pseudonymes, dont deux sous forme d’un simple prénom : Fabrice, le plus récurrent et Félipe et Marcelle Aubier, pour deux « one shot »{3}.
Il décidera en 1955 de ne conserver que le pseudonyme de Jean Simonet, abandonnant tous les autres{4}.

Rien ne filtre sur le choix ou l’origine de ces pseudonymes. Celui de Jean Simonet paraît avoir collé à la peau de l’auteur au point que les gens qui l’ont côtoyé (« coudoyé » comme il aimait à écrire) dans la vie, l’ont toujours, semble-t-il, appelé Jean Simonet, et jamais Jean Frédy. On notera à propos de ce dernier patronyme qu’un certain René Frédy était également commissaire de police à Alger à la même époque que notre romancier. Un collègue, en somme ! Mais est-ce une simple homonymie ou cela cache-t-il un lien de parenté ?{5}


Ci-dessus : extrait de la page “Bibliographie” de l’ouvrage Double-Tchatche.
Sous la dénomination “Du même auteur” se retrouvent des titres signés Jean Simonet, Alain Gervanne et Jehan Dotreval (voir lesquels dans les messages suivants).


Notes :
{1} Durant cette première période, l’auteur eut une relation épistolaire très suivie avec le Directeur des Collections Junior des Éditions S.T.A.E.L. / des Remparts. Ces différents courriers, pour la plupart heureusement conservés dans les archives de la maison d’édition, et que Gérard Thomassian a bien voulu mettre à ma disposition, seront sources de détails pour la version « papier » de la bibliographie de Jean Simonet, détails qui viendront comme compléments à la présente version mise en ligne sur le forum.
{2} Il partagera sous ce pseudonyme, avec trois autres postulants, le second prix du Prix Littéraire de Philippeville 1951.
{3} Il se pourrait qu’il se cachât aussi, dans l’Écho de Philippeville derrière les pseudonymes “Miquette” et “Chipette” (pour les chroniques “Propos d’une collégienne”), de “ Jean Cayrol” (pour une critique littéraire) et celui des initiales "JEF" (pour un article relatif à la Tunisie).
{4} Selon un courrier du 8 octobre 1955 envoyé à la SGDL.
{5} René Frédy, né le 04 octobre 1912, 3 enfants (dont un prénommé Jean-René), commissaire de police du 9ème arrondissement d’Alger (quartier de la Redoute), aura le « triste privilège » d’être le premier Européen d’Alger assassiné par attentat, le 23 novembre 1955.

TontonPierre


Dernière édition par pcabriotpi83 le Mer 3 Fév - 12:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leblogdetontonpierre.blogspot.com/
barillier
Lupin (Arsène)


Nombre de messages : 735
Age : 61
Localisation : Bourges
Date d'inscription : 04/03/2010

MessageSujet: Simonet , Jean    Sam 30 Jan - 22:27

Bonsoir,

Petit complément

A) Deux heures d'...Aventures

n°7
Alain Gervanne : Le lama fantôme
Imprimerie Bellecourt,14 rue de la Charité Lyon,DL 2T51,N°d'édition 43,N°d'impression 783

n°8
Ibn Kef : Un drôle de vieux
Imprimerie Bellecourt,14 rue de la Charité Lyon,DL 3T51,N°d'édition 55,N°d'impression 841

n°11
Alain Gervanne : Diobé,le nain sanglant     Mais à l'intérieur:Jehan DOTREVAL
Imprimerie Bellecourt,14 rue de la Charité Lyon,DL 4T51,N°d'édition 71,N°d'impression 905

B)Deux heures de... Voyages

n°6
Jean Simonet : La fée des sables
Imprimerie Bellecourt,14 rue de la Charité Lyon,DL 2T51,N°d'édition 39,N°d'impression 758

A+ .....Gilles
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
barillier
Lupin (Arsène)


Nombre de messages : 735
Age : 61
Localisation : Bourges
Date d'inscription : 04/03/2010

MessageSujet: Simonet , Jean    Dim 31 Jan - 12:40

Bonjour,

Oublié hier !

Deux heures d'...Aventures

n°13
Alain Gervane /  La petite fille de Trébizonde
Imprimerie Bellecourt,14 rue de la Charité Lyon,DL 1T52,N°d'édition 77,N°d'impression 966

A+...   Gilles
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pcabriotpi83
Lupin (Arsène)
avatar

Nombre de messages : 744
Age : 73
Localisation : Derrière Versailles
Date d'inscription : 03/04/2008

MessageSujet: Re: Simonet , Jean    Mer 3 Fév - 12:52

Bio/Biblio. de Jean Simonet (3)

Les romans pour la jeunesse

Jean Simonet commence sa carrière de romancier après la guerre. Il a alors un peu plus de 35 ans. Il écrit d’abord quelques nouvelles et des romans d’aventure et d’espionnage pour la jeunesse. Rien d’étonnant à le voir apparaître à cette période et dans ce registre. D’une part parce qu’il y a une très forte demande de récits d’aventures «exotiques» pour la jeunesse de la part des éditeurs, et d’autre part parce que Jean Simonet a beaucoup d’imagination : une imagination nourrie par de nombreux voyages au Proche Orient et en Europe. C’est là un profil idéal pour percer dans le roman destiné aux jeunes adolescents.

Il crée les personnages de Jack et Ali, deux jeunes garçons de 15 ans, «incarnant l’un l’honneur et le vaillance du jeune Français d’Algérie, l’autre la subtilité féconde de l’âme musulmane»{1}.

Il propose sa collaboration à des éditeurs de métropole, notamment aux Éditions S.T.A.E.L. de Toulouse en répondant à une annonce insérée en mai 1946 dans “Les Nouvelles Littéraires”. Toutefois, dans l’attente de voir sa collaboration à la Collection Junior des Éditions S.T.A.E.L. acceptée, il fera publier les deux premières aventures de ses deux héros en feuilleton dans la revue illustrée Paris-Jeunes.


Ci-dessus, l’annonce insérée  dans Les Nouvelles Littéraires à laquelle répond Jean Frédy / Simonet
pour tenter de placer ses aventures de Jack et Ali aux Éditions S.T.A.E.L. en mai 1946.

Dans le même temps, il essaie de placer un conte de quelque 300 lignes : “Sececo Banco / l’Homme-Panthère”, disponible semble-t-il depuis 1946{2}. Il trouve preneur aux Éditions de Montsouris, qui font paraître le conte en août 1948, en deux livraisons dans leur nouvel hebdomadaire illustré Pierrot dont le premier numéro est apparu en mai 1947.

+ L’Homme-Panthèrein Pierrot, Éditions de Montsouris, #32 et 33 (1948-08-08 et 1948-08-15)
+ Le Trésor du Dey - in “Paris-Jeunes” en 10 livraisons, du #20 (1946-10-24) au #29 (1946-12-26)
+ Sus aux espions - in “Paris-Jeunes” en 18 livraisons, du #39 (1947-03-06) au #56 (1947-07-03)


Ci-dessus, les trois premiers romans de Jean Simonet : Un conte, qualifié par l’auteur de « roman nègre » : “L’Homme-Panthère”, publié sur deux numéros de l’illustré Pierrot des Éditions de Montsouris en août 1948,
et deux aventures de Jack et Ali : “Le Trésor du Dey” et “Sus aux espions”, deux romans publiés par épisodes dans l’illustré Paris Jeunes entre la fin 1946 et mi 1947.


Notes :
{1} Selon un courrier envoyé en mai 1946 au Directeur de la Collection Junior des Éditions S.T.A.E.L.
{2} En effet, dans plusieurs notices « auto-bibliographiques », Jean Simonet place ce titre en première place, chronologiquement donc avant “Le Trésor du Dey” publié à partir de fin octobre 1946.

TontonPierre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leblogdetontonpierre.blogspot.com/
pcabriotpi83
Lupin (Arsène)
avatar

Nombre de messages : 744
Age : 73
Localisation : Derrière Versailles
Date d'inscription : 03/04/2008

MessageSujet: Re: Simonet , Jean    Ven 5 Fév - 10:59

Bio/Biblio. de Jean Simonet (4)

Les romans pour la jeunesse (suite)
Il faut attendre fin 1948 / début 1949 pour voir apparaître de nouveaux romans de Jean Simonet, cette fois-ci aux Éditions S.T.A.E.L. (qui deviendront bientôt les Éditions des Remparts), dans la Collection Junior, une collection mensuelle puis bimensuelle de romans d’aventures pour la jeunesse (128 puis 96 pages – 11,3 x 18 cm – avec quatre illustrations intérieures pleine page).
Jean Simonet aura passé deux ans pour s’inscrire dans le format imposé par les Éditions S.T.A.E.L. pour leur Collection Junior.
On retrouve dans sa première aventure (“Le Mystère du lac en flammes”) les deux jeunes héros Jack et Ali chers à l’auteur, et dont les premières aventures ont été précédemment publiées en feuilleton dans la revue Paris-Jeunes.
Jean Simonet fera part à son éditeur du «plaisir que [lui] procure la parution de [son] premier livre broché»{1}.

Seize romans « textes » de Jean Simonet seront publiés dans cette collection, entre 1948 et 1952, lui-même classant dans sa bibliographie quatorze de ces romans dans la catégorie «Aventures», les deux autres dans la catégorie «Historique»{2}. L’imagination de l’auteur va entraîner le jeune lecteur aux «quatre coins» de la planète, de l’Asie aux Amériques, mais avec une assez forte propension dans l’Afrique du Nord, dont Jean Simonet est originaire et qu’il connaît bien.

Il crée le personnage de URK, «Sioux de 15 ans», dont quatre «épisodes» seront publiés, avant que d’autres ne voient le jour sous forme de bande dessinée en 1953.

Romans «d’Aventures» (Coll. Junior - Éditions S.T.A.E.L / des Remparts) :
+ Le Mystère du Lac en flammes – 1948 T4 – #32
+ Le Maître du désert – 1949 T1 – #36
+ Le Bouddah de Jade – 1949 T2 – #41
+ La Haine du Chaouch – 1949 T4 – #55
+ La Vengeance de Ben R’bi – 1950 T2 – #68
+ Le Moribond mystérieux – 1950 T4 – #73. Sera publié en feuilleton dans l’hebdomadaire L’Echo de Philippeville à partir du 1er décembre 1951.
+ Le Vampire des Sables – 1951 T1 – #76
+ Nagspa, fils du Thibet - 1951 – #80
+ Le Sioux maudit (Les aventures d’Urk) - 1951 – #82
+ Urk contre Alpac (Les aventures d’Urk) – 1951 T3 – #85
+ Urk contre les Visages pâles (Les aventures d’Urk) - 1951 T3 – #87
+ L’Homme au poing de lumière - 1951 T4 – #90
+ Le Coureur des bois (avec de courtes séquences avec le personnage de Urk) - 1952 T1 – #96
+ Les Aventures d’un maillot jaune - 1952 T2 – #102

Romans « historiques » (Coll. Junior - Éditions S.T.A.E.L / des Remparts) :
+ Le Héros de Garama – 1949 T3 – #50
+ Le preux Troubadour (sous la signature de Jehan Dotreval) - 1952 T2 – #99







Notes :
{1} Selon un courrier envoyé à son éditeur le 25 novembre 1948.
{2} Pour la catégorie historique, il s’agit de “Le Héros de Garama”, contant les faits d’armes de 1941 en Lybie du futur Général Leclerc (alors colonel autoproclamé) ; et de “Le Preux Troubadour”, rapportant l’expédition du roi Pierre III d’Aragon à Collo (Algérie) en 1282.


TontonPierre


Dernière édition par pcabriotpi83 le Lun 8 Fév - 11:37, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leblogdetontonpierre.blogspot.com/
Maciste
Zigomar
avatar

Nombre de messages : 4986
Age : 49
Localisation : La Dombes et Le Coutançais
Date d'inscription : 10/10/2007

MessageSujet: Re: Simonet , Jean    Ven 5 Fév - 11:11

Ponctuel dans la livraison de son feuilleton, le Tonton!
Citation :
Jean Simonet fera part à son éditeur du «plaisir que [lui] procure la parution de [son] premier livre broché»
Ce roman est plutôt agrafé que véritablement broché (cousu): c'est un fascicule!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.le-rayon-populaire.com
pcabriotpi83
Lupin (Arsène)
avatar

Nombre de messages : 744
Age : 73
Localisation : Derrière Versailles
Date d'inscription : 03/04/2008

MessageSujet: Re: Simonet , Jean    Ven 5 Fév - 16:29

Ne confondons pas un fascicule simplement agrafé (un seul cahier avec une ou deux agrafes à la pliure à des hauteurs différentes) et un ouvrage comportant plusieurs cahiers, agrafés sur le plat, pour donner un corps d'ouvrage ressemblant à un ouvrage broché ou relié. C'est ce dernier cas qui correspond aux ouvrages de la collection Junior. La couverture enveloppe à la fois le recto et le verso de l'ouvrage, avec un dos "plat" ou "carré", ce qui donne l'apparence d'un ouvrage broché, différent d'un simple fascicule...
En tout cas, la formule du "premier livre broché" est de Jean Simonet lui-même.
A +
TontonPierre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leblogdetontonpierre.blogspot.com/
Maciste
Zigomar
avatar

Nombre de messages : 4986
Age : 49
Localisation : La Dombes et Le Coutançais
Date d'inscription : 10/10/2007

MessageSujet: Re: Simonet , Jean    Ven 5 Fév - 19:57

"Ne confondons pas", certes, mais ce n'est pas très différent au final: qu'il y ait un ou plusieurs cahiers, ceux-ci ne sont pas cousus mais simplement agrafés, c'est donc la version pauvre du brochage... No (d'humeur chicanière aujourd'hui, sans doute)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.le-rayon-populaire.com
pcabriotpi83
Lupin (Arsène)
avatar

Nombre de messages : 744
Age : 73
Localisation : Derrière Versailles
Date d'inscription : 03/04/2008

MessageSujet: Re: Simonet , Jean    Sam 6 Fév - 21:01

J’annonçais, dans mon message sur la Collection Junior, que Jean Simonet faisait le distinguo entre ses romans "d'aventures" et ses romans "historiques".
C'est dans la bibliographie qu'il inséra dans “Le Secret de l'U-33” (voir le scan ci-dessous) que figure cette distinction.



Cette page bibliographique appelle plusieurs remarques « d’approximation », dont les Éditions “du Rempart”, au lieu “des Remparts” ; “L’Homme aux poings de lumière”, au lieu de “L’homme au poing…” ; “Le monstre a disparu”, au lieu de “Le mort a disparu” ; “Meurtre, Place de l’Horloge”, au lieu de “Agression rue de l’Horloge” ; “Les Contrebandiers du Désert”, au lieu de “Le Contrebandier…” ;…..
Remarquons aussi le tout premier titre indiqué : “L’Homme panthère”, qui ne fut en fait publié qu’en troisième position, et qui est loin d’être un roman, puisqu’il ne comporte que quelques centaines de lignes.

TontonPierre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leblogdetontonpierre.blogspot.com/
pcabriotpi83
Lupin (Arsène)
avatar

Nombre de messages : 744
Age : 73
Localisation : Derrière Versailles
Date d'inscription : 03/04/2008

MessageSujet: Re: Simonet , Jean    Dim 7 Fév - 11:58

Bio/Biblio. de Jean Simonet (5)

Les romans pour la jeunesse (suite)
Il publie dans la même période neuf romans policiers dans la Collection Junior Police, (32 pages – 11,3 x 18 cm) aux Éditions des Remparts, entre 1950 et 1952.
Parmi ces titres, “Le Monstre de Chantourle” sera postérieurement adapté par l’auteur (sous le pseudonyme d’Alain Gervanne) en pièce policière radiophonique (diffusion le 04 mars 1956) sous le titre “Le fantôme de Chantourle”.
Il n’est pas impossible que d’autres titres écrits par l’auteur pour cette collection aient subi une adaptation du même type.

Romans policiers (Éditions des Remparts – Collection Junior Police) :
+ Le Castel du Mort qui hurle – 1951-01 - #01
+ Le Mort a disparu – 1951-03 - #03
+ Le Monstre de Chantourle – 1951-05 - #05
+ Agression rue de l’Horloge – 1951-07 - #07
+ L’Homme à la houppelande – 1951-09 - #09
+ Le Contrebandier du désert – (sous la signature de Jehan Dotreval) – 1951-12 - #12
+ Le Pirate noir – 1952-01 - #13
+ Traqués dans Venise – (sous la signature de Jehan Dotreval) – 1952-03 - #15
+ Espion malgré lui – 1952-04 - #16




Ci-dessus, illustrations des couvertures des 9 romans policiers de Jean Simonet publiés dans la Collection Junior Police.
Les illustrations des #3, 5, 7, 9 et 12 sont issues des reproductions des originaux de couvertures disponibles à la boutique Fantasmak.

TontonPierre


Dernière édition par pcabriotpi83 le Sam 5 Mar - 18:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leblogdetontonpierre.blogspot.com/
pcabriotpi83
Lupin (Arsène)
avatar

Nombre de messages : 744
Age : 73
Localisation : Derrière Versailles
Date d'inscription : 03/04/2008

MessageSujet: Re: Simonet , Jean    Mer 17 Fév - 23:09

Bio/Biblio. de Jean Simonet (6)

Les romans pour la jeunesse (suite et fin)

Pour terminer sur sa production de romans textes « petit format », on note cinq courts romans aux Éditions du Carquois {1}, sur 1951 et 1952, dans les Collections Deux Heures de … (32 pages – 10 x 15 cm), sous les signatures de Jean Simonet, d’Alain Gervanne, de Ibn Kef et de Jehan Dotreval :

Collection Deux Heures de… Voyages (Éditions du Carquois)
+ La Fée des sables (signé Jean Simonet) - 1951 - #6

Collection Deux Heures d’… Aventures (Éditions du Carquois)
+ Le Lama fantôme (signé Alain Gervane) - 1951 - #7. Sera publié en feuilleton dans l’hebdomadaire L’Écho de Philippeville, du 22 septembre au 10 novembre 1951 (8 livraisons), sous la signature de Jean Simonet.
+ Un drôle de vieux (signé Ibn Kef) – 1951 - #8
+ Dyobé, le nain sanglant (signé Jehan Dotreval en page de titre et Alain Gervanne en couverture) - 1951 - #11
+ La petite fille de Trébizonde (signé Alain Gervane) - 1952 - #13



Note :
{1} Les Éditions du Carquois dépendaient alors des Éditions des Remparts.

TontonPierre


Dernière édition par pcabriotpi83 le Dim 6 Mar - 10:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leblogdetontonpierre.blogspot.com/
pcabriotpi83
Lupin (Arsène)
avatar

Nombre de messages : 744
Age : 73
Localisation : Derrière Versailles
Date d'inscription : 03/04/2008

MessageSujet: Re: Simonet , Jean    Sam 5 Mar - 18:32

Bio/Biblio. de Jean Simonet (7)

Les scénarios de bandes dessinées “Junior” (1/3)

En 1951, Jean Simonet est maintenant parfaitement intégré dans l’équipe des Éditions des Remparts. Il fait partie des auteurs qui sont régulièrement édités. N’écrira-t-il pas plus de la moitié des titres de la Collection Junior Police {1} ?
Au même moment, son éditeur songe à de nouvelles collections, toujours dans le cadre du label générique “Junior”, mais pour les plus jeunes encore, avec des histoires complètes sous forme de bandes dessinées.
Jean Simonet est sollicité pour travailler sur une série de scénarios avec son personnage de l’indien Sioux URK, qu’il vient de créer et dont les romans textes sont très bien accueillis par les lecteurs, petits et grands. On prévoit au moins une douzaine de titres {2}, sous forme de bande dessinée mensuelle « grand » format, chaque titre formant une histoire complète.
En parallèle, l’éditeur met en place une autre collection pour les jeunes, elle aussi mensuelle et elle aussi sous forme de bande dessinée « grand » format : la Série des “Grands Héros”. Max d’Amplaing, un auteur récurrent des Collections “Junior”, est notamment sollicité pour l’écriture de scénarios. La série apparaît en mars 1952, dessinée pour les trois premiers titres par Jef de Wulf, puis par André Gosselin. Jean Simonet y placera anonymement un scénario, celui de “Mermoz, l’Archange du ciel” {3}.


Ci-dessus, illustration de couverture et premières planches de “Mermoz, l’Archange du ciel” (octobre 1952).
L’histoire est dessinée par André Gosselin, sur un scénario non signé de Jean Simonet.

Junior – Série Les Grands Héros : Grand format 21,3 x 29 cm, 24 pages.
+ Mermoz, l’Archange du ciel – 1952-10 - n°8 - légendes (non signées) de Jean Simonet, dessins (non signés) d’André Gosselin

Notes :
{1} Neuf romans sur les seize que comporte la collection seront écrits par Jean Simonet.
{2} Dans un courrier envoyé à son éditeur en 1952, Jean Simonet joint le plan de 12 “Sioux”.
{3} Jean Simonet joint le scénario à son éditeur par un courrier de juillet 1952. On notera toutefois que l’ours de la revue crédite Maurice Fargé [Max d’Amplaing] comme « Rédacteur » pour l’intégralité des numéros de la série.

TontonPierre


Dernière édition par pcabriotpi83 le Lun 7 Mar - 19:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leblogdetontonpierre.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Simonet , Jean    

Revenir en haut Aller en bas
 
Simonet , Jean
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Racine, Jean] Phèdre
» Tous à Matha, de Jean-Claude Denis
» Jean d'Ormesson
» [Diwo, Jean] La Fontainière du Roy
» Jean Teulé : Le magasin des suicides, Charly 9 et autres romans

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A propos de Littérature Populaire :: Biographies & bibliographies :: Pseudonymes-
Sauter vers: