Ce forum est dédié à ce qu'on nomme littérature populaire, littérature marginale, autre littérature, paralittérature
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Mary, Jules (1851-1922)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Compère
Belphégor


Nombre de messages : 42
Date d'inscription : 01/09/2006

MessageSujet: Roger dédoublé   Mer 6 Juin - 21:20

L'affaire est compliquée. Voici en résumé ce qu'écrit Adeline Guérin dans ce prochain "Rocambole" (elle travaille la question depuis plusieurs années).
Jules Mary publie d'abord "Roger-la-Honte" dans "Le Petit Journal" entre le 3 octobre 1886 et le 31 janvier 1887. Puis la Librairie Illustrée le fait paraître en deux volumes dès 1887. C'est cette édition-là qu'il faudrait prendre comme référence. Encore faut-il la trouver...
La même année, Jules Mary transforme son roman pour une édition en fascicules chez Rouff (publiés du 14 novembre 1887 au 11 juillet 1889). Avant de proposer une version qui "tienne la distance" et comme l'éditeur Rouff, semble-t-il le demandait à ses auteurs, le roman est augmenté par l'intégration d'un autre roman, "Le Wagon 303". Cela suppose d'adapter le texte, de modifier le découpage des chapitres, d'ajouter des passages et de changer des noms de personnages.
C’est ainsi, qu’à la fin du XIXe siècle, il existe sur le marché du livre deux versions de "Roger-la-Honte", toutes deux signées Jules Mary : une courte et une longue, dont les droits sont détenus respectivement par Tallandier et Rouff.
Depuis, les rédditions s'appuient (sans le dire) sur l'une ou sur l'autre, et, bien souvent, coupent des passages estimés trop longs - même dans la première version.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coolmicro
Fantômette


Nombre de messages : 239
Age : 66
Date d'inscription : 06/02/2007

MessageSujet: Re: Mary, Jules (1851-1922)   Mer 6 Juin - 22:56

Merci pour ces précisions. J'ai fait également fait des recherches/interviews, entre temps...

Dire qu'il faudrait publier l'édition originale de 1887, on est évidemment d'accord; mais elle n'est tout simplement disponible nulle part, et si elle l'était, elle atteindrait de tels sommets financiers, que ce n'est même pas la peine d'y penser...

Pour la version Rouff 1889, elle est pour moi la preuve qu'un écrivain est capable de défigurer sa propre oeuvre pour des impératifs financiers - n'oublions pas que la réussite financière était un élément extrêmement important pour Mary, qui a fêté son premier million avant ses 30 ans, avec une somptueuse fête; même si sa probité intellectuelle et son sérieux ont été généralement reconnu, il n'était pas à l'abri de la tentation...
Nombreuses sont les personnes, comme Sweeney Todd (dans le sujet consacré à Roger-la-honte) qui ont gardé un mauvais souvenir de cette « fusion » de Roger-la-honte et de Wagon 303 . Même si c'est la seule version disponible qui présente le style d'écriture de Jules Mary sans coupures ou transformations, elle présente aussi un bricolage d'histoires qui ne lui fait pas particulièrement honneur.

Bref, l'idéal serait une version la plus proche possible de celle de 1887, sans ces ajouts de l'édition Rouff 1889 qui devient un pavé de je ne sais combien de pages. Par ailleurs, même si je voulais publier l'édition Rouff 1889, elle est quasi introuvable, et toujours à un prix prohibitif (plus de 100 euros)

Cela dit, rien n'est simple, comme tu l'as dit.

La première chose, c'est que j'entends parler de Roger-la-Honte, c'est à dire des XIV premiers chapitres (y compris dans l'article de Le Rocambole, d'après ce que j'ai cru comprendre), qui se terminent par l'évasion de Roger, le retour clandestin en France et son départ avec Suzanne (je ne l'ai pas lu, seulement feuilleté). Mais la plus longue partie, 5 fois plus importante (dans les éditions que j'ai), est la suite, La revanche de Roger-la-honte, et je me dis que c'est plus probablement dans cette seconde partie que les ajouts on été faits. Non?

Deuxième chose: théoriquement, Tallandier possédait les droits de la version courte, et Rouff ceux de la version longue. Et les deux ont effectués des coupes ensuite. Donc, la version Tallandier devrait être beaucoup plus courte que la version Rouff. Or, j'ai en main l'édition Laffont 2001, reproduction de l'édition Tallandier 1932, et l'édition Rouff 1959, reproduction de l'édition Rouff 1949:

* J'ai déjà dit plus haut que j'avais regardé les débuts et fins de tous les chapitres, qui sont identiques...

* Je viens de faire un autre calcul simple, pour voir à peu près le nombre de pages et donc de mots. Le premier chapitre, qui semble identique en texte pour les deux éditions, chez Laffont, fait 15,5 pages, et chez Rouff 8,87 pages. Roger-la-honte+La Revanche= 680 pages chez Laffont. Une règle de trois me donne un équivalent théorique chez Rouff de 389 pages; en réalité, le Rouff fait 384 pages.

Conclusion évidente: Même s'il demeure une petite incertitude d'éventuels petits manques dans l'édition Laffont, en aucun cas la version Tallandier 1932 ne peut être qualifiée de courte, en comparaison d'une éventuelle version longue chez Rouff.

Il me manque des infos pour aller plus loin, il faudrait que j'aie en mains les éditions 1887 et 1889 pour mieux analyser les différences au niveau de l'histoire (aussi importante que le style pour un roman populaire). J'aurai bien aimé aussi dialoguer avec Adeline Guerrin de ces questions. Mais je suis maintenant persuadé d'une chose: en dehors de l'édition 1887, il est impossible de conclure, dans l'état actuel des connaissances, qu'une édition est mieux qu'une autre.

Pour le moment, je vais scanner et nous publierons l'édition Tallandier 1932: sa qualité d'impression supérieure à la Rouff, réédition moderne oblige, facilite beaucoup le travail d'OCR, cela ne vaut pas le coup de travailler 3 fois plus pour la version Rouff 1949, qui apparaît très semblable à l'édition Tallandier 1932.

Si un jour je peux accéder à l'édition Rouff 1889 ou à l'édition La Librairie Illustrée 1887, je les scannerai, car l'idéal serait d'avoir accès aux trois éditions en ligne...
Je mettrai un avertissement dans l'édition que nous publierons pour essayer d'expliquer la situation...

Encore merci à tous ceux qui m’ont aidé à comprendre cet imbroglio…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ebooksgratuits.com
Léon Rude
Admin
avatar

Nombre de messages : 2658
Date d'inscription : 02/06/2006

MessageSujet: Re: Mary, Jules (1851-1922)   Mer 6 Juin - 23:19

Coolmicro a écrit:
J'aurai bien aimé aussi dialoguer avec Adeline Guerrin de ces questions.
Adeline rejoint le forum mais n'est jamais venue faire un tour.
Elle est tout simplement Adeline dans la liste des membres. Tu peux peut-être lui envoyer un mp.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bdfi.net
M.L.
Rocambole


Nombre de messages : 1091
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: Re: Mary, Jules (1851-1922)   Jeu 7 Juin - 0:46

Les choses sont plus compliquées encore semble-t-il.

On oublie trop souvent qu'au XIXe siècle, un éditeur n'est pas proprétaire des droits d'un texte, mais d'un mode de diffusion de ce texte. Le premier propriétaire, c'est Rouff (le contrat date du 4 mars 1886). Mais il possède les droits exclusifs pour l'édition illustrée de l'oeuvre. Et de fait, plus tard, ce qui importera à Tallandier, c'est que Rouff possède les droits de la version illustrée. Cela contraint par exemple Tallandier à renoncer à représenter une scène du roman en couverture, je l'ai déjà dit, ou de racheter les droits à Rouff lors d'une édition du Cinéma-Bibliothèque(alors même qu'il possède les droits du texte!).
Dans un second temps Mary, profitant des termes du contrat de Rouff, a cédé à Tallandier les droits de l'édition sans illustration (soit, probablement, l'édition courante à 3,50F, mais pas l'édition en livraisons - et il y avait sans doute une clause donnant à la Libr. Ill. les droits sur les éditions moins onéreuses, ce qui explique que Tallandier ait rediffusé Mary dans son "National Rouge").

J'ai tendance à penser en revanche que ni Tallandier ni Rouff n'étaient possesseur d'une version du texte, mais qu'ils possédaient un droit de diffusion spécifique. Ce qui veut dire que Rouff comme Tallandier ont pu s'appuyer sur la même version du texte pour leurs versions expurgées.

Quant à la version de la Librairie Illustrée me direz-vous? Eh bien, je ne la connais pas, mais je suppose (étant donné l'époque) qu'il s'agit de livraisons. Si je ne me trompe pas et qu'il s'agit bien de livraisons, alors cette version appartient probablement... à Rouff également, car la Librairie Illustrée louait souvent les droits de ses diffusions pour un nombre d'années (ou un nombre d'exemplaires) à des éditeurs tiers.

Dans ce cas, à qui appartient le texte? A Rouff dans les deux cas (du moins avant 1896), mais encore une fois, les éditeurs populaires ne pensent pas en termes de texte, mais de format.

Mais pourquoi une version plus longue alors? Parce que cela signifie davantage de livraisons bien sûr... Ce que voulait Mary comme Rouff (et ce que voulaient aussi les lecteurs, ne l'oublions pas). Les versions sont donc toutes deux les bonnes, voulues par l'auteur et l'éditeur.

Une autre question me vient à l'esprit: quelle est la version de 1896 (celle, probablement du premier livre national, qui reprenait généralement les empreintes des éditions à 3,50)? La longue ou la courte?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mletourneux.free.fr/
Coolmicro
Fantômette


Nombre de messages : 239
Age : 66
Date d'inscription : 06/02/2007

MessageSujet: Re: Mary, Jules (1851-1922)   Jeu 7 Juin - 2:13

Merci de ces explications: tout cela est vraiment complexe...

A propos, une anecdote qui n'a rien à voir: Dans Le Voleur de Georges Darien, publié chez Stock en 1898, il y a un personnage qui s'appelle... Roger-la-honte... (Ce livre se trouve sur Gallica et sur notre site)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ebooksgratuits.com
Coolmicro
Fantômette


Nombre de messages : 239
Age : 66
Date d'inscription : 06/02/2007

MessageSujet: Re: Mary, Jules (1851-1922)   Ven 8 Juin - 21:33

Maintenant, je suis sûr à 100% que les éditions Tallandier 1932 et Rouff 1949 sont identiques.

J'ai scanné aujourd'hui la totalité, soit 689 pages de l'édition Bouquins Laffont, et je suis en train de faire une première préparation sous Word: outre les éléments que j'ai déjà cités, je me suis aperçu que les chapitres XXII et et XXXIX (2ème épisode de «La Revanche de Roger-la-Honte») sont absents des deux éditions.

On ne peut exclure que la totalité du chapitre soit manquant, mais il m'apparaît plus probable qu'il s'agisse de l'omission du chapeau de chapitre. Aussi, si quelqu'un lit ces lignes et possède une autre édition que celles que je possède, merci de m'indiquer:
* la dernière phrase du paragraphe XXI et la première du paragraphe XXII
* la dernière phrase du paragraphe XXXVIII et la première du paragraphe XXXIX.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ebooksgratuits.com
Toto le Fouinard
Blaise (Modesty)


Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 06/07/2006

MessageSujet: Re: Mary, Jules (1851-1922)   Jeu 26 Juil - 14:07

Coolmicro a écrit:
Maintenant, je suis sûr à 100% que les éditions Tallandier 1932 et Rouff 1949 sont identiques.

J'ai scanné aujourd'hui la totalité, soit 689 pages de l'édition Bouquins Laffont, et je suis en train de faire une première préparation sous Word: outre les éléments que j'ai déjà cités, je me suis aperçu que les chapitres XXII et et XXXIX (2ème épisode de «La Revanche de Roger-la-Honte») sont absents des deux éditions.

On ne peut exclure que la totalité du chapitre soit manquant, mais il m'apparaît plus probable qu'il s'agisse de l'omission du chapeau de chapitre. Aussi, si quelqu'un lit ces lignes et possède une autre édition que celles que je possède, merci de m'indiquer:
* la dernière phrase du paragraphe XXI et la première du paragraphe XXII
* la dernière phrase du paragraphe XXXVIII et la première du paragraphe XXXIX.

A vérifier.
Mais d'abord un élément d'informations:
L'édition de 1887 a été réédité par Tallandier en fac-simile d'abord en 1906 en un volume (coll. Le Roman populaire n°1) puis dans le Livre national en 1910 (2 volumes). Cela triple les chances de les trouver, tout cela n'étant pas introuvable dans l'absolu !!
L'édition de 1906 se trouve (se trouvera) dans la bibliothèque de l'aarp, en cours de constitution, par exemple.
Il se peut que les éditions suivantes (1932, rééd. dans le Livre national, etc) reprennent le texte intégral de l(édition de 1887, via la réédition de 1910 en deux volumes.
D'autre part, en effet, il n'y a pas d'illustration du roman en couverture, seulement le portrait de l'auteur (idem en Livre national).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coolmicro
Fantômette


Nombre de messages : 239
Age : 66
Date d'inscription : 06/02/2007

MessageSujet: Re: Mary, Jules (1851-1922)   Ven 27 Juil - 15:43

Bonjour,

Qu'est ce que la bibliothèque de l'aarp ?

Lorsque je parlais d'édition introuvable, il s'agissait uniquement de l'édition 1887. Je suis d'accord que les numéros 41 et 42 du Livre national - 1910 donc - peuvent se trouver (2 exemplaires en vente à 15 euros actuellement).

Mais, est-il sûr que ces éditions, 1906 ou 1910, reprennent intégralement le texte de l'édition 1887?

Et, est-ce que le texte de l'édition 1932 est différent de celui de l'édition 1910, ou 1887 (je l'ai déjà scanné, alors si je pouvais éviter d'acheter une autre édition et de la scanner...)? Je pose cette dernière question car je n'ai pas été convaincu par l'article, au demeurant très bien écrit, d'Adeline Guérin, dans le dernier numéro de la revue Le Rocambole. En effet, dans cet article, elle compare l'édition Bouquins Robert Laffont 2001, basée sur l'édition Tallandier 1932, avec l'édition Rouff 1889, et elle met en évidence différentes coupes. Il me semble que pour être pertinente, son étude aurait dû:
1. D'abord analyser de manière précise ce qui a été ajouté entre l'édition 1887 et l'édition Rouff 1889.
2. Puis comparer l'édition 2001 à l'édition 1887 (et non 1889)
Nous aurions ainsi eu une idée plus précise de la situation réelle de l'évolution de ce texte.

PS: J'ai envoyé un message privé à Adeline Guérin, membre de ce forum, mais elle n'a pas répondu (et ne l'a peut-être pas reçu d'ailleurs)


Dernière édition par le Lun 30 Juil - 12:15, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ebooksgratuits.com
Léon Rude
Admin
avatar

Nombre de messages : 2658
Date d'inscription : 02/06/2006

MessageSujet: Re: Mary, Jules (1851-1922)   Ven 27 Juil - 17:35

Coolmicro a écrit:
Bonjour,

Qu'est ce que la bibliothèque de l'aarp ?

L'AARP est l'association des amis du roman populaire qui édite le Rocambole.
Une bibliothèque va ouvrir dans la Somme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bdfi.net
Maciste
Zigomar
avatar

Nombre de messages : 4732
Age : 48
Localisation : La Dombes et Le Coutançais
Date d'inscription : 10/10/2007

MessageSujet: Jules Mary : Les Damnées de Paris   Sam 24 Nov - 16:58

Qui posséderait une édition illustrée de gravures sur bois de Les damnées de Paris ? Est-il possible d'avoir des scans de ces gravures ? Merci.

Férôcias a écrit:
Autre roman fleuve: Les Damnées de Paris
Quelques éditions:

1/ Titre(s) : Jules Mary. Les Damnées de Paris... [Texte imprimé]
Publication : Paris : J. Rouff, (1883-1884)
Description matérielle : Gr. in-8 ̊
Comprend : I. L'Endormeuse ; II. L'Outragée ; III. La Jolie boîteuse

2/ Titre(s) : Jules Mary. Les Damnées de Paris... [Texte imprimé]
Publication : Paris : J. Rouff, 1884. 2e éd.
Description matérielle : In-18
Comprend : I. L'Endormeuse ; II. L'Outragée ; III. La Jolie boîteuse

3/ Edition en 3 (ou 4?) volumes dans la collection Le Livre Populaire (ed. Fayard) en 1956-1958:
Titre(s) : Jules Mary. Les Damnées de Paris [Texte imprimé]
Publication : Paris, A. Fayard ; (Évreux, impr. de Hérissey), 1956. In-16 (18 cm), 285 p., couv. en coul. 200 fr. [D. L. 5020-56] -XcR-
Note(s) : Le Livre populaire. 116


Titre(s) : Jules Mary. Les Damnées de Paris. L'Outragée... [Texte imprimé]
Publication : Paris, A. Fayard ; (Biarritz, impr. de C. del Duca), 1957. In-16 (18 cm), 320 p., couv. en coul. 200 fr. [D. L. 10775-57] -XcR-
Note(s) : Le Livre populaire. 121


Titre(s) : Jules Mary. Les Damnées de Paris. [4.] La Jolie boiteuse... [Texte imprimé]
Publication : Paris, A. Fayard ; (Saint-Amand-Montrond, impr. de Bussière), 1958. In-16 (18 cm), 287 p., couv. en coul. 200 fr. [D. L. 7292-58] -XcR-
Note(s) : Le Livre populaire. 127
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.le-rayon-populaire.com
Dominique
She


Nombre de messages : 1313
Age : 69
Localisation : Loire Atlantique
Date d'inscription : 05/12/2007

MessageSujet: Re: Mary, Jules (1851-1922)   Lun 11 Fév - 16:07

Je viens de trouver ce livre et je ne sais où le classer. Il manque la couverture (dos) et le bas de la tranche.
Merci pour les infos!

Jules Mary Le docteur Madelor Bibliothèque Rouff 1926 Prix de vente 2f75 192 pages Texte sur 2 colonnes N°10 d'après la BNF et une liste de déjà parus en page 2
Annonce pour le mois prochain "Martyre" d'Adolphe d'Ennery

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arzam
Zigomar
avatar

Nombre de messages : 6996
Localisation : Au fil de la Loire en Touraine
Date d'inscription : 03/09/2007

MessageSujet: Re: Mary, Jules (1851-1922)   Lun 11 Fév - 20:02

c'est le n°10 de la collection qui débute en 1925

beaucoup de rééditions du Livre illustré chez Rouff aussi

le n°11 est bien Martyre d'Adolphe d'Ennery
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mary, Jules (1851-1922)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mary, Jules (1851-1922)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Mary, Jules (1851-1922)
» série cinéma bibliothèque
» Question sur "Pantalons rouges" de Jules Mary.
» Jules MARY
» [Collection] Le Livre illustré à 65 c. ( Jules Rouff)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A propos de Littérature Populaire :: Biographies & bibliographies :: Bibliographies-
Sauter vers: