Ce forum est dédié à ce qu'on nomme littérature populaire, littérature marginale, autre littérature, paralittérature
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Jacques-Henri Juillet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
herbulot
Collectionneur, Chercheur, Passionné


Nombre de messages : 4024
Localisation : l ardenne profonde
Date d'inscription : 06/10/2006

MessageSujet: Jacques-Henri Juillet   Mar 30 Nov - 17:27

J'ai reçu message personnel de son fils Laurent avec une adresse mail qui ne passe pas...

bounce Au secours monsieur Laurent!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bibouillou
Fantômette
avatar

Nombre de messages : 217
Age : 48
Localisation : 13
Date d'inscription : 12/11/2007

MessageSujet: Re: Jacques-Henri Juillet   Mar 30 Nov - 17:45

Le fils de Jany Petillat également ou pas?
Pour l'adresse, tu t'es pas trompé dans un point ou un tiret?
Pendant que j'y suis ami Herbulot, te souviens-tu d'un message privé que je t'avais envoyé fin août resté sans réponse? C'est un peu pour ça que hier je disais que tu semblais un peu débordé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://victormarielepage.blogspot.com/
herbulot
Collectionneur, Chercheur, Passionné


Nombre de messages : 4024
Localisation : l ardenne profonde
Date d'inscription : 06/10/2006

MessageSujet: Jacques-Henri Juillet   Mer 1 Déc - 12:06

amibidou ,c'est pas dans mes habitudes de ne pas repondre alors j'ai dû être distrait Very Happy tu sais,une mouche qui m'enerve au dessus de ma tête suffit à me distraire,une libellule qui se pose sur mon nez me fait m'évader Very Happy Very Happy

j'ai comme adresse: laurent juillet (@) hotmail.com
j'ai réuni laurent à juillet et j'ai renvoyé un message :pas reçu encore de réponse Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
suivezlafleche
Belphégor


Nombre de messages : 33
Localisation : On dirait le Sud...
Date d'inscription : 28/11/2010

MessageSujet: Dernier rejeton de JHJ   Ven 17 Déc - 23:57

Bonjour à vous,

Comme je le disais récemment dans un message personnel à herbulot, je suis le dernier fils de Jacques-Henri JUILLET (mais pas de Jany PETILLAT !), lequel a écrit des tonnes d'ouvrages (espionnage, SF, érotisme, aventure...) entre la fin des années 40 et 1971, le tout sous une foule de pseudos différents parmi lesquels, effectivement :

Henri CHAMELET (son village natal dans le Rhône)
Roland PATRICK
Roland Yann PATRICK
Carol PATERSON (prénom choisi en hommage au réalisateur du "3ème Homme" Carol REED)

Un dernier roman a été édité en Suisse au milieu des années 80 ("La vierge de Monte-Carlo") sous le nom de KER PATRICK.

Mon père est longtemps resté très discret sur cette partie de sa vie (avant 58 et ses fiançailles avec ma mère, Jean et Josette Bruce étant leurs témoins). Puis, voyant que je m'y intéressais et lisais certains de ses livres, il a commencé à me parler de cette époque, d'Armand de Caro, de Cécil Saint-Laurent (Jacques Laurent), d'Aslan, d'Henri Salvador à qui il a dédicacé "7 Filles pour un milliard" (Salvador voulait l'adapter au cinéma et incarner le rôle principal), de Quincy Jones (à l'époque arrangeur musical et chef d'orchestre du précédent), de Jean et Josette Bruce, du Fleuve Noir etc...
Par ailleurs j'ai connu dans l'enfance des gens comme Patrick GARNOT ou Roger DERMEE... et connais toujours très bien le très fameux - et très secret - André GUERBER !

Doté d'une incroyable facilité d'écriture, mon père a empilé les ouvrages (remportant même une année le "marathon du stylo", un prix récompensant l'auteur le plus prolifique sur une période donnée) avant de se diriger vers la production de films en Italie (années 60), puis d'explorer d'autres domaines encore.
Il faut dire qu'il croulait sous les poursuites en raison de ses ouvrages érotiques et la censure ne le lâchait plus. Et pourtant, Jean COCTEAU lui-même lui avait adressé une très jolie lettre à ce sujet...

Mon grand regret restera que son plus beau roman (à mes yeux) n'ait jamais été publié. Dans un style très différent, entre Henri Vincenot et Marcel Pagnol, il y racontait son enfance à Chamelet à la veille de la guerre.
Mais au moins, à la différence de tant d'autres qu'il a perdus, ce manuscrit, je l'ai.

Bien évidemment, de tout cela je serais toujours ravi de parler avec vous.

laurent_juillet (at) hotmail.com OU suivezlafleche (at) gmail.com

QUESTION : comment connaissez-vous Jany PETILLAT et comment l'avez-vous reliée à moi ?

**édit, remplacer le (at) par @ **
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
herbulot
Collectionneur, Chercheur, Passionné


Nombre de messages : 4024
Localisation : l ardenne profonde
Date d'inscription : 06/10/2006

MessageSujet: Jacques- Henri Juillet   Sam 18 Déc - 12:36

Merci "suivezlaflèche" Very Happy de cette réponse sympa.
Super de rejoindre le Forum cheers Est-ce par ce canal que vous voulez que l'on parle de votre père que,jusqu'à un moment ,nous pensions que Juillet était un pseudo et Alphonse Poirier son patronyme?.C'est dire!!!!

J'ai dû connaitre le nom de madame Petillat par une dédicace sur un roman de votre père.J'ai fait une recherche d'adresse et ,ayant trouvé,j'ai écrit à mme Jany Pétillat.A mon second courrier elle a répondu gentiment en juin 1980.
Elle ne semblait pas bien connaitre la bibliographie de l'auteur.Par contre,elle m'a dit"les dernières années de sa vie se sont passées dans la maladie et l'isolement volontaire".

Mais peut-être je tombe dans l'intimité?
J'attends votre réponse pour poursuivre.
Merci beaucoup d'avoir rattaché le wagon

Very Happy une première question: date et décès de votre père: bien 1919 à Chamelet et juillet 89 à Ténérife?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bibouillou
Fantômette
avatar

Nombre de messages : 217
Age : 48
Localisation : 13
Date d'inscription : 12/11/2007

MessageSujet: Re: Jacques-Henri Juillet   Sam 18 Déc - 15:51

Super, on va avoir des tuyaux de première main. Et ça se confirme alors, Guerber est toujours vivant! Mais comment en-ait-on arrivé à évoquer Alphonse Poirier comme véritable patronyme?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://victormarielepage.blogspot.com/
herbulot
Collectionneur, Chercheur, Passionné


Nombre de messages : 4024
Localisation : l ardenne profonde
Date d'inscription : 06/10/2006

MessageSujet: Jacques -Henri Juillet   Sam 18 Déc - 19:55

Comme tu sais y'a des choses qui se baladent ,qui viennent d'on ne sait ou exactement et qui sont reprises Un peu comme les bourdons qui butinent de fleur en fleur Very Happy

Vois l'exemple de Claude Ascain ..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
suivezlafleche
Belphégor


Nombre de messages : 33
Localisation : On dirait le Sud...
Date d'inscription : 28/11/2010

MessageSujet: Re: Jacques-Henri Juillet   Dim 19 Déc - 14:56

En réponse à la question :

Mon père est né le 11 juilllet 1919 à Chamelet (Rhône) et décédé le jour de ses 70 ans, 11 juillet 1989 à Los Christianos (sud de Tenerife, Iles Canaries).
En fait, son isolement ne date que de la toute fin de sa vie.

C'est à Tenerife qu'il avait rencontré Mme PETILLAT, à l'hôtel Marazul où il avait ses habitudes. Elle était très fan de son dernier manuscrit, "Mon Village au clair de vigne" - qui relatait son enfance à Chamelet et les mystères de son origine (il fut abandonné par sa mère et n'a jamais connu son père). Elle a même tenté d'y intéresser quelques éditeurs.
Mon père avait imaginé cette "saga Beaujolaise" en 3 volumes, mais hélas il n'a eu que le temps d'en écrire ce premier tome.


Merci herbulot pour votre tact. Effectivement, si certaines questions sont trop personnelles nous passerons par les mails... personnels.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
herbulot
Collectionneur, Chercheur, Passionné


Nombre de messages : 4024
Localisation : l ardenne profonde
Date d'inscription : 06/10/2006

MessageSujet: J H Juillet   Dim 19 Déc - 17:27

merci Laurent de votre réponse qui nous situe un peu mieux votre père.
Il fut ingénieur agronome dit un revers de jaquette,il aurait vécu toutes les aventures de ses romans(ça je pense que c'est ,naturellement, la pub de l'éditeur.Il aurait été évadé quatre fois des camps allemands(hum!).

Son premier roman est-il"the last nights"? Chez qui précisement ?

Au fait,c'est Pierre Genève qui aurait donné ce nom de Poirier........
Je pense qu'il connaissait bien ce romancier qui a publié dans les mêmes éditions?

Et qu'il connaissait Maurice Poulain?

Un dernière petite question pour cette fois:

Votre père a publié quatre aventures du Frère Panurge(en dehors du Grand Damier/Atlantic) en 1970/71 chez un certain Continental Pöcket(Marcel Zacharie),imprimées en Italie.Connaissez-vous cette édition?

Merci de votre gentillesse et croyez- moi , sur ce super-Forum,je ne suis pas le seul à m'interesser à J H Juillet.

Dans notre Rocambole,j'ai placé un article sur Juillet/Poulain.c'est le dernier numéro ,celui sur "l'Epatant"(no double 52/53).
Ca faisait un bout de temps que j'y pensais à ce sujet d'article.

Bien amicalement
lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
robo32ex
Ellery Queen
avatar

Nombre de messages : 166
Date d'inscription : 11/10/2008

MessageSujet: Re: Jacques-Henri Juillet   Dim 19 Déc - 17:30


rabat de jaquette accompagnant Haute Flibuste de JH Juillet (Le Styx, 1957)

et si quelqu'un ne l'a pas déjà fait, (et si cela ne dérange pas non plus le principal intéressé) j'aurai souhaité poser quelques questions à Mr Laurent Juillet au sujet d'André Guerber...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://muller-fokker.blogspot.com/
bibouillou
Fantômette
avatar

Nombre de messages : 217
Age : 48
Localisation : 13
Date d'inscription : 12/11/2007

MessageSujet: Re: Jacques-Henri Juillet   Dim 19 Déc - 18:21

Ce serait pas mal effectivement d'en savoir plus sur Guerber, surtout par l'intermédiaire de quelqu'un qui a l'air de si bien le connaître.
Si par dessus le marché, par la grâce du même homme, cela pouvait aider à retrouver Maurice Poulain (dont les mémoires auto-éditées du temps où il était à Marseille sont toujours introuvables).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://victormarielepage.blogspot.com/
suivezlafleche
Belphégor


Nombre de messages : 33
Localisation : On dirait le Sud...
Date d'inscription : 28/11/2010

MessageSujet: Re: Jacques-Henri Juillet   Dim 19 Déc - 20:09

Je suis vraiment heureux, car j'ai le sentiment que mon père vit à nouveau grâce à ce forum.

A la veille de la guerre, il a effectivement suivi des études d'ingénieur en agronomie tropicale près de Villefranche-sur-Saône. Les raisons qui l'ont poussé dans ce domaine sont déjà rocambolesques, tout comme ce qui lui est toujours arrivé ! Nous en parlerons peut-être plus tard.

Il n'a pas le temps d'entrer dans la vie active que voilà la guerre... Très vite il est fait prisonnier (une 1ère période de 18 mois), connaît la dureté des stalags (il portera le n° 26213) et commence à écrire pour tuer le temps (un peu comme James Clavell dans sa prison de Singapour).

Il s'évadera effectivement au moins 2 fois à ma connaissance (dont une fois près de Dresde). Comme il me le disait souvent, à regret je pense, il a souvent réussi à s'enfuir grâce au concours d'allemands et s'est souvent fait trahir - et donc reprendre - par des français !

Il ne m'a jamais parlé de POULAIN mais je sais qu'il a formé des duos fameux ; ça n'était pas une écriture à 4 mains, plutôt une sorte de jeu à qui se montrerait le plus productif !

En ce qui concerne la création de Frère Panurge, il faut y voir l'influence du merveilleux curé de Chamelet, qui l'avait pris sous son aile, lui, l'enfant illégitime et abandonné. Ce curé lui transmit la valeur de la connaissance, lui communiqua notamment le goût de la lecture et l'instruisit largement sur les gens et les choses.
Si l'on croise cette influence avec celles nées de sa propre trajectoire (s'il n'a pas vécu tous ses récits, il en a souvent approché la réalité), on aboutit à la création de ce moine soldat (mon père adorait l'histoire des Templiers...).

Je pense que "L'homme de Gibraltar", "Le coup du chinois", "Poker du diable" et "Le crépuscule des vivants" sont les 4 romans de Panurge auxquels vous faites allusion. Continental Pocket (Marcel ZACHARIE) c'est en réalité lui-même, Marcel ZACHARIE étant le nom de mon grand-père maternel. Nous habitions alors l'Italie et, du fait des poursuites engagées contre mon père en France, il ne pouvait plus y agir directement.

Pour la petite histoire, dans la même petite ville où nous étions, à 2 rues de chez nous, habitait un certain... Roger Dermée, lequel éditait alors les fumetti "Baby Colt".
Quant à André GUERBER, il nous rendait souvent visite... Il faut dire que le pirate s'était fait pirater (par mon père) et qu'il n'y était pas habitué !! C'est pourtant comme ça qu'ils sont devenus amis, et ce jusqu'à la mort de mon père.

Ce patelin était donc le repaire des flibustiers ! A mon avis, cette situation les amusait beaucoup !

Enfin, en ce qui concerne son tout premier roman et le succès auquel il est fait allusion sur cette jaquette, je ne peux pas vous le garantir. Il faudrait que je me renseigne... auprès de Guerber ?!!!

J'ai appelé le "fameux Dédé" aujourd'hui mais sans rien lui dévoiler. En effet, j'ai beau le connaître depuis l'enfance et avoir même travaillé pour lui à un moment donné, le personnage est si secret et méfiant qu'il faut y aller avec des pincettes.

Si vous avez des questions, je pourrais toujours tenter de les aborder avec lui... mais délicatement !

Laurent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
suivezlafleche
Belphégor


Nombre de messages : 33
Localisation : On dirait le Sud...
Date d'inscription : 28/11/2010

MessageSujet: Re: Jacques-Henri Juillet   Dim 19 Déc - 21:33

Réponse à herbulot :

"Les nuits perdues" ("The lost nights") : Editions de la Croix du Sud, 1950. Couverture de JC MERAL.
Roman écrit sous le pseudo de Roland PATRICK.

En revanche, j'ignore encore s'il a atteint de tels chiffres de vente.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
robo32ex
Ellery Queen
avatar

Nombre de messages : 166
Date d'inscription : 11/10/2008

MessageSujet: Re: Jacques-Henri Juillet   Lun 20 Déc - 1:18

Une petite question concernant l'activité de producteur de votre père...
Sur imdb, je ne trouve qu'un seul film porté à son crédit : Arrriva Dorellik, une comédie d'espionnage parodiant Diabolik.
Bon, c'est connu, imdb est bourré d'erreurs et de lacunes. Serait-il donc possible d'en savoir plus sur les films qu'il produisit dans les années 60 ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://muller-fokker.blogspot.com/
herbulot
Collectionneur, Chercheur, Passionné


Nombre de messages : 4024
Localisation : l ardenne profonde
Date d'inscription : 06/10/2006

MessageSujet: J H Juillet   Lun 20 Déc - 9:31

super cheers on attend la suite avec impatience.Mais ,pour ma part, il me faudra attendre la semaine prochaine pour repfendre le fil et les questions.
Je pars une semaine dans le pays es Albigeois(moins aussi l'histoire des Cathares et des Templiers me passionne)

A bientôt donc et bon Noel santa santa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
suivezlafleche
Belphégor


Nombre de messages : 33
Localisation : On dirait le Sud...
Date d'inscription : 28/11/2010

MessageSujet: Re: Jacques-Henri Juillet   Lun 20 Déc - 12:52

robo32ex a écrit:
Une petite question concernant l'activité de producteur de votre père...
Sur imdb, je ne trouve qu'un seul film porté à son crédit : Arrriva Dorellik, une comédie d'espionnage parodiant Diabolik.
Bon, c'est connu, imdb est bourré d'erreurs et de lacunes. Serait-il donc possible d'en savoir plus sur les films qu'il produisit dans les années 60 ?

Dans les années 60, mon père se rêvait en producteur de cinéma. Aveuglé par cette ambition, il y a perdu des sommes considérables - en gros, tout l'argent qu'il avait gagné sur un coup de génie en Espagne dans l'immobilier. Il a mis des billes dans "Una questione d'onore" ("Une question d'honneur"), film de 65 ou 66 avec Ugo Tognazzi et Bernard Blier notamment. Ensuite il a produit pratiquement à lui seul ce "Dorellik" (avec Dorelli, Margaret Lee et Terry Thomas) via sa compagnie INTER JET FILMS. Non seulement le film n'était pas bon, mais Dino de Laurentiis (producteur de "Diabolik") l'a achevé en usant de tout son pouvoir pour en empêcher la distribution à défaut de le faire interdire pour plagiat.

Je dois vérifier dans certains documents des participations éventuelles aux "Dorellik" suivants, mais j'en doute vu que celui-ci l'avait déjà laissé sur le flanc.

Ce que je peux affirmer, en revanche, c'est que son livre "7 filles pour un milliard" devait être adapté à l'écran avec Henri Salvador dans le rôle principal (mon père lui avait d'ailleurs dédié le bouquin) et que le projet ne s'est pas fait en raison du décès de Jacqueline Salvador. Henri, qui adorait sa femme, avait été très affecté par cette perte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
robo32ex
Ellery Queen
avatar

Nombre de messages : 166
Date d'inscription : 11/10/2008

MessageSujet: Re: Jacques-Henri Juillet   Lun 20 Déc - 23:30

merci infiniment pour toutes ces précisions !
je m'étais questionné au sujet de cette compagnie Inter Jet Films qui, semble-t-il, ne produisit qu'un seul film (en l'occurrence, ce Dorellik) et m'évoque, de par son nom, les collections policière et espionnage d'André Martel aux Presses Internationales.
d'ailleurs, votre père aurait-il entretenu des liens professionnels avec André Martel ?

Citation :
Ce que je peux affirmer, en revanche, c'est que son livre "7 filles pour un milliard" devait être adapté à l'écran avec Henri Salvador dans le rôle principal (mon père lui avait d'ailleurs dédié le bouquin) et que le projet ne s'est pas fait en raison du décès de Jacqueline Salvador. Henri, qui adorait sa femme, avait été très affecté par cette perte.

7 Filles Pour un Milliard date de 1960. Jacqueline Salvador décède en 1975.
J'aurai donc deux petites questions : comment votre père et Henri Salvador se sont-ils rencontrés (si cela n'est pas trop indiscret) ? J'imagine qu'il le connaissait déjà avant de lui dédier son livre...
et ensuite, à quelle période fut décidé le projet de cette adaptation ? pendant l'écriture du roman ou plus tard ?

(...j'espère ne pas trop vous ennuyer avec mes questions...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://muller-fokker.blogspot.com/
suivezlafleche
Belphégor


Nombre de messages : 33
Localisation : On dirait le Sud...
Date d'inscription : 28/11/2010

MessageSujet: Re: Jacques-Henri Juillet   Mar 21 Déc - 23:33

Henri Salvador et mon père se sont rencontrés à la fin des années 50 car ils fréquentaient les mêmes endroits nocturnes : les caveaux, Montmartre, tous les lieux où l'on pouvait s'amuser et écouter de la musique... Ils aimaient tous deux Boris VIAN, la musique et la fête, ce qui a pu les rapprocher. De plus, Quincy Jones, à l'époque arrangeur musical et chef d'orchestre à Paris, travaillait avec le chanteur et... était le voisin de mon père à Neuilly !

Mes parents ont proposé à Salvador d'être leur témoin de mariage le 18 juillet 59 (jour de l'anniversaire du chanteur). Il n'a pu s'y rendre mais leur a fait parvenir un télégramme de félicitations.

Erreur de ma part en ce qui concerne les raisons qui ont empêché le projet "7 filles pour un milliard" de se concrétiser. Ma mère vient de me le confirmer : alors que le principe était acquis, mon père a dû prendre le large du fait de ses ennuis avec la justice. Dommage ! Salvador était revenu à la charge... Mais mon père nous embarquait déjà vers de nouvelles aventures (enfin, pas moi, je n'étais pas né !)

Je ne peux vous répondre pour l'instant en ce qui concerne MARTEL, mais je me renseignerai.

Bonne soirée.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
herbulot
Collectionneur, Chercheur, Passionné


Nombre de messages : 4024
Localisation : l ardenne profonde
Date d'inscription : 06/10/2006

MessageSujet: Jacques-Henri Juillet   Mer 29 Déc - 22:33

Voici les pseudos connus:

Rick Arnold
Henry Chamelet
Patrice Darnol
Albrecht Johnn
Henri Juin
Ronald Kapitan
Janine Laugier
Ludwig Krauss
Roland Patrick
Yann R.Patrick
Carol Paterson
Patrick Roland
K.P Ronald
Cyril Warner
Yannick Williams
Lewis Simford
J .H Minsthler

Surement d'autres à découvrir(aux Presses de la nuit,Le Styx,editions du Torrent...)
1) Les connaissez-vous? En voyez-vous d'autres ?
2) Ses labels d'éditeur sont-ils seulement ceux cités ci-dessus?

merci bien
study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bibouillou
Fantômette
avatar

Nombre de messages : 217
Age : 48
Localisation : 13
Date d'inscription : 12/11/2007

MessageSujet: Re: Jacques-Henri Juillet   Mer 29 Déc - 23:22

Chouette récapiltulatif de Herbulot. Attendons avec impatience des nouvelles de suivezlafleche, qui aura sans doute noté avec plaisir qu'un sujet sur frère Panurge avait été précédemment ouvert.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://victormarielepage.blogspot.com/
suivezlafleche
Belphégor


Nombre de messages : 33
Localisation : On dirait le Sud...
Date d'inscription : 28/11/2010

MessageSujet: Re: Jacques-Henri Juillet   Jeu 30 Déc - 1:30

Bien joué pour les pseudos ! A ma connaissance il n'en manque qu'un seul : Miguel MORENO.

Je vois AG, dit "Dédé le Pirate", en janvier. Si vous avez des questions précises, préparez-les...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
suivezlafleche
Belphégor


Nombre de messages : 33
Localisation : On dirait le Sud...
Date d'inscription : 28/11/2010

MessageSujet: Re: Jacques-Henri Juillet   Jeu 30 Déc - 1:33

J'ai oublié de le préciser : le roman écrit sous le nom de Miguel MORENO est "Caresses volées".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maciste
Zigomar
avatar

Nombre de messages : 4689
Age : 48
Localisation : La Dombes et Le Coutançais
Date d'inscription : 10/10/2007

MessageSujet: Re: Jacques-Henri Juillet   Jeu 30 Déc - 11:09

Quelques détails sur ce titre :
BnF a écrit:
Auteur(s) : Moreno, Miguel
Titre(s) : Caresses volées [Texte imprimé] / Miguel Moreno
Publication : Paris : P. Garnot, 1956
Description matérielle : 224 p. : couv. ill. en coul. ; 19 cm

Note(s) : Adresse de couv.: «Ed. le Triton»

Notice n° : FRBNF35422042
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.le-rayon-populaire.com
arzam
Zigomar
avatar

Nombre de messages : 6980
Localisation : Au fil de la Loire en Touraine
Date d'inscription : 03/09/2007

MessageSujet: Re: Jacques-Henri Juillet   Jeu 30 Déc - 12:30

herbulot a écrit:
J .H Minsthler
j'avais noté Johan-Ernst Minsteheller pour Poker de filles

erreur de ma part..., ou c'est toi qui tape avec tes moufles vu le froid hivernal ardennais cette année Razz


Dernière édition par arzam le Jeu 30 Déc - 13:42, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maciste
Zigomar
avatar

Nombre de messages : 4689
Age : 48
Localisation : La Dombes et Le Coutançais
Date d'inscription : 10/10/2007

MessageSujet: Re: Jacques-Henri Juillet   Jeu 30 Déc - 12:48

BnF a écrit:
Auteur(s) : Arnold, Rick
Titre(s) : Rick Arnold. Le Manoir des tentations [Texte imprimé], roman
Publication : Paris, Éditions du Grand damier ; (Condé-sur-Noireau, Impr. condéenne), 1955. In-16, 223 p., couv. en coul. 300 fr. [D.L. 2740-56] -XcR-

Note(s) : Collection le Désir et l'amour

Notice n° : FRBNF31732845

et (une édition anglaise???)
BnF a écrit:
Auteur(s) : Arnold, Rick
Titre(s) : Rick Arnold. The Castle of temptation ['Le Manoir des tentations']... [Texte imprimé]
Publication : (Paris,) Éditions du Grand damier ; (Villefranche-de-Rouergue, Impr. S.I.A.), 1956. In-16 (17 cm), 223 p. 900 fr. [D.L. 3938-57] -XcR-

Note(s) : The Series of lustful hours

Notice n° : FRBNF31732846

BnF a écrit:
Auteur(s) : Arnold, Rick
Titre(s) : Rick Arnold. Mariages à crédit [Texte imprimé], roman
Publication : Paris, Éditions du Grand damier ; (Condé-sur-Noireau, Impr. condéenne), 1956. In-16 (18 cm), 192 p., couv. en coul. 300 fr. [D.L. 12832-56] -XcR-

Note(s) : Collection le Désir et l'amour

Notice n° : FRBNF31732847


Dernière édition par Maciste le Jeu 30 Déc - 13:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.le-rayon-populaire.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jacques-Henri Juillet   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jacques-Henri Juillet
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Jacques-Henri JUILLET
» [auteur] Juillet Jacques-Henri
» Jacques-Henri Juillet
» Les feux d'artifices du 14 Juillet
» [Editions Jigal] "Loupo" de Jacques Olivier Bosco

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A propos de Littérature Populaire :: Biographies & bibliographies :: Biographies-
Sauter vers: