Ce forum est dédié à ce qu'on nomme littérature populaire, littérature marginale, autre littérature, paralittérature
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 José-André LACOUR

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maciste
Zigomar
avatar

Nombre de messages : 4734
Age : 48
Localisation : La Dombes et Le Coutançais
Date d'inscription : 10/10/2007

MessageSujet: José-André LACOUR   Lun 1 Fév - 11:53

(1919-2005) On le connaît comme romancier et auteur de pièces de théâtre, mais j'ai découvert hier qu'il avait également eu une activité de scénariste pour le cinéma : il a notamment collaboré au scénario du film inachevé d'Henri-Georges Clouzot, L'enfer (1964).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.le-rayon-populaire.com
bibouillou
Fantômette
avatar

Nombre de messages : 217
Age : 48
Localisation : 13
Date d'inscription : 12/11/2007

MessageSujet: Re: José-André LACOUR   Lun 1 Fév - 20:16

Bunuel a adapté "La mort en ce jardin", mais je ne retrouve pas mes notes pour savoir si Lacour a participé au scénario (je vais aller consulter le site de la Bifi); par contre il a écrit celui du film "L'année du bac" d'après sa pièce de théâtre créée en 59.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://victormarielepage.blogspot.com/
Jean François Le Deist
Zigomar
avatar

Nombre de messages : 3942
Age : 59
Localisation : Morbihan
Date d'inscription : 06/06/2006

MessageSujet: Re: José-André LACOUR   Mar 2 Fév - 14:01

Fiche du Monsieur dans "Annuaire Biographipque du Cinéma et de la Télévision en France" 1953-1954 :


_________________
"Par suite des pluies, les Bries, les Coulommiers et les Livarots ont éprouvé une forte baisse"
( Halles Centrales de Paris, janvier 1885 )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://popularliteraturestudies.blogspot.fr/
bibouillou
Fantômette
avatar

Nombre de messages : 217
Age : 48
Localisation : 13
Date d'inscription : 12/11/2007

MessageSujet: Re: José-André LACOUR   Dim 14 Fév - 20:21

Il me semblait bien que Edmonde Charles-Roux avait oeuvré pour cette série. Le lien suivant m'apprends (et peut-être vous avec) que José-André Lacour également. http://liege28.skynetblogs.be/post/2685879/les-rois-maudits-il-y-a-du-wallon-ladessous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://victormarielepage.blogspot.com/
jeandive
Le Maître des Forges
avatar

Nombre de messages : 770
Date d'inscription : 19/01/2009

MessageSujet: Re: José-André LACOUR   Sam 30 Juil - 20:35

extrait du " le soir" , quotidien belge

<<<Relecture de José-André Lacour pour la réédition de son roman «Venise en octobre» : une histoire d'amour qui swingue

(.... ) Il pratique vis-à-vis de lui-même une ironie légère qui lui évite de se prendre au sérieux, mais peut malgré tout essayer d'expliquer pourquoi, peut-être, le livre n'a pas trop vieilli pour un lecteur d'aujourd'hui : Je pratique une écriture assez sèche qui se démode moins vite que d'autres. On a toujours avantage à écrire sans trop de beauté formelle : qu'est-ce que ça prend comme coup de vieux !

A l'époque, José-André Lacour appartenait à la brillante « écurie» Julliard qui l'éditait depuis le premier roman qu'il avait écrit en arrivant à Paris après la guerre : «Châtiment des victimes». Il croisait, dans les couloirs de la maison, Jean d'Ormesson, Françoise Sagan, Pierre Boulle, Maurice Druon... Il dit : Boulle et moi, nous ne passions pas pour de grands écrivains. Lacour n'était pas pour autant le moins célèbre puisque Buñuel avait adapté, en 1956, «La mort en ce jardin». Le film n'est pas mal, mais ce n'est pas un grand Buñuel. D'ailleurs, Buñuel, est-ce que c'est si bien que cela ? Au moment où sortait «Venise en octobre», sa pièce «L'année du bac» était à l'affiche et recueillait un vif succès dont le roman, d'ailleurs, a sans doute souffert : «L'année du bac» avait raflé toute la curiosité qu'on pouvait me porter.

Il n'empêche : depuis sa naissance à Gilly, près de Charleroi, en 1919, José-André Lacour avait fait bien du chemin, qui n'allait pas s'arrêter là. Sans doute aurait-il pu se consacrer davantage à une oeuvre romanesque qui culmine actuellement avec «Le rire de Caïn» ( ...) plutôt que de donner sous pseudonyme des westerns ou des romans policiers au Fleuve Noir. Il minimise cependant la place que cela a pris dans son travail, raillant gentiment les journalistes qui aiment, pour l'anecdote, les auteurs à plusieurs facettes. Il n'a de toute manière pas l'intention de s'arrêter là : deux nouvelles pièces sont en pré-production à Paris et il y a ce roman toujours en cours : Il est écrit depuis des années, mais il y manque cent cinquante pages. Je n'avais pas l'expérience nécessaire, à cette époque, pour le terminer. Maintenant, j'ai passé l'âge idéal, il faut que je retrouve les sensations nécessaires à cette fin. Peut-être y arriverai-je...

PIERRE MAURY >>>>>

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blablasf.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: José-André LACOUR   

Revenir en haut Aller en bas
 
José-André LACOUR
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» José-André LACOUR
» [Malraux, André] La condition humaine
» José Saramago : L'aveuglement (Blindness) ...
» Exposition André Abbal - Musée Calbet à Grisolles - Jusqu'au 26 octobre 2008
» André the giant classic superstars series ???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A propos de Littérature Populaire :: Biographies & bibliographies :: Biographies-
Sauter vers: