Ce forum est dédié à ce qu'on nomme littérature populaire, littérature marginale, autre littérature, paralittérature
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Collaboration 2e guerre mondiale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
arzam
Zigomar
avatar

Nombre de messages : 6998
Localisation : Au fil de la Loire en Touraine
Date d'inscription : 03/09/2007

MessageSujet: Collaboration 2e guerre mondiale   Mer 2 Avr - 13:46

vous le saviez qu'Albert Simonin avait fricoté avec Henry Coston (auteur révisionniste peu recommandable) What a Face

Le bourrage de crâne par Henry Coston et Albert Simonin 1943

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arzam
Zigomar
avatar

Nombre de messages : 6998
Localisation : Au fil de la Loire en Touraine
Date d'inscription : 03/09/2007

MessageSujet: Re: Collaboration 2e guerre mondiale   Mer 2 Avr - 13:49

Je viens de regarder dans le Dilipo que j'avais sous la main... rien à ce sujet Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bibouillou
Fantômette
avatar

Nombre de messages : 217
Age : 48
Localisation : 13
Date d'inscription : 12/11/2007

MessageSujet: Re: Collaboration 2e guerre mondiale   Mer 2 Avr - 23:25

Il est même assez notoire que le père Simonin était l'un des meilleurs amis de Coston avec qui il a travaillé -pendant l'Occupation- au Centre d'Action et de Documentation (officine de propagande antisémite et antimaçonnique financé par les allemands). Coston le cite régulièrement dans ses livres (remarquables au demeurant puisque tous bons historiens s'y réfèrent, notamment ceux du Centre de Documentation Juive!). Ce qui lui valu cinq ans de placard à Fontevrault. Pendant des années Auguste le Breton (des Forces Françaises Combattantes) a rappelé que non content d'écrire un argomuche miteux, c'était pour des raisons politiques que Simonin avait un casier judiciaire. Par la suite Simonin sera secrétaire de direction à Rivarol. Puis une fois reconnu comme auteur à part entière, il restera fidèle à ses amitiés (ce qui est d'autant plus louable, que ses amis étaient bigrement plus talentueux que lui): François Brigneau (ancien milicien) auteur de policiers sous le nom de Guernec et Flaherty (dans Noir Magazine de ...Simonin): à lire ses mémoires; Robert Jullien Courtine rédacteur à Au Pilori, chroniqueur gastronomique réputé (à juste titre) auteur lui aussi de romans policiers et d'espionnage (dont un préfacé par ...Simonin) bien plus marrants que nombres de Héléna ou d'Amila n'en déplaise à certains! N'oublions pas en outre que l'immense et irremplaçable Audiard son binôme de cinoche avait commencé sa carrière sous l'Occupation à L'appel. Ils savaient à quoi s'en tenir l'un sur l'autre. Simonin était néanmoins l'ami du regretté Phonphonse Boudard un authentique résistant qui ne se contentera pas de chasser le lapin dans les maquis.
En tout état de cause ce n'est pas Mesplède le stalinien défroqué qui vous dévoilera ce côté obscur de la biographie de Simonin, i préfère casser du sucre sur Bastiani, ...est-ce parce qu'il est, lui, toujours lisible ?
Pour conclure et pour mémoire Coston n'est pas un révisionniste contrairement à Maurice Bardèche par exemple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://victormarielepage.blogspot.com/
arzam
Zigomar
avatar

Nombre de messages : 6998
Localisation : Au fil de la Loire en Touraine
Date d'inscription : 03/09/2007

MessageSujet: Re: Collaboration 2e guerre mondiale   Jeu 3 Avr - 0:00

eh bien voilà qui a le mérite d'être clair Rolling Eyes

concernant le révisionnisme (ou plutôt négationnisme) voilà ce qu'on peut lire sur Wikipédia
Citation :
Bien qu'il ne semble pas qu'il ait ouvertement tenu des propos remettant en cause la réalité de la Shoah, Henry Coston a joué un rôle significatif dans sa promotion et sa diffusion au sein des milieux d'extrême droite dans la deuxième partie du XXème siècle. [18] Henry Coston fut l'ami intime du négationniste Paul Rassinier qu'il a perçu, avec Maurice Bardèche, comme une « double caution politique et historique[19] ». Il publie en 1955 le deuxième ouvrage de Paul Rassinier, Le Mensonge d'Ulysse, avec ce commentaire "Enfin la vérité sur les camps de concentration, par un ancien déporté de Buchenwald et de Dora" ». La note 70 précise : « comme l'indique la quatrième de couverture du livre de Coston lui-même, les Financiers qui mènent le monde, 365 pages, La librairie française, 1955 » [20].[21] et publia plusieurs de ses articles dans Lectures françaises[19]. Henry Coston soutint également la promotion du négationnisme au travers des publications d'Europe-Action[22]. Il chercha tout au long de sa vie à redonner un visage "acceptable" à l'antisémitisme. Il écrivit par exemple : « les excès abominables survenus pendant la guerre ont transformé l'antisémitisme en bourreau, et c'est cette signification qui est aujourd'hui seule retenue[23] ».

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean François Le Deist
Zigomar
avatar

Nombre de messages : 3942
Age : 59
Localisation : Morbihan
Date d'inscription : 06/06/2006

MessageSujet: Re: Collaboration 2e guerre mondiale   Jeu 3 Avr - 9:29

bibouillou a écrit:
regretté Phonphonse Boudard un authentique résistant qui ne se contentera pas de chasser le lapin dans les maquis.

Ah! ... ma jeunesse Sad qu'est-ce que j'ai pu les lire et relire et re-re-lire les volumes de mémoires de l'Alphonse !

La métamorphose des cloportes, la cerise, etc... tiens, je crois que je vais les sortir de leur cartons

study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://popularliteraturestudies.blogspot.fr/
bibouillou
Fantômette
avatar

Nombre de messages : 217
Age : 48
Localisation : 13
Date d'inscription : 12/11/2007

MessageSujet: Re: Collaboration 2e guerre mondiale   Jeu 3 Avr - 10:11

Et "Le banquet des léopards", et "Cinoche" et "Saint Frédo", "Le corbillard de Jules", j'en oublie et puis surtout "L'hôpital", celui-là je l'ai lu au moins dix fois...lisez Alphonse Boudard toutes affaires cessantes! N'oubliez pas non plus ses pièces de théâtre, difficiles à trouver certes mais vous ne serez pas déçu, c'est beau comme du Jules Renard!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://victormarielepage.blogspot.com/
herbulot
Collectionneur, Chercheur, Passionné


Nombre de messages : 4024
Localisation : l ardenne profonde
Date d'inscription : 06/10/2006

MessageSujet: Collaboration 2e guerre mondiale   Jeu 3 Avr - 14:04

Boudard a aussi commis deux(au moins) titres olé-olé chez Pic/CPE.Sont moins connus ceux-là,n'est-cas ami Ignasse?
Que dis ton Joubert sur les pseudos Pic/cpe? Question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Collaboration 2e guerre mondiale   

Revenir en haut Aller en bas
 
Collaboration 2e guerre mondiale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Collaboration 2e guerre mondiale
» [De Schaepdrijver, Sophie] La Belgique et la Première Guerre mondiale
» tanks de la première guerre mondiale
» Les soldats navoiriauds pendant la 1ère guerre mondiale
» La seconde guerre mondiale : du point de vue des japonais

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A propos de Littérature Populaire :: Avis de recherche(s) :: Questions en vrac-
Sauter vers: