Ce forum est dédié à ce qu'on nomme littérature populaire, littérature marginale, autre littérature, paralittérature
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 les Communards et la littérature populaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
arzam
Zigomar
avatar

Nombre de messages : 6895
Localisation : Au fil de la Loire en Touraine
Date d'inscription : 03/09/2007

MessageSujet: les Communards et la littérature populaire   Dim 25 Nov - 12:23

les Communards et la littérature populaire

Cette facette de leur parcours est souvent assez méconnue pour la plupart.

Comment ne pas commencer par Louise Michel (1830-1905)

sans être complet, plusieurs ouvrages peuvent être cités:

Les microbes humains Ed Dentu 1886
Le monde nouveau 1888

ces 2 romans sont d'une utopie délirante, et le premier eut, paraît-il beaucoup de succès.

d'autres romans étaient apparemment prévus pour paraître en feuilletons

La misère 1882 avec Jean Guêtré
les méprises 1882 toujours avec Jean Guêtré en fait en collaboration avec Marguerite Tinayre

Il avait même été avancé pendant longtemps que Louise Michel aurait été l'auteur de 20000 lieues sous les mers et qu'elle aurait vendu son manuscrit à Jules Verne. Cette thèse serait abandonnée à l'heure actuelle.


à venir Paschal Grousset qui collabora avec Jules Verne dans l'écriture de plusieurs de ces romans (pseudonymes André Laurie, Philippe Daryl, Tiburce Moray, Léopold Virey, Dr Blasius, Tommasi, Oscar Jacob), Marguerite Tynaire (pseudonyme de Jules Paty)...
à suivre...


Dernière édition par le Sam 5 Jan - 13:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arzam
Zigomar
avatar

Nombre de messages : 6895
Localisation : Au fil de la Loire en Touraine
Date d'inscription : 03/09/2007

MessageSujet: Re: les Communards et la littérature populaire   Dim 25 Nov - 12:55

Paschal Grousset (1844-1909)
sous le pseudonyme d'André Laurie

sa collaboration avec Jules Verne est avérée dans :

Les 500 millions de la Bégum

L'étoile du Sud (c'est André Laurie qui a proposé ses manuscrits à Jules Verne que celui-ci a ensuite retravaillés.)


L'Épave du Cynthia (1885), cosigné avec Jules Verne mais a été écrit en fait entièrement par André Laurie.


mais aussi de nombreux romans d'aventures :
L'Héritier de Robinson (1884).
Le Capitaine Trafalgar (1886)
Les exilés de la Terre (1887)


De New York a Brest en sept heures [/b](1889)
Le Secret du Mage (1890)
Le rubis du grand Lama (1892)
Atlantis (1895)
Le Maître de l'Abime (1905)
Spiridon le muet (1909

sans compter une série sur La vie des collèges dans tous les pays, une traducton de L'ïle au trésor de R.L. Stevenson...

à suivre...


Dernière édition par arzam le Mar 23 Juin - 19:27, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arzam
Zigomar
avatar

Nombre de messages : 6895
Localisation : Au fil de la Loire en Touraine
Date d'inscription : 03/09/2007

MessageSujet: Re: les Communards et la littérature populaire   Dim 25 Nov - 13:30

Marguerite Victoire Tinayre (1831-1895) née Guerrier

déportée en Nouvelle-Calédonie comme les deux auteurs précédents, son mari est fusillé à sa place

sous le pseudonyme de Jean Guêtré

déjà citée dans les ouvrages de Louise Michel
note : La Misère est illustrée de dessins de Louis Tinayre ,déjà cité dans un topic sur Paul d'Ivoi, et de gravures de Julien Tinayre.

sous le pseudonyme de Jules Paty

Un rêve de femme 1865

y a-t-il d'autres ouvrages sous ce pseudonyme Question


pour poursuivre avec la famille Tinayre, il faut signaler que Marcelle Tinayre, la célèbre romancière, était sa belle-fille

à suivre...


Dernière édition par arzam le Mar 23 Juin - 19:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arzam
Zigomar
avatar

Nombre de messages : 6895
Localisation : Au fil de la Loire en Touraine
Date d'inscription : 03/09/2007

MessageSujet: Re: les Communards et la littérature populaire   Dim 25 Nov - 13:51

Jules Lermina (1839-1915)

pseudonyme William Cobb

sans avoir été inquiété, Jules Lermina, 32 ans à l'époque a été très proche de La Commune
(source Le Quillec)

quelques titres parmi d'autres
1881 le fils de Monte-Cristo

1883 Vive la République ! Histoire d'un gamin de Paris 1848-1851-1871, illustré
1913 L'effrayante aventure les romans mystérieux / Ed. Tallandier

sous le pseudonyme de William Cobb
1874 le roi de New York

pour d'autres éléments de bibliographie voir làhttp://www.roman-daventures.com/auteurs/france/lermina/lermina.htm#bibliographie le scan vient aussi du site, merci Very Happy

à suivre ...


Dernière édition par arzam le Mar 23 Juin - 19:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arzam
Zigomar
avatar

Nombre de messages : 6895
Localisation : Au fil de la Loire en Touraine
Date d'inscription : 03/09/2007

MessageSujet: Re: les Communards et la littérature populaire   Dim 25 Nov - 14:11

André Léo pseudonyme de Léodile Champseix (1824-1900)
surnommée la Junon de la Commune

Sous le pseudonyme d'André Léo (formé à partir du prénom de ses deux fils)
Quelques éléments de bibliographie

Une vieille fille (1861)
Un divorce, qui parut en feuilleton dans Le Siècle (1862)
Un mariage scandaleux (1862)
Attendre-espérer. Les Désirs de Marinette Hachette (1868)
Aline-Ali (1869)

pour en savoir plus
http://rh19.revues.org/document975.html

à suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coolmicro
Fantômette


Nombre de messages : 239
Age : 66
Date d'inscription : 06/02/2007

MessageSujet: Re: les Communards et la littérature populaire   Dim 25 Nov - 15:44

arzam a écrit:
Jules Lermina (1839-1915)
pseudonyme William Cobb

Compliments pour l'idée de ce sujet...

En ce qui concerne Lermina, je signale qu'on trouve plusieurs de ses livres sur Gallica et sur Project Gutenberg.

Nous avons par ailleurs entamé un travail spécifique sur cet auteur, vous trouverez les livres publiés sur cette page : http://www.ebooksgratuits.com/ebooks.php?auteur=Lermina_Jules

To-Ho Le Tueur d'or (un de ses meilleurs romans d'aventure)

1905, paru dans le Journal des voyages sur terre

George, né de parents hollandais, a été capturé lorsqu'il était enfant par les Aaps, des sauvages intermédiaires entre l'homme et le singe, qui l'ont emporté au fond des forêts de Sumatra. En grandissant, il s'est prit d'amitié pour un des hommes-singes, To-Ho, et pour Van Kock, un ancien hollandais qui, fuyant l'humanité, a vieilli parmi les Aaps et découvert un procédé pour détruire l'or. La soeur de George, le fiancé de celle-ci, Lewen, et un vieux savant, Valtenius, ont résolu de le retrouver tout en faisant la prospection de l'or pour la maison Vanderbeim, de Rotterdam. Ils ne soupçonnent point qu'un ancien associé de cette maison, l'Allemand Koolmaan, accompagné du capitaine Ned et de cinquante bandits, s'est embarqué en même temps qu'eux pour Sumatra afin de se venger d'avoir été remercié...

Histoires incroyables: Les Fous - Le Clou - Maison tranquille - La Chambre d'hôtel - La Peur - Le Testament - Fantastique

Jules Lermina - « J'ai toujours beaucoup aimé les histoires fantastiques. L'incroyable est une des formes de la poésie. Le réel, lorsqu'il se déforme par l'hallucination ou le rêve, devient tout aussitôt énorme et plus attirant peut-être que la vérité même. Tels ces visages que certains miroirs concaves ou convexes allongent ou dépriment de façons bizarres. Ils nous fascinent. On les regarde avec une fixité un peu hagarde, tandis qu'on laisserait peut-être passer une jolie femme sans l'admirer… »

L'Effrayante aventure - Fantastique

Nous sommes au début du 20e siècle. La découverte d'un corps, dans le centre de Paris, pose un problème à la police : qui est-il et comment est-il arrivé là? Un policier britannique de passage à Paris croit reconnaître la victime. Mais... cette dernière a été vue la veille au soir à Londres. Comment cela est-il possible?...

La Deux Fois morte - Conte Fantastique

Le jeune Paul et la petite Virginie sont éperdument amoureux l'un de l'autre, il se marient. Le narrateur, un savant dont Paul est l'élève, part à l'étranger. Il revient 3 ans plus tard et apprend que Virginie est morte et Paul cloîtré dans son château. Il s'empresse de retrouver ce dernier: celui-ci n'a pas l'air peiné, à sa grande stupéfaction. En fait, Paul s'enferme pendant des heures, et à l'aide de l'incroyable mémoire dont la nature l'a doté, fait revivre Virginie...

L'Élixir de vie - Conte Fantastique

Une enfant qui se meurt sans motif apparent, un jeune médecin impuissant devant l'inexplicable et un vieillard: Monsieur Vincent... Ici Jules Lermina nous mène sur les traces d'un vieux savant qui se sert de la vitalité des enfants pour rajeunir.

À paraître prochainement : L'Énigme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ebooksgratuits.com
arzam
Zigomar
avatar

Nombre de messages : 6895
Localisation : Au fil de la Loire en Touraine
Date d'inscription : 03/09/2007

MessageSujet: Re: les Communards et la littérature populaire   Dim 25 Nov - 16:12

Coolmicro
Citation :
Compliments pour l'idée de ce sujet...

merci Laughing

ça fait longtemps que j'y pensais... et j'hésitais sur le titre, car beaucoup d'auteurs populaires ont eu un rapport avec la Commune sans y avoir participé, mais ont-ils écrit pour la "littérature populaire"

par exemple Jules Vallès et sa trilogie Jacques Vingtras

d'autres n'étaient qu'enfant au moment des faits, entre autres Jules Renard, qui en parle dans un des ses livres.

même Jules Verne s'est exprimé sur le sujet (de façon négative)

j'avais aussi pensé à ce titre : la Commune de Paris et la littérature populaire mais le sujet aurait peut-être été trop vaste et sûrement redondant avec d'autres sites : Les amis de la Commune...

selon Michel Ragon, une trentaine de Communards se seraient exprimés par l'intermédiaire du livre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arzam
Zigomar
avatar

Nombre de messages : 6895
Localisation : Au fil de la Loire en Touraine
Date d'inscription : 03/09/2007

MessageSujet: Re: les Communards et la littérature populaire   Dim 25 Nov - 17:23

Edgar Monteil (1845-1926)

surtout connu surtout pour son livre : Souvenirs de la Commune , 1871, fut aussi préfet de la Creuse


Il publia de nombreux ouvrages pour les étrennes et les distributions de prix adoptés par le Ministère de l'Instruction Publique et le Conseil Municipal de Paris

en voici quelques-uns

François, François illustré par Loevy, (1888)


Jean-le-Conquérant illustré par Montégut, (1888)
Jean des Galères (1889)
Les trois du Midi illustré par Robida, (1893)


Jeanne-la-Patrie illustré par Paul Lelong,
Le Roi Boubou illustré par Mès, (1892)
Histoire de pauvre Louise illustré par Vauzanges,
La petite institutrice illustré par Tauzin,
Par le courage fig. d'après Mlle C. Chalus(1890)
Histoire du célèbre Pépé illustré par Pille, (1891)


dix lycéens à travers la Russie et la Chine

Bibliographie source Wikipedia, Bnf, ..., dates Bnf


Dernière édition par arzam le Ven 20 Nov - 20:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arzam
Zigomar
avatar

Nombre de messages : 6895
Localisation : Au fil de la Loire en Touraine
Date d'inscription : 03/09/2007

MessageSujet: Re: les Communards et la littérature populaire   Dim 25 Nov - 18:58

Louis Xavier de Ricard (1843-1911)

pendant le 1er siège, il est intégré dans un bataillon commandé par Blanqui.
pendant la Commune, il est nommé sous-délégué du Jardin des Plantes. Il collabore au Journal Officiel de la Commune.
poète apprécié de Verlaine, vers la fin de sa vie, il publia des romans parus d'abord dans des journaux notamment le journal du Peuple

Les conditions de Claire : dans l'autre monde (1897)
La Conversion d’une Bourgeoise

qui a d'autres références Question


Dernière édition par le Sam 19 Jan - 21:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arzam
Zigomar
avatar

Nombre de messages : 6895
Localisation : Au fil de la Loire en Touraine
Date d'inscription : 03/09/2007

MessageSujet: Re: les Communards et la littérature populaire   Dim 2 Déc - 19:03

Hector France (1840-1908)

Ecrivain naturaliste, anticlérical, ancien communard exilé à Bruxelles, puis à Londres.

pour en savoir plus sur cet auteur
http://lacomune.club.fr/pages/Actua2003B18/pageactua/page9.html
ses écrits dans la litérature populaire

La vierge russe (1893)
le Roman d’une jeune fille pauvre (1896)
fit paraître aussi une suite aux Mystères du peuple d’Eugène Sue : Les mystères du monde (1899-1900)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arzam
Zigomar
avatar

Nombre de messages : 6895
Localisation : Au fil de la Loire en Touraine
Date d'inscription : 03/09/2007

MessageSujet: Re: les Communards et la littérature populaire   Sam 5 Jan - 13:26

Maxime Vuillaume (1844-1925)
écrivain communard
En 1871 il fonde le Père Duchène
auteur des célèbres Mes cahiers rouges au temps de la Commune 1910

quelques infos sur lui à la fin de la Commune ici
http://www.artepro.com/programmes/5551/presentation.htm

on le retrouve dans la collection "Patrie" éditions Rouff dans plusieurs numéros, la plupart sur Paris.

qq scans repris d'un topic sur cette collection (merci à Belzébuth Laughing )



j'ignore s'il a écrit dans d'autres domaines de la littérature populaire Question


Dernière édition par arzam le Ven 20 Nov - 20:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léon Rude
Admin
avatar

Nombre de messages : 2658
Date d'inscription : 02/06/2006

MessageSujet: Re: les Communards et la littérature populaire   Sam 5 Jan - 15:23

arzam a écrit:
Hector France (1840-1908)

Ecrivain naturaliste, anticlérical, ancien communard exilé à Bruxelles, puis à Londres.

Ci-dessus, tu parles de Maxime Vuillaume qui publia dans la collection Patrie.
Pour Hector France un petit titre de la même veine:

_________________
Site: http://collectiondaventures.monsite.wanadoo.fr
Blog consacré aux fictions mettant en scène des peuples précolombiens: http://lespeuplesdusoleil.hautetfort.com/
Forum: Le forum http://forums.bdfi.net/ est toujours d'un intérêt supérieur pour tous les amateurs de SF!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bdfi.net
arzam
Zigomar
avatar

Nombre de messages : 6895
Localisation : Au fil de la Loire en Touraine
Date d'inscription : 03/09/2007

MessageSujet: Re: les Communards et la littérature populaire   Sam 5 Jan - 16:14

merci pour l'info Very Happy
eh oui, une bonne partie de ces illustres personnages sont tombés dans un patriotisme inflexible What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pfinge
Zigomar
avatar

Nombre de messages : 4370
Date d'inscription : 13/08/2007

MessageSujet: Re: les Communards et la littérature populaire   Sam 5 Jan - 17:35

Henri Rochefort est un des personnages les plus originaux, les plus vigoureux de la seconde moitié du XIXe siècle. Collaborateur du Charivari, du Nain Jaune, il est surtout célèbre par La Lanterne, fondée en 1868, entièrement rédigée par lui. Mais là ne se limite pas son inlassable activité de polémiste. Il fonde en 1869 La Marseillaise, est le rédacteur en chef du Mot d'ordre à sa création, en février 1871. Arrêté par les Versaillais, il est condamné par le tribunal militaire à la déportation à vie. Moins d'un an après sa déportation à la Nouvelle-Calédonie, il s'évade et rejoint l'Australie. Revenu en France après le vote de la loi d'amnistie, en 1880, il lance l'Intransigeant. Député de tendance blanquiste, Rochefort se fourvoie ensuite dans le boulangisme. Parus en 1896, ses souvenirs, Les Aventures de ma vie, comptaient cinq volumes (BBF)

Quelques ouvrages :
Les Petits mystères de l'Hôtel des ventes en 1862 ;
L'Évadé, roman canaque en 1880 ;
Les dépravés en 1882 (éditions Rouff);
Les Aventures de ma vie

http://gallica2.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k55205g.f295.vignettesnaviguer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pfinge
Zigomar
avatar

Nombre de messages : 4370
Date d'inscription : 13/08/2007

MessageSujet: Re: les Communards et la littérature populaire   Sam 5 Jan - 17:47

Gustave Maroteau(1849-1875)

condamné à mort en,1871, déporté en Nouvelle-Calédonie où il mourut de tuberculose

Livre : LES FLOCONS
Edité par Achille faure - Paru en 1867
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arzam
Zigomar
avatar

Nombre de messages : 6895
Localisation : Au fil de la Loire en Touraine
Date d'inscription : 03/09/2007

MessageSujet: Re: les Communards et la littérature populaire   Sam 5 Jan - 17:59

Merci encore de l'info Laughing
c'était aussi le rédacteur du journal le Salut Public, paru entre le 16 Mai ( 27 Floréal ) et le 23 Mai 1871 ( 4 Prairial an 79 )

comme pour beaucoup, Victor Hugo est intervenu en sa faveur (en février 1872)
Citation :
J'ai écrit hier à Gustave Maroteau. Il est encore à l'hôpital militaire de Versailles. On a commuté sa peine de mort en galères à perpétuité. C'est odieux. Je lui ai dit qu'il serait gracié de cette grâce. Ces gens-là se croient cléments. Mais l'amnistie leur sera imposée.

M. henry Maret vient de venir. Il sort de Prison.

Je l'ai invité à dîner aujourd'hui ainsi que sa femme.

Dons et secours du mois passé : 1.715 francs.

sourcehttp://www.chronologievictor-hugo.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pfinge
Zigomar
avatar

Nombre de messages : 4370
Date d'inscription : 13/08/2007

MessageSujet: Re: les Communards et la littérature populaire   Sam 5 Jan - 18:14

pour Paschal Grousset voir http://www.wanted-rare-books.com/laurie.htm

Au fait , de plusieurs sources, sa date de décès serait 1909 et non pas 1919
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arzam
Zigomar
avatar

Nombre de messages : 6895
Localisation : Au fil de la Loire en Touraine
Date d'inscription : 03/09/2007

MessageSujet: Re: les Communards et la littérature populaire   Sam 5 Jan - 18:27

pfinge a écrit:
Henri Rochefort

Quelques ouvrages :
Les Petits mystères de l'Hôtel des ventes en 1862 ;
L'Évadé, roman canaque en 1880 ;
Les dépravés en 1882 (éditions Rouff);
Les Aventures de ma vie

http://gallica2.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k55205g.f295.vignettesnaviguer

il y a aussi ce livre paru en 1877
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arzam
Zigomar
avatar

Nombre de messages : 6895
Localisation : Au fil de la Loire en Touraine
Date d'inscription : 03/09/2007

MessageSujet: Re: les Communards et la littérature populaire   Sam 5 Jan - 18:31

pfinge a écrit:
pour Paschal Grousset voir http://www.wanted-rare-books.com/laurie.htm

Au fait , de plusieurs sources, sa date de décès serait 1909 et non pas 1919

tout à fait, j'ai corrigé Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arzam
Zigomar
avatar

Nombre de messages : 6895
Localisation : Au fil de la Loire en Touraine
Date d'inscription : 03/09/2007

MessageSujet: Re: les Communards et la littérature populaire   Sam 5 Jan - 18:37

pfinge a écrit:
Henri Rochefort il est surtout célèbre par La Lanterne, fondée en 1868, entièrement rédigée par lui

deux scans l'un de la Lanterne
l'autre le Diable à quatre où Rochefort intervient sous le pseudonyme de Méphistophélès ce qui donna d'ailleurs une très belle caricature du fameux André Gill

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pfinge
Zigomar
avatar

Nombre de messages : 4370
Date d'inscription : 13/08/2007

MessageSujet: Re: les Communards et la littérature populaire   Dim 6 Jan - 4:16

Félix Pyat ((Vierzon, 4 octobre 1810 - Saint-Gratien, 4 août 1889) http://www.photo.rmn.fr/cf/htm/CPicZ.aspx?E=2C6NU0HC8V4A
rédige de nombreux articles dans les journaux les plus en vue : Le Figaro, Le Charivari, La Revue de Paris, La Revue Démocratique, au Siècle et au National, à L'Artiste. Le journaliste prolixe est aussi un auteur dramatique, à l’origine d’une quinzaine d’œuvres, parmi lesquelles Le Café des Vaudevillistes en 1831, Les Romains chez eux l’année suivante, Ango en 1835, Arabella en 1838. Enfin, Les Deux Serruriers, dont la première a lieu le 25 mai 1841 à la porte Saint-Martin, connaît le succès. Son auteur récidive le 24 septembre de l’année suivante. Dans le même théâtre, est également représenté Mathilde, une œuvre co-écrite avec Eugène Sue. En 1847 enfin, Le Chiffonnier de Paris sera interprétée par le grand acteur Frédérick Lemaître.

membre du Comité de Salut Public

Pendant la Semaine sanglante, il parvient à échapper aux troupes versaillaises et à gagner l’Angleterre. Le 28 mars 1873, l’insurgé est condamné par contumace à la peine de mort par le conseil de guerre.

(extraits de http://www.19e.org/personnages/france/P/pyat.htm par Marc Nadaux)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pfinge
Zigomar
avatar

Nombre de messages : 4370
Date d'inscription : 13/08/2007

MessageSujet: Re: les Communards et la littérature populaire   Dim 6 Jan - 20:49

Arthur Arnould (1833-1895) a été élu membre du conseil des communes en 1870, puis chargé du Journal Officiel
Après la Semaine sanglante, il se réfugie en Suisse et ne revient en France qu'après l'amnistie de 1880
Sous le pseudonyme de A. Matthey il a écrit des romans populaires :
L'étang des Soeurs-Grises (1879)
Jean Sans-nom , 1882
Zoe chien-chien, 1881
Jean La Fleme
Les Amours Qui Tuent (1890)
Le Corps d'Elisa Les Maîtres du Roman Populaire, éditions Fayard N° 7
Mam'zelle Lizon (1890) Les Maîtres du Roman Populaire, éditions Fayard N° 99
La Belle fille (1887) Les Maîtres du Roman Populaire, éditions Fayard N° 128
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arzam
Zigomar
avatar

Nombre de messages : 6895
Localisation : Au fil de la Loire en Touraine
Date d'inscription : 03/09/2007

MessageSujet: Re: les Communards et la littérature populaire   Dim 6 Jan - 21:30

Pfinge
Citation :
Sous le pseudonyme de A. Matthey il a écrit des romans populaires
Le Quillec ajoute que Matthey était le nom de sa femme morte en 1886
De plus, il a écrit sous le nom de Arthur de Guéblange

des infos ici http://books.google.com/books?id=5TrpGCCaquUC&pg=PA185&lpg=PA185&dq=arthur+de+gu%C3%A9blange&source=web&ots=H_864Xa3BO&sig=HplmbjxZMoIDH0Eb7hK_QKE4E3s
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pfinge
Zigomar
avatar

Nombre de messages : 4370
Date d'inscription : 13/08/2007

MessageSujet: Re: les Communards et la littérature populaire   Lun 7 Jan - 1:55

Tony Moilin,médecin, fusillé par les Versaillais le 28 mai 1871 a écrit un ouvrage de science (ou politique?)-fiction en 1869
Paris en l’an 2000 ( Paris : Librairie de la Renaissance, 1869 )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arzam
Zigomar
avatar

Nombre de messages : 6895
Localisation : Au fil de la Loire en Touraine
Date d'inscription : 03/09/2007

MessageSujet: Re: les Communards et la littérature populaire   Lun 7 Jan - 19:16

pfinge a écrit:
Tony Moilin,médecin, fusillé par les Versaillais le 28 mai 1871 a écrit un ouvrage de science (ou politique?)-fiction en 1869
Paris en l’an 2000 ( Paris : Librairie de la Renaissance, 1869 )

des infos sur le livre et sa réédition chez Aléas, et sur l'auteur ici http://www.aleas.fr/index.php?option=com_content&task=view&id=148&Itemid=2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: les Communards et la littérature populaire   

Revenir en haut Aller en bas
 
les Communards et la littérature populaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le Fantastique dans la littérature populaire
» [Thème] Littérature populaire et politique-fiction
» Littérature populaire?
» Cahiers pour la littérature populaire n°3
» L'Antisémitisme dans la littérature populaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A propos de Littérature Populaire :: Biographies & bibliographies :: Bibliographies-
Sauter vers: