Ce forum est dédié à ce qu'on nomme littérature populaire, littérature marginale, autre littérature, paralittérature
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Constantin-Weyer, Maurice

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
M.L.
Rocambole


Nombre de messages : 1091
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: Re: Constantin-Weyer, Maurice   Lun 1 Oct - 23:04

Il faut dire que Constantin-Weyer a écrit quelques beaux romans d'aventures, comme Vers l'Ouest, ou La Marchande de mort. Mais c'est un autre sujet!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mletourneux.free.fr/
Cirroco Clone's
Sherlock Holmes
avatar

Nombre de messages : 1558
Localisation : Rue du Carton dans le Grand Nord
Date d'inscription : 03/06/2006

MessageSujet: Re: Constantin-Weyer, Maurice   Mar 2 Oct - 0:06

Je ne connais pas du tout cet auteur. Sa préface annonce en tout cas clairement la couleur : foin de biographie tatillonne et romantisme à "donf'".

Il déclare tout droit que la génération précédente n'est qu'une pléthore de ratiocineurs : Nos pères, pour qui l'Aventure se réduisait à la conquête d'un diplôme universitaire, d'un rond de cuir ou d'un fauteuil d'administrateur, pour qui l'émotion se traduisait par ce cri de détresse : "Le trois pour cent a baissé d'un centime aujourd'hui", nos pères, dis-je, pouvaient-ils comprendre le romantisme? Ces momies littéraires ne peuvent donc ni apprécier Dumas ni la présente biographie Smile

Avec ça, on aura tout de suite compris qu'on va avoir droit à Porthos, Athos et d'Artagnan en direct et pas d'Aramis à moins qu'il ne représente une aspiration rêveuse inabordable Very Happy
Et effectivement, on sent bien que ce sont les anecdotes, les coups d'éclats et les fantaisies débridées qui retiennent l'attention du biographe qui semble admirer au plus haut point le côté Grand Enfant de son idole.
Il cite d'ailleurs à deux reprises Dumas Fils parlant de son père avec cette phrase : "C'est le grand enfant que j'ai eu quand j'étais petit". Dumas Fils le disait probablement plaisamment mais il n'a pas dû rigoler tous les jours!
Bref, c'était très amusant à lire.


Dernière édition par le Mar 2 Oct - 0:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bdfi.net/
Dr Mabuse
Sherlock Holmes
avatar

Nombre de messages : 1539
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/01/2007

MessageSujet: Re: Constantin-Weyer, Maurice   Mar 2 Oct - 0:31

M.L. a écrit:
Il faut dire que Constantin-Weyer a écrit quelques beaux romans d'aventures, comme Vers l'Ouest, ou La Marchande de mort.

Même "Un homme se penche sur son passé",
qui doit être son oeuvre la plus connue,
a été publié dans des collections d'aventures.
ML a écrit:
Mais c'est un autre sujet!

Oui, oui Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
M.L.
Rocambole


Nombre de messages : 1091
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: Re: Constantin-Weyer, Maurice   Mar 2 Oct - 9:52

Citation :
Même "Un homme se penche sur son passé",
qui doit être son oeuvre la plus connue,
a été publié dans des collections d'aventures.

Oui, le livre a reçu le prix Goncourt d'ailleurs. Mais comme je ne l'ai pas, je ne sais pas s'il s'agit vraiment d'un roman d'aventures...

Citation :
ML a écrit:
Mais c'est un autre sujet!


Oui, oui

A terme, cependant, cela risque de devenir le sujet central!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mletourneux.free.fr/
Jean François Le Deist
Zigomar
avatar

Nombre de messages : 3908
Age : 59
Localisation : Morbihan
Date d'inscription : 06/06/2006

MessageSujet: Re: Constantin-Weyer, Maurice   Mar 2 Oct - 10:31

Notice dans "Annuaire Général des Lettres 1932" :

Citation :
Constantin-Weyer, Maurice

Décorations : Chevalier de la Légion d'Honneur, Médaille militaire, Croix de guerre.

Adresse : 63 avenue Victoria, Vichy, Allier

Né le 24 avril 1881

Lauréat du Prix Goncourt 1928

Collaborations : Action Française, Intransigeant, Revue Universelle, Revue Hebdomadaire, Revue de Paris, Annales, Petite Gironde, Petit Marseillais, Nouvelles Littéraires, Gringoire, Candide, etc., etc.

Oeuvres :
- Manitoba
- La bourrasque
- Cinq éclats de silex
- Cavelier de La Salle
- Un homme se penche sur son passé
- Morvan
- Shakespeare
- Clairière
- Vers l'Ouest
- P.C. de Compagnie
- La vie du Général Yusuf
- Napoléon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://popularliteraturestudies.blogspot.fr/
M.L.
Rocambole


Nombre de messages : 1091
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: Re: Constantin-Weyer, Maurice   Mer 3 Oct - 11:39

Voici une de ses oeuvres, à la Renaissance du Livre, à l'époque où Rémy Dumoncel dirigeait le Disque Rouge.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mletourneux.free.fr/
pfinge
Zigomar
avatar

Nombre de messages : 4495
Date d'inscription : 13/08/2007

MessageSujet: Re: Constantin-Weyer, Maurice   Sam 29 Déc - 15:36

Extrait d'un site canadien :
Citation :
Maurice Constantin-Weyer est renommé en France grâce à son œuvre littéraire. Extrêmement prolifique comme romancier, essayiste, biographe et journaliste, il a eu le mérite, comme l’a souligné le journaliste Donatien Frémont, de « faire entrer l’Ouest canadien dans la littérature française » et l’Ouest canadien ne l’a pas oublié en lui réservant une place de choix au panthéon de ses auteurs francophones. À l’auteur de métier s’est mêlé le peintre amateur, qui prit autant de plaisir à décrire par les couleurs que par les mots.

Né le 24 avril 1881, fils de bonne famille, Maurice Constantin-Weyer n’a pas échappé à l’appel de l’exotisme qui, depuis le début des années 1880, attirait tant de ses compatriotes dans l’Ouest canadien. Roger Motut, qui lui a consacré une étude, soutient qu’il aurait eu vent entre autres des projets de la comtesse Marthe d’Albuféra. Or, cette dernière avait fondé au Manitoba la colonie française de Fannystelle.
Se découvrant une vocation d’agriculteur, Constantin-Weyer émigra donc au Manitoba en 1904. Il acquit une terre à Saint-Claude, petite localité rurale alors colonisée par des Français. Après deux ans seulement, il fit faillite, mais il demeura dans la région jusqu’à la déclaration de la Première Guerre mondiale. Il rentra au pays afin de prendre les armes. Entre-temps, l’ex-rancher, rejoint à Saint-Claude par sa mère devenue veuve, vivota misérablement comme journalier. En 1910, il épousa une jeune métisse de Saint-Daniel (Manitoba) qui lui donna trois enfants. Maurice Constantin-Weyer est décédé le 22 octobre 1964.



Du même auteur aux Éditions des Plaines

Un sourire dans la tempête
Avec plus ou moins de rire

Et d'un autre pour ceux qui veulent aller plus loin :
Citation :
Pour plus de renseignements sur la vie et l'oeuvre de Maurice Constantin-Weyer, vous pouvez communiquer directement avec:

André Fauchon
Collège universitaire de Saint-Boniface
200, avenue de la Cathédrale
Winnipeg (Manitoba)
R2H 0H7 CANADA
Téléphone: (204) 233-0210 (poste 423)
Télécopieur: (204) 237-3240
Courriel: afauchon@ustboniface.mb.ca / ANDFAUCHON@aol.com

Françoise Constantin-Weyer
«Château Gaillard»
03260 Billy
FRANCE
Téléphone: 04.70.43.52.16
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pfinge
Zigomar
avatar

Nombre de messages : 4495
Date d'inscription : 13/08/2007

MessageSujet: Re: Constantin-Weyer, Maurice   Lun 23 Nov - 2:15

D'après la base Leonore , il y a 2 CONSTANTIN légionnaires
CONTANTIN Maurice né le 24 avril 1881 à Bourbonne-les-Bains (Haute- Marne )
CONSTANTIN-WEYER René Marie Louis Michel né le 30 janvier 1913 à Canada ; Morris-Manitoba

Donc CONSTANTIN-WEYER serait un pseudonyme,( intégré par son fils) ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Constantin-Weyer, Maurice   

Revenir en haut Aller en bas
 
Constantin-Weyer, Maurice
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mon petit chat - Maurice Carême
» Maurice Limat
» réédition de "Chair Fraîche" de Maurice Drack
» Marrou Maurice
» Capitaine Maurice Anjot, le chef méconnu des Glières

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A propos de Littérature Populaire :: Biographies & bibliographies :: Biographies-
Sauter vers: