Ce forum est dédié à ce qu'on nomme littérature populaire, littérature marginale, autre littérature, paralittérature
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Devenir des collections

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean François Le Deist
Zigomar
avatar

Nombre de messages : 3942
Age : 59
Localisation : Morbihan
Date d'inscription : 06/06/2006

MessageSujet: Devenir des collections   Ven 28 Sep - 18:55

Discussion de fond à placer dans un sujet plus généraliste : Que faire des collections après nous ? vente ? dons à qui ? ( bibliothèques, maisons du Rom. Pop' ) Il est intéressant d'ouvrir un tel sujet...

Je le place volontairement ici pour que tout le monde puisse le lire et y répondre. Surtout les invités éventuels. Je pense en particulier aux bibliothécaires qui pourraient donner leur avis sur les donations. Je sais que c'est souvent un boulet pour certaines bibliothèques. Le fonds Henri Pollès, par exemple, a longtemps traîné dans les placards de la Bibli de Rennes avant de trouver sa place dans la toute nouvelle Bibliothèque de Bretagne. Alors, un centre de recherches universitaires ? l'IMEC ? autre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://popularliteraturestudies.blogspot.fr/
Jean François Le Deist
Zigomar
avatar

Nombre de messages : 3942
Age : 59
Localisation : Morbihan
Date d'inscription : 06/06/2006

MessageSujet: Re: Devenir des collections   Ven 28 Sep - 19:03

Je cite ici les réponses que Léon et Belzébuth avaient postés dans un autre sujet :

Léon Rude a écrit:
Ben tout sur la Baie pour payer les droits de succession non? Laughing
Malgré mon (relatif) jeune âge, je pense à l'avenir de ma collection. Je me dis que je vais encore accumuler des milliers de fascicules, journaux, livres, études,... et que tout ne doit pas être perdu ensuite. Il y a la possibilité de faire des dons à des bibliothèques publiques (municipales par exemple) ou privées (celle située en Normandie à laquelle Lacassin a donné une partie de ses livres par ex.), des centres de recherches (Limoges, Laxou, Vignacourt,...). La question est celle de la pérennité des associations. Rien n'est sûr en ce domaine. Certains ici m'ont parlé des "difficultés" entre Laxou et l'AARP. Je ne veux pas que ça se passe ainsi. Il me semble qu'une bibliothèque ou un centre d'études est plus sûr pour la conservation mais les bibliothèques procèdent parfois à des "desherbages"...
Vaste question donc.


Belzébuth a écrit:
Vos héritiers vendront tout à des bouquinistes sans scrupules ou à des commissaires priseurs, qui en ont encore moins ... des scrupules) à votre mort.
Je vois ça régulièrement et quelquefois ça frise l'horrible et le macabre [On m'a proposé récemment de racheter une bibliothèque d'un vieux monsieur au stade terminal, mais pas encore dcd .... j'ai refusé].

study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://popularliteraturestudies.blogspot.fr/
Jean François Le Deist
Zigomar
avatar

Nombre de messages : 3942
Age : 59
Localisation : Morbihan
Date d'inscription : 06/06/2006

MessageSujet: Re: Devenir des collections   Ven 28 Sep - 19:11

Les collections de René Guise se sont retrouvées à la BERP ( Laxou, près de Nancy ).

Que sont devenues les collections de Messieurs Lagneau, Leclercq, et Fronval, 3 des plus grands collectionneurs des années 70.

Il y a actuellement sur un site de ventes aux enchères bien connu, une collection de fascicules qui est en train d'apparaître à la vente, série par série ( probablement un collectionneur ou sa famille qui a tout revendu à un brocanteur... )

Il y a actuellement 199 membres enregistrés. Parmi nous il y a des collectionneurs mais certainement des bibliothécaires et des libraires.
Il serait intéressant d'avoir l'avis de tout le monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://popularliteraturestudies.blogspot.fr/
Léon Rude
Admin
avatar

Nombre de messages : 2658
Date d'inscription : 02/06/2006

MessageSujet: Re: Devenir des collections   Dim 30 Sep - 15:18

Après une conversation avec Daniel Compère puis une longue conversation avec totofouinard, j'ai pris la décision de mettre à disposition de l'AARP une partie de ma collection.
La mise à disposition consiste en un dépôt. Le déposant (et ses héritiers) reste propriétaire des ouvrages. Je ne veux pas avoir de regret dans 15 ans non plus.
L'avantage pour le déposant est de ne pas encombrer outre mesure son domicile, de pouvoir consulter ses ouvrages sans trop de contraintes et pouvoir tout reprendre le jour où il a pu faire l'acquisition d'une demeure XIXe siècle de 450 m2. L'avantage pour l'AARP est de bénéficier d'un fonds plus important.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bdfi.net
Dave O'Brien
Kernok-le-pirate
avatar

Nombre de messages : 630
Date d'inscription : 03/06/2006

MessageSujet: Re: Devenir des collections   Dim 30 Sep - 22:23

'spèce de faux collectionneur ! geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léon Rude
Admin
avatar

Nombre de messages : 2658
Date d'inscription : 02/06/2006

MessageSujet: Re: Devenir des collections   Lun 1 Oct - 0:01

Dave O'Brien a écrit:
'spèce de faux collectionneur ! geek
Je n'ai jamais dit que j'étais un collectionneur Wink . Et surtout j'entasse des tonnes de choses totalement inutiles pour moi (des collections Delphine, Nous deux, Fama, Stella,...).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bdfi.net
Jean François Le Deist
Zigomar
avatar

Nombre de messages : 3942
Age : 59
Localisation : Morbihan
Date d'inscription : 06/06/2006

MessageSujet: Re: Devenir des collections   Lun 1 Oct - 9:09

Léon Rude a écrit:
une demeure XIXe siècle de 450 m2.

450 m² ?? ben, c'est une p'tite collection, alors ? Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://popularliteraturestudies.blogspot.fr/
Léon Rude
Admin
avatar

Nombre de messages : 2658
Date d'inscription : 02/06/2006

MessageSujet: Re: Devenir des collections   Lun 1 Oct - 9:49

Ignatz Mouse a écrit:
Léon Rude a écrit:
une demeure XIXe siècle de 450 m2.

450 m² ?? ben, c'est une p'tite collection, alors ? Laughing
Le mieux serait de parler en m3 en effet Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bdfi.net
Jean François Le Deist
Zigomar
avatar

Nombre de messages : 3942
Age : 59
Localisation : Morbihan
Date d'inscription : 06/06/2006

MessageSujet: Re: Devenir des collections   Jeu 4 Juin - 19:28

Léon Rude a écrit:
Après une conversation avec Daniel Compère puis une longue conversation avec totofouinard, j'ai pris la décision de mettre à disposition de l'AARP une partie de ma collection.
La mise à disposition consiste en un dépôt. Le déposant (et ses héritiers) reste propriétaire des ouvrages. Je ne veux pas avoir de regret dans 15 ans non plus.
L'avantage pour le déposant est de ne pas encombrer outre mesure son domicile, de pouvoir consulter ses ouvrages sans trop de contraintes et pouvoir tout reprendre le jour où il a pu faire l'acquisition d'une demeure XIXe siècle de 450 m2. L'avantage pour l'AARP est de bénéficier d'un fonds plus important.

Je réveille une discussion presque endormie depuis 2 ans.

Je suis en train de reclasser / refondre l'ensemble de mes cartons. Le constat est simple : trop de fascicules et revues pour un petit local. La retraite se profile à l'horizon ( petite dizaine d'années ).

J'en suis pour l'instant au catalogage ( ça se dit ? ) et scan de couvertures.
Passé ce stade, je ne compte plus m'encombrer de ces montagnes de papier ( "à vue de nez", plus de 30.000 fascicules & revues, tout de même ).
Je n'ai pas envie de vendre : ce n'est pas mon boulot, le marché n'est pas énorme, et je préfère que cela serve à un centre de recherches.


Léon fait un dépôt à l'AARP ( c'est où, au fait : dans la Somme ou à l'Haÿ les Roses ? ). Je vois que Daniel Fondanèche a fait un don au Centre Steeman. La Bibliothèque de Bretagne avait eu du mal à gérer les fonds Féval et Pollès ( c'est mieux depuis la création des "Champsc Libres" )
Le but est la pérennité des collections.

Je profite donc de l'arrivée récente de Julie C. ( stagiaire à la BERP de Nancy-Loxou ) et du Centre Steeman de Liège-Chaudfontaine pour qu'ils donnent leurs avis, conseils, etc...

Je sais que c'est l'époque des examens, mais j'aurais aimé que des responsables de l'AARP ( Léon, Daniel Compère, Herbulot ) donnent leur avis sur la pérennité de leur fonds.

_________________
"Par suite des pluies, les Bries, les Coulommiers et les Livarots ont éprouvé une forte baisse"
( Halles Centrales de Paris, janvier 1885 )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://popularliteraturestudies.blogspot.fr/
Léon Rude
Admin
avatar

Nombre de messages : 2658
Date d'inscription : 02/06/2006

MessageSujet: Re: Devenir des collections   Ven 5 Juin - 0:34

Après voir rempli un garage, couvert beaucoup de murs, je vais déménager. La question de l'encombrement se pose avec une acuité renouvelée.
Je n'ai pas encore déposé au centre Rocambole (qui est dans la Somme) les quelques dizaines de cartons dont je ne sais actuellement que faire. L'accumulation progressive et tous azimuts n'est pas la bonne solution pour moi.
Je verrai cela en septembre.
Si dans tes collections, des Incas, Aztèques, Mayas essayaient de se faire la belle... Wink

_________________
Site: http://collectiondaventures.monsite.wanadoo.fr
Blog consacré aux fictions mettant en scène des peuples précolombiens: http://lespeuplesdusoleil.hautetfort.com/
Forum: Le forum http://forums.bdfi.net/ est toujours d'un intérêt supérieur pour tous les amateurs de SF!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bdfi.net
Maciste
Zigomar
avatar

Nombre de messages : 4734
Age : 48
Localisation : La Dombes et Le Coutançais
Date d'inscription : 10/10/2007

MessageSujet: Re: Devenir des collections   Ven 5 Juin - 9:17

Léon Rude a écrit:
Il y a la possibilité de faire des dons à des bibliothèques publiques (municipales par exemple) ou privées (celle située en Normandie à laquelle Lacassin a donné une partie de ses livres par ex.), des centres de recherches (Limoges, Laxou, Vignacourt,...). La question est celle de la pérennité des associations. Rien n'est sûr en ce domaine. Certains ici m'ont parlé des "difficultés" entre Laxou et l'AARP. Je ne veux pas que ça se passe ainsi. Il me semble qu'une bibliothèque ou un centre d'études est plus sûr pour la conservation mais les bibliothèques procèdent parfois à des "desherbages"...
Vaste question donc.

Les bibliothèques publiques ne se semblent pas plus sûres que celles des associations, et même moins sûres! Le pilonnage pour faire de la place est fréquent (les Tallandier bleus seront remplacés par des Danielle Steel en France Loisirs Laughing ), surtout si ces collections ne sont pas beaucoup consultées et n'ont donc pas un rendement significatif pour la bibliothèque. D'autre part, si les ouvrages sont conservés, on les tamponnera avec le tampon de la bibliothèque, et les dos seront en partie recouverts d'un bel adhésif comportant la cote... affraid (J'ai vu l'envers du décor dans quelques bibliothèques de Lyon, cela vaut le détour pour mesurer l'amour du livre chez beaucoup d'employés de ces établissements). Quant à la bibliothèque de Laxou, l'exemple devrait suffire pour dissuader tout collectionneur ou amasseur de confier sa collection à une institution qui laisse ensuite pourrir le tout.

Un centre spécialisé (comme le centre Rocambole) me semble plus indiqué pour préserver et valoriser ce type de fond. Mais il reste bien entendu la question de sa pérennité.

Il reste aussi la solution du coffre-fort à Dubaï Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.le-rayon-populaire.com
herbulot
Collectionneur, Chercheur, Passionné


Nombre de messages : 4024
Localisation : l ardenne profonde
Date d'inscription : 06/10/2006

MessageSujet: Devenir des collections   Ven 5 Juin - 10:30

D'accord avec l amimaciste: seul le dépot de notre association semble le refuge idéal ? Daniel Compère est déjà venu en chercher des cartons chez moi. Et je sais qu'ils seront bien là-bas en Picardie.

Pour moi ,comme déjà dit, mes glanes vont:

1) dans mes rayons pour quelques titres que je veux pour moi.
2) chez mes amis Hauswald et Gomel qui sont des collectionneurs-fous
3) les doublons en fascicules et romans populaires sont stockés pour l'AARP
4) le reliquat va pour bourses d'associations comme SOS Amitié.

Et je m'en porte pas trop mal Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeandive
Le Maître des Forges
avatar

Nombre de messages : 770
Date d'inscription : 19/01/2009

MessageSujet: Re: Devenir des collections   Ven 16 Oct - 21:11

Quant à la bibliothèque de Laxou, l'exemple devrait suffire pour dissuader tout collectionneur ou amasseur de confier sa collection à une institution qui laisse ensuite pourrir le tout.

euh , des précisions ? perso , j'y ai déposé depuis un peu plus d'1 an " une tonne " de Harlequin ( comme quoi ....) de ma mère , les locaux m'ont semblé correct , le personnel assez "ouvert" et sympa ( evidement cela ne veut rien dire ) : pourrir veut juste dire qu'ils accumulent et ne font rien ( archivages , diffusion de l'info etc ) , ou que c'est mal entreposé = humidité etc ?
j'y avait croisé une jeune stagiare tres sympa , a qui j'ai d'ailleurs envoyé pas mal de lien , dont ici .Apres , de ce que j'ai compris , le nerf de la guerre est là aussi déficient : l'argent

et pour info : le centre de l'arrp est adéquat ? niveau stockage , archivage , perenité etc

existe-t-il un " réseau" entre les differentes structures ? ( aarp , bibli spécialisée comme laxou , steeman etc ) ? mais ce n'est peut etre pas le bon topic pour en parler ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blablasf.blogspot.com/
Jean François Le Deist
Zigomar
avatar

Nombre de messages : 3942
Age : 59
Localisation : Morbihan
Date d'inscription : 06/06/2006

MessageSujet: Re: Devenir des collections   Ven 16 Oct - 21:41

jeandive a écrit:

... et pour info : le centre de l'arrp est adéquat ? niveau stockage , archivage , perenité etc

existe-t-il un " réseau" entre les differentes structures ? ( aarp , bibli spécialisée comme laxou , steeman etc ) ? mais ce n'est peut etre pas le bon topic pour en parler ...


Si, Si, c'est tout à fait l'endroit !

J'aimerais également avoir quelques renseignements sur les différences et les relations entre Les collections de Picardie et celles de l'Haÿ les Roses.

Les deux avaient l'aval de la revue Rocambole ( à des dates différentes ). Mais comme je n'ai jamais mis les pieds dans ces 2 endroits ni dans les AG de l'Association ( Embarassed )...
Je mets peut-être les pieds dans le plat en abordant cette question ? Il y a des histoires de personnes derrière ? scratch

_________________
"Par suite des pluies, les Bries, les Coulommiers et les Livarots ont éprouvé une forte baisse"
( Halles Centrales de Paris, janvier 1885 )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://popularliteraturestudies.blogspot.fr/
M.L.
Rocambole


Nombre de messages : 1091
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: Re: Devenir des collections   Sam 17 Oct - 14:58

Pour les collections sentimentales, rappelons que l'Université de Limoges a ouvert un fonds Ellen Constans qui ne demande qu'à s'étoffer, et qui a le mérite d'être entièrement ouvert au public, puisque les volumes sont accessibles par la Bibliothèque universitaire. J'en avais parlé avec Jacques Migozzi, qui m'avait indiqué très clairement qu'il restait de la place pour des collections complètes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mletourneux.free.fr/
Maciste
Zigomar
avatar

Nombre de messages : 4734
Age : 48
Localisation : La Dombes et Le Coutançais
Date d'inscription : 10/10/2007

MessageSujet: Re: Devenir des collections   Sam 17 Oct - 20:23

jeandive a écrit:
euh , des précisions ? perso , j'y ai déposé
depuis un peu plus d'1 an " une tonne " de Harlequin ( comme quoi ....)
de ma mère , les locaux m'ont semblé correct , le personnel assez
"ouvert" et sympa (evidement cela ne veut rien dire ) : pourrir veut
juste dire qu'ils accumulent et ne font rien ( archivages , diffusion
de l'info etc ) , ou que c'est mal entreposé = humidité etc ?
j'y
avait croisé une jeune stagiare tres sympa , a qui j'ai d'ailleurs
envoyé pas mal de lien , dont ici .Apres , de ce que j'ai compris , le
nerf de la guerre est là aussi déficient : l'argent

Les "anciens" de l'AARP connaissent l'affaire mieux que moi, mais pour faire bref, la bibliothèque de Laxou a été créée par René Guise et ses comparses (dont un certain Herbulot), mais, outre que le fond m'a l'air de gentiment dormir dans les entrepôts lorrains, l'AARP n'a à présent plus de pouvoir sur ce fond, et du coup a recréé de zéro une nouvelle bibliothèque, le Centre Rocambole...
Quant aux liens entre le Centre Rocambole et L'Haÿ-les-Roses, ils me semblent bien exister, puisque des ouvrages transitent régulièrement entre la Picardie et le Val-de-Marne. Daniel Compère pourrait nous en dire plus sur le sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.le-rayon-populaire.com
Maciste
Zigomar
avatar

Nombre de messages : 4734
Age : 48
Localisation : La Dombes et Le Coutançais
Date d'inscription : 10/10/2007

MessageSujet: Re: Devenir des collections   Sam 17 Oct - 22:16

Ignatz a écrit:
J'aimerais également avoir quelques
renseignements sur les différences et les relations entre Les
collections de Picardie et celles de l'Haÿ les Roses.
Pour ce qui est des différences, si je ne me trompe, le Centre Rocambole a plutôt pour vocation d'être un centre d'étude et d'archivage, tandis que Haÿ-les-Roses veut que les romans soient lus par le public, et est donc tourné vers le prêt et la consultation: pas l'endroit rêvé pour y déposer vos trésors et être assurés de leur conservation...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.le-rayon-populaire.com
Léon Rude
Admin
avatar

Nombre de messages : 2658
Date d'inscription : 02/06/2006

MessageSujet: Re: Devenir des collections   Dim 18 Oct - 0:09

C'est un peu compliqué à ce que j'en sais pour ce qui concerne les liens juridico-administratifs entre les différents lieux. Je préfère me taire que de dire des bêtises sur ce point.

_________________
Site: http://collectiondaventures.monsite.wanadoo.fr
Blog consacré aux fictions mettant en scène des peuples précolombiens: http://lespeuplesdusoleil.hautetfort.com/
Forum: Le forum http://forums.bdfi.net/ est toujours d'un intérêt supérieur pour tous les amateurs de SF!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bdfi.net
jeandive
Le Maître des Forges
avatar

Nombre de messages : 770
Date d'inscription : 19/01/2009

MessageSujet: Re: Devenir des collections   Dim 18 Oct - 0:40

" Julie C. ( stagiaire à la BERP de Nancy-Loxou " : tj sur ce forum ? je suppose que c'est elle que j'avais rencontré lors de mes passages a laxou....le monde est petit ...
du coup lors de mon prochain sejour a nancy je vais allé a la peche aux infos
car ou trouver des infos precises sur ces differents " fonds" , et les " petites histoires" y afferant ? : Mr guise etait donc un " ancien " de l'aarp ? comment ce genre de situation ( perte de controle sur un fond ) peut se produire ? n'est ce pas inquietant pour qq'un qui veut y mettre son fond ? ( l'histoire se repete parfois ...)
" ... a laxou fond m'a l'air de gentillement dormir ..." pourtant il y eu donc cette stagiaire il y a un moment : appelé par le fond , ou au contraire venue de sa propre initiative ?
et donc rien proposé par l'état ? au moins indirectement comme les archives de la SF a la BNF ?
l'IMEC n'est -il pas encore l'ideal , rapport a leur methodes , leur argent , leur presence ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blablasf.blogspot.com/
herbulot
Collectionneur, Chercheur, Passionné


Nombre de messages : 4024
Localisation : l ardenne profonde
Date d'inscription : 06/10/2006

MessageSujet: Devenir des collections   Dim 18 Oct - 11:17

C'est pas une affaire simple que Laxou.

J'ai connu René et Christiane Guise et j'ai fait du classement dans le sous-sol de la bibliothèque de Laxou (j'y avais amené une dizaine de cartons de fascicules à l époque car c'était le seul endroit ou le populaire pouvait continuer à vivre).

Maintenant y'a Vignacourt, près d'Amiens Very Happy

Mais peut-être le prochain Rocambole reviendra sur le rôle de notre Association dans tout çà?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean François Le Deist
Zigomar
avatar

Nombre de messages : 3942
Age : 59
Localisation : Morbihan
Date d'inscription : 06/06/2006

MessageSujet: Re: Devenir des collections   Mer 15 Sep - 21:19

La bibliothèque Universitaire d'architecture de Delft vient de trouver comment recycler les livres qu'elle n'utilise plus :



http://www.boingboing.net/2010/09/15/enormous-library-des.html

study cheers

_________________
"Par suite des pluies, les Bries, les Coulommiers et les Livarots ont éprouvé une forte baisse"
( Halles Centrales de Paris, janvier 1885 )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://popularliteraturestudies.blogspot.fr/
herbulot
Collectionneur, Chercheur, Passionné


Nombre de messages : 4024
Localisation : l ardenne profonde
Date d'inscription : 06/10/2006

MessageSujet: Devenir des collections   Jeu 16 Sep - 17:59

Photo super-originale clown
mais pouvons-nous imaginer un seul instant de voir nos petits trésors,nos glanes de plus de trente ans à la place des briques cimentées?

Ignasse allons! Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeandive
Le Maître des Forges
avatar

Nombre de messages : 770
Date d'inscription : 19/01/2009

MessageSujet: Re: Devenir des collections   Mer 28 Mai - 16:12

de l'eau a coulé sous les ponts , en attendant les dit ponts coulent .... : la maison du roman populaire a des soucis , le fond de laxou est effectivement stagnant : la stagiare n'a pas été remplacée , je doute que beaucoup de chose se fasse depuis
a priori ( a confirmer ) , le lieu de dépot du rocambole a été transferé a l'université du coin , et il y a eu un certain désaccord ( ....) entre rocambole et la maison du roman populaire .Concernant cette derniere : en voie de disparition ? a suivre ....
bref , pas facile ....

article du parisien : http://www.leparisien.fr/espace-premium/val-de-marne-94/les-amis-de-la-maison-du-roman-populaire-se-mobilisent-20-05-2014-3854525.php

réponse de la maison ( sur son blog) : http://romanpopulaire-lhay.blogspot.fr/p/actualites.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blablasf.blogspot.com/
Jean François Le Deist
Zigomar
avatar

Nombre de messages : 3942
Age : 59
Localisation : Morbihan
Date d'inscription : 06/06/2006

MessageSujet: Re: Devenir des collections   Mer 28 Mai - 17:38

Je peux te dire que j'ai envoyé à Daniel Compère un carton avec près des 3/4 de la collection "Le Petit Livre" pendant la période 1913-1918.

Lui et Alfu sont en train de les lire ( si !!!! ) pour en sortir un article à l'occasion du centenaire du "Grand équarrissage" 1914-1918.

Les livres devraient donc terminer à la BU d'Amiens via l'AARP.

_________________
"Par suite des pluies, les Bries, les Coulommiers et les Livarots ont éprouvé une forte baisse"
( Halles Centrales de Paris, janvier 1885 )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://popularliteraturestudies.blogspot.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Devenir des collections   

Revenir en haut Aller en bas
 
Devenir des collections
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les collections des éditeurs populaires
» Cursus pour devenir conservateur- restaurateur ?
» LES PLUS BELLES COLLECTIONS JEUNESSES
» Comment devenir chasseur de 1e classe ?
» commentaires sur "Comment devenir nécrophile ?"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A propos de Littérature Populaire :: A propos de... :: A propos de tout et de rien-
Sauter vers: