Ce forum est dédié à ce qu'on nomme littérature populaire, littérature marginale, autre littérature, paralittérature
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Wallace, Edgar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11, 12, 13  Suivant
AuteurMessage
Dr Mabuse
Sherlock Holmes
avatar

Nombre de messages : 1539
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/01/2007

MessageSujet: Re: Wallace, Edgar   Jeu 28 Fév - 0:34

juillet 1931 : The Man at the Carlton .
L'Homme du Carlton (1934), traduit par Jean Cabalé et Odile Cambier, "Les Meilleurs Romans Etrangers", Hachette.
L'Homme du Carlton (?)traduit par Jean Cabalé et Odile Cambier, « L'Enigme », Hachette.



Harry Stone, dit "Harry le larbin" est renvoyé de la police de Rhodésie pour malversations, il part à Cape Town à la recherche de Lew Daney, véritable tueur et cambrioleur de banques réputé, opérant dans la région, pour lui proposer ses services.
Hélas il est arrive trop tard, est repéré par le capitaine Timothy Jordan, véritable policier, qui l'expulse vers des cieux différents.
Le capitaine Jordan, homme riche, de retour en Angleterre s'installe au Carlton, puis entre en contact avec Benjamin Awkwright qui gère sa fortune ainsi qu'il est précisé dans le testament de son père.
Pour cela il se rend à Clench House, il y rencontre Mary Grear, secrétaire du vieil homme dont il tombe amoureux,
hélas Lew Daney en est aussi amoureux, aussi les deux hommes vont se heurter sur un plan professionnel aussi bien que privé.
Etc, etc, je renonce à vous raconter la suite des imbroglios, des mensonges, des trahisons, des exploits rocambolesques, des retournements inattendus, des rougeurs de jeunes filles ...

Jean-Louis Touchant trouve "ce roman excellent, sans ce côté bâclé de certains ouvrages publiés par Hachette".
Pour moi, même si Edgar Wallace emploie tous ses trucs habituels, l'ensemble est poussif, l'intrigue n'avance pas, sans arrêt de nouvelles ramifications nous entrainent dans des directions imprévues, sans aucun rapport avec l'intrigue,
à moins que ce que j'ai compris comme l'histoire principale ne soit qu'une anecdote de plus.

Encore un livre que j'avais lu il y a cinq ans, il ne m'en restait rien, après une nouvelle lecture, je ne peux que le déconseiller aux néophytes,
si vous voulez apprécier l'oeuvre du maître ne commencez pas par ce pauvre "Homme du Carlton".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dr Mabuse
Sherlock Holmes
avatar

Nombre de messages : 1539
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/01/2007

MessageSujet: Re: Wallace, Edgar   Jeu 28 Fév - 0:40

Après avoir relu cette critique,
je suis peut-être un peu dur,
enfin,
"qui aime bien, châtie bien"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dr Mabuse
Sherlock Holmes
avatar

Nombre de messages : 1539
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/01/2007

MessageSujet: Re: Wallace, Edgar   Mar 4 Mar - 0:04

juillet 1931 :The Devil Man .
L'Homme diable (1949),traduction Charles Desages, « L'Enigme », Hachette.



Au milieu de la nuit, le docteur Alain Mainford est appelé en consultation chez Mme Clarice Stahm.
Elle le reçoit en compagnie de l'ingénieur Baumgarten et de l'infirmière Jane Garden,
dont il tombe immédiatement amoureux.
Surgit alors, le petit homme, Charles Peace, qui joue, au violon, les âmes des gens ...
Hélas, Charles Peace est également amoureux de l'infirmière et Clarice Stahn a promis de lui en faire cadeau!

Nous sommes à Sheffield, en 1875, capitale européenne du fer.
L'acier inoxydable n'a pas encore été inventé, toutefois de nombreux industriels font des recherches sur l'"acier-argent".
Charles Peace est un personnage réel, très connu de l'autre côté de la Manche, et dont le procès a été retentissant.
Le roman est centré autour de lui et Edgar Wallace nous raconte son histoire telle qu'elle aurait pu être,
y incorporant habilement les personnages du procès, leur donnant des motivations et expliquant les nombreuses zones d'ombre.

Un livre inhabituel, mais attachant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arzam
Zigomar
avatar

Nombre de messages : 6902
Localisation : Au fil de la Loire en Touraine
Date d'inscription : 03/09/2007

MessageSujet: Re: Wallace, Edgar   Mar 4 Mar - 11:05

bon... eh bien, on est presque au bout du voyage Smile

bien sûr, il manque quelques présentations de titres à cette bibliographie mais on pourra toujours compléter après.

Question : paraît-il envisageable de traiter après une filmographie des oeuvres de Wallace, comme le proposait Dave O'Brien ? Il ne doit pas y en avoir tant que ça sortis en français.
J'ai cru comprendre d'ailleurs que son fils Edgar Bryan Wallace avait adapté plusieurs titres pour l'écran.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dr Mabuse
Sherlock Holmes
avatar

Nombre de messages : 1539
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/01/2007

MessageSujet: Re: Wallace, Edgar   Mar 4 Mar - 15:44

arzam a écrit:

Question : paraît-il envisageable de traiter après une filmographie des oeuvres de Wallace, comme le proposait Dave O'Brien ? Il ne doit pas y en avoir tant que ça sortis en français.
J'ai cru comprendre d'ailleurs que son fils Edgar Bryan Wallace avait adapté plusieurs titres pour l'écran.

Pourquoi pas, encore que je n'y serais que de peu d'utilité, n'en ayant vu aucun.

Je possède toutefois un peu de documentation,
et ai consulté de nombreux sites d'outre Rhin.

Un tel sujet aurait sa place dans :
Les satellites de la littérature Populaire/ les adaptions
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dr Mabuse
Sherlock Holmes
avatar

Nombre de messages : 1539
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/01/2007

MessageSujet: Re: Wallace, Edgar   Ven 7 Mar - 19:14

juillet 1932 :The Frightened Lady.
Quelqu'un a tué (1933), Hachette.



celui-ci je ne l'ai pas mais mon confrère va vous en parler Very Happy


Dernière édition par Dr Mabuse le Ven 23 Mai - 1:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
archibald
Atomos (Madame)
avatar

Nombre de messages : 11
Localisation : l'Aurore
Date d'inscription : 06/03/2008

MessageSujet: Re: Wallace, Edgar   Ven 7 Mar - 19:20

juillet 1932 :The Frightened Lady.
Quelqu'un a tué (1933), Hachette.



Lady LEBANON (the frightened lady ?) a fort à faire, elle doit gérer le personnel du Prieuré pour le compte de son fils et trouver pour ce dernier une épouse digne de son rang pour assurer une descendance à leur noble famille.

Le personnel se compose principalement de KELVER, le majordome, TILLING le garde-chasse et de son accorte épouse, STUDD le chauffeur et de deux valets américains, BROOKS et GILDER, Une vague cousine Miss ISLA CRANE, remplit le rôle de secrétaire et de future épouse. Ajoutez à cela un mystérieux Docteur AMERSHAM qui semble avoir une emprise extraordinaire sur lady LEBANON et vous verrez que la vie n'est pas facile pour le 'jeune' Lord LEBANON qui ne trouve guère de soutien qu'au prés du chauffeur STUDD, Or celui ci est assassiné en revenant d'un bal masqué (il avait eu la fameuse idée de se déguiser en hindou!)

Scotland Yard charge l'inspecteur Bill TANNER et le sergent TOTTY de découvrir le meurtrier . Pas facile !
"J'ai cherché la femme mais elle n'y est pas -dira le sergent TOTTY-Un crime sans femme !"

Vient (bien évidemment pour les familiers de WALLACE ) se greffer une histoire de faux monnayeur, ZIBRISKI (qui se fait appeler DE MONTMORANCY) et son complice BRIGGS, et vous obtenez un EDGAR WALLACE de la plus belle eau,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arzam
Zigomar
avatar

Nombre de messages : 6902
Localisation : Au fil de la Loire en Touraine
Date d'inscription : 03/09/2007

MessageSujet: Re: Wallace, Edgar   Ven 7 Mar - 23:57

Docteur Mabuse
Citation :
mon confrère va vous en parler

confrère Rolling Eyes
consoeur Laughing
compère Shocked on en connaît plusieurs y compris un sur ce site, je crois Wink

je ne continue pas avec le reste de la famille, ça peut devenir scabreux Exclamation

mais qui peut être ce mystérieux confrère confrère Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dr Mabuse
Sherlock Holmes
avatar

Nombre de messages : 1539
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/01/2007

MessageSujet: Re: Wallace, Edgar   Sam 8 Mar - 2:04

Non, non, c'est un vrai.

Etant, d'ailleurs sur la même machine,
le site réagit d'une façon un peu désordonné,
puisque nous partageons la même IP.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dr Mabuse
Sherlock Holmes
avatar

Nombre de messages : 1539
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/01/2007

MessageSujet: Re: Wallace, Edgar   Lun 10 Mar - 3:19

Les nouvelles dans Mystère Magazine.



Code n° 2 (code Number two) Myst. Mag. n° 33 (10.1950) - Anth. Espionnage n° 1 (1.1970)

Le code n°2 ne doit pas être dérobé,
s'il l'était, comment suprimer le voleur,
et comment empécher définitevement la transmission à un éventuel successeur.

une ambiance très proche des Peter Cheney dans la veine espionnage, Calhagan je crois.


Conte de banque (The great bank fraud) Myst. Mag. n° 51 (4.1952)

Les diamants du rajah (Diamond cut, diamond) Myst. Mag. n° 199 (8.1964)

Joyeux Noël (The Chobham affair) Myst. M. n° 23 (12.1949) Anth. Myst. 1964

L'opération Père Noël (The Father Christmas Job) Myst. M. n° 264 (2.1970)

Un maître chanteur (The man who sang in church) Myst. M. n° 46 (11.1951) (= L'homme qui chantait)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dr Mabuse
Sherlock Holmes
avatar

Nombre de messages : 1539
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/01/2007

MessageSujet: Re: Wallace, Edgar   Lun 10 Mar - 3:21

Les nouvelles dans "Le Saint"



Eh bien!... Chantez maintenant (The complete vampire) - Le Saint M. n° 73 (3. 1961)

L'Homme qui chantait dans l'église (The man who sang in church) Le Saint M. n° 56 (10.1959)(= Un maître chanteur)

Les joyeux voyageurs (Happy travellers) Le Saint M. n° 54 (8.1959)

Les trois justiciers, Georges Manfred, Léon Gonzalez et Raymond Poiccart, avec leurs prénoms au complet,
empèchent de nuire Isola Koskima, une belle et dangereuse révolutionnaire.

Le Mystère Slane (The Slane Mystery) Le Saint M. n° 92 (10 .1962)

On est poète dans la police (The Poetical Policeman) - Le Saint M. n° 12 (2.1956)

Le redoutable Monsieur Lyon (The deadly Mr Lyon) Le Saint M. n° 59 (1 .1 960 )

Le trésor de M. Reeder (The treasure of Mr Reeder) - Le Saint M. n° 16 (6.1956)

Un faux qui rapporte (the fortune of forgery) - Le Saint M n° 74 (4.1961)


Dernière édition par Dr Mabuse le Jeu 25 Aoû - 19:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dr Mabuse
Sherlock Holmes
avatar

Nombre de messages : 1539
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/01/2007

MessageSujet: Re: Wallace, Edgar   Lun 10 Mar - 3:27

Les nouvelles dans "Les Amis du Crime" N° 12



Le Faux-pas (The Slip)

Un Mari disparait (The Case of the Missing Husband)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
archibald
Atomos (Madame)
avatar

Nombre de messages : 11
Localisation : l'Aurore
Date d'inscription : 06/03/2008

MessageSujet: Re: Wallace, Edgar   Mar 11 Mar - 12:53

arzam a écrit:
Docteur Mabuse
Citation :
mon confrère va vous en parler
mais qui peut être ce mystérieux confrère confrère Suspect
Comme quoi, on peut être mystérieux et aimer Wallace ! clown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
archibald
Atomos (Madame)
avatar

Nombre de messages : 11
Localisation : l'Aurore
Date d'inscription : 06/03/2008

MessageSujet: Re: Wallace, Edgar   Lun 17 Mar - 18:37

Dr Mabuse a écrit:
1924 : The Face in the Night.
Le Visage dans la nuit (1932) Les Chefs d'œuvre du Roman d'Aventures, Gallimard.



Décidément, les Gallimard sont très difficile à trouver.
Je n'ai pas celui là,
appel général Very Happy

Je l'ai et je suis en train de le relire pour pouvoir en parler correctement !study
Pour vous faire patienter , deux belles sentences extraites de cet ouvrage:
"l'ébriété exaspère les sentiments"
"La haine c'est aussi la peur"
en bonus un renvoi en bas de page "OK"
Ok expression américaine signifiant : tout va bien!
et un beau dialogue :
"son italien est admirable , on le prendrait pour un indigène"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
archibald
Atomos (Madame)
avatar

Nombre de messages : 11
Localisation : l'Aurore
Date d'inscription : 06/03/2008

MessageSujet: Re: Wallace, Edgar   Mar 18 Mar - 16:16

1924 : The Face in the Night.
Le Visage dans la nuit (1932) Les Chefs d'œuvre du Roman d'Aventures, Gallimard.

Jehosaphat ! Comment résumer un tel livre !
Londres ville où sévissent des voleurs notoirement connus ( Martin et DORA ELTON et leur complice BILL STANFORD ,
SLICK SMITH voleur de bijoux américain) dont les faits et actes sont suivis par de fins limiers de SCOTLAND YARD comme le capitaine DICK SHANNON et son assistant STEEL,
mais aussi par les mystérieux détectives d'une agence américaine ,l'agence STORMER dont les membres sont dotés d'une étoile (de shérif ?) en argent.
Il y a , à Londres, au numéro 551 de PORTMAN SQUARE, une demeure très étrange où réside un mystérieux vieillard ,MALPAS ,dont le visage est à peine entrevu par ses rares visiteurs ( long nez , menton proéminent , très ridé ? ,,,, )
Au numéro 552 habite LACY MARHALT ( L'honorable): Millionnaire .Il a fait fortune en Afrique du Sud mais a commencé sa vie dans une maison de correction).
Difficile de dire quel est le plus riche et le plus malfaisant des deux!
Les deux voisins ne s'entendent pas bien ( bien évidement ).
Où est la jeune orpheline ? Et bien il s'agit ici d'AUDREY BEDFORD.
Depuis la mort de sa mère ,elle a été élevée par une Mrs GRAFFITT qui a un peu profité de son jeune age pour la voler.
Cela a forgé le caractère d' AUDREY; qui est loin d'être une jeune fille naïve.
Pour payer ses dettes elle est obligée de revendre le petit cottage dans le SUSSEX où elle survivait grâce à un élevage de poulets( ces connaissances lui permettront un peu plus tard d'avoir " un emploi dans' journal de la volaille' journal édité pour les poulets improductifs".
On ne connaît pas son père.
Sa seule famille: sa demi sœur Dora qu'elle va rejoindre à Londres le temps de se retourner.

L'intrigue ? Le vol des bijoux de la reine de Finlande , çà vous semble pas mal ?
Et bien dans ce livre ce n'est qu'un épisode anecdotique.
L'intrique , c'est plutôt :Y'en a qui veulent embêter la jeune-fille-pauvre-riche-héritière-sans-le-savoir et d'autres qui la protègent dans l'ombre.

Ceci pour vous donner envie de lire ce livre. I love you
Maintenant mon petit et humble commentaire:
WALLACE est un grand cuisinier qui avec souvent les mêmes ingrédients ( Afrique du Sud , Méchant très méchants , Méchants avec un bon fond , Fausses monnaies, Belle et jeune orpheline, Père inconnu, Détective 'très futé' ., etc . ) arrive à nous concocter des mets très différents.
Ici un roman feuilleton qui lorgnerait du coté d' EDGAR POE par moment ( c'est pas moi qui le dit mais un article du Globe Herald cité au chapitre XXXII)qui , à l'instar de la maison de MALPAS, est bourré de fausses pistes , des portes qui s'ouvrent mais qui se referment presque aussitôt , des ombres entrevues,,,
L'intrigue est à peine importante, ce qui compte c'est les saveurs .Et , pour parler tel un critique gastronomique, j'ai adoré la petite pointe d'humour ! Je ne résiste pas à citer un des derniers dialogues :
'-C'est une plaisanterie, fit-il. Vous ne la voyez pas parce que vous êtes Anglais! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dr Mabuse
Sherlock Holmes
avatar

Nombre de messages : 1539
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/01/2007

MessageSujet: Re: Wallace, Edgar   Mer 19 Mar - 0:00

Merci archibald pour cette copieuse fiche de lecture,
que j'inclus immédiatement à sa place chronologique soit page 6 (en 1924)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
archibald
Atomos (Madame)
avatar

Nombre de messages : 11
Localisation : l'Aurore
Date d'inscription : 06/03/2008

MessageSujet: Re: Wallace, Edgar   Mer 19 Mar - 17:56



Les admirateurs de WALLACE sont quelquefois , comme moi , des gens sans foi ni loi;
ils vont même jusqu'à faire des infidélités à leurs fournisseurs favoris pour assouvir leurs besoins !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dr Mabuse
Sherlock Holmes
avatar

Nombre de messages : 1539
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/01/2007

MessageSujet: Re: Wallace, Edgar   Sam 22 Mar - 23:28

Belle vignette, où nous pouvons voir que c'était "Le Mystère des trois Chènes" que le jeune homme s'était procuré sur les quais.

archibald, peut-il nous fournir les références de l'album,
les amateurs, ici, aiment aller au fond des choses Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dr Mabuse
Sherlock Holmes
avatar

Nombre de messages : 1539
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/01/2007

MessageSujet: Re: Wallace, Edgar   Sam 22 Mar - 23:34

A la mort du Maître, je ne sais plus qui a créé un prix "Edgar Wallace", prix qui ne fût décerné qu'une fois :

Le Bar du Cheval Mort, sd , par Léon-Marie Thylienne, éditions Moorthamers Frères.




John Jackson, bookmaker très connu, a été assassiné dans son bureau fermé à clé.
Jean Datsy est devenu conseiller de la police à la suite d'un exploit,
il a en effet poursuivi en Afrique et ainsi assisté à la mort de Swartz "L'homme aux cent masques".
L'inspecteur Saumier, inspecteur sans enquête, s'interesse à M. Fagnolle, modeste homme d'affaire, qui cependant a une chance insolente aux courses.
Le "Bar du Cheval Mort" est fréquenté par tous les gens proches des courses,
de M Arthur, barman qui devine les gagnants et laisse ses pronostics sur sa table avant de partir,
à Mandelshand, le célèbre jockey qui doit monter Darkensiel dans le Grand Prix.
M. de Mascaut juge d'instruction, veuf un peu désargenté, est chargé de l'enquête, ce qu'il fait avec l'aide de Jean Datsy,
cependant que Thérèse, sa fille charmante mais déterminée, s'intéresse au jeune homme pour d'autres raisons ...

On aura reconnu un pastiche d'Edgar Wallace, tous les ingrédients, tous les personnages, toutes les péripéties y sont présents.
Je vous autorise même à penser que le dénouement est celui qu'aurait imaginé le Maître.

Léon-Marie Thylienne est l'adaptateur belge de Edgar Wallace. Il était donc bien placé pour écrire ce livre qui a prolongé d'autant notre plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
archibald
Atomos (Madame)
avatar

Nombre de messages : 11
Localisation : l'Aurore
Date d'inscription : 06/03/2008

MessageSujet: Re: Wallace, Edgar   Jeu 27 Mar - 18:31

Dr Mabuse a écrit:
Belle vignette, où nous pouvons voir que c'était "Le Mystère des trois Chènes" que le jeune homme s'était procuré sur les quais.

archibald, peut-il nous fournir les références de l'album,
les amateurs, ici, aiment aller au fond des choses Very Happy

Je suis jeune dans les forums! Basketball
Désolé! Voici les références:
Le secret de l'étrangleur
Edition : Casterman
Collection : Univers d'auteurs
Parution : septembre 06
ISBN : 2203399104
Auteurs : Pierre Siniac Jacques Tardi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
archibald
Atomos (Madame)
avatar

Nombre de messages : 11
Localisation : l'Aurore
Date d'inscription : 06/03/2008

MessageSujet: Re: Wallace, Edgar   Ven 28 Mar - 12:57

Dr Mabuse a écrit:
1908, Angel Esquire.

Angel Esquire, collection "Le Masque" n° 90, Librairie des Champs Elysées, 1931.



Je mets le scan de la jaquette, dès que je le retrouve,
pour me faire pardonner, j'en ai trouvé une en anglais :



Angel Esquire travaille à Scotland Yard, mais c'est un dandy qui
n'appartient à aucune hiérarchie.

J'ai relu , avec plaisir, ANGEL ESQUIRE et je vais enrichir le résumé de mon cher confrère Cool .

Londres , Lombard street.
William SPEDDING ( de SPEDDING, MORTIMER et LARACH, avoués et notaires) ,
qui agit pour le compte d'un mystérieux client appelé 'L' Entreprise" , fait construire un édifice singulier,
destiné à héberger principalement un coffre-fort .
Le mystérieux client , REALE , sentant sa fin prochaine, 'convoque' ses anciens complices MASSEY , JIMMY et CONNOR ,
pour leur annoncer que sa colossale fortune reviendra à l'un des trois, ou à KATHLEEN KENT, la fille d'un homme qu'il a ruiné par le passé.
Le jour où REALE décède d'une mort naturellement pas naturelle, c'est ANGEL ESQUIRE qui est l' enquêteur
et SPEDDING l'exécuteur testamentaire .Sa fortune reviendra à qui saura ouvrir le coffre-fort de LOMBARD STREET.
ANGEL ESQUIRE est un des fins limiers de SCOTLAND YARD , on ne sait sous quel statut , ni sous quelle autorité .
Il agit selon ses propres règles et fréquente des gens douteux,notamment JIMMY.
JIMMY est un jeune noble qui a glissé sur la pente savonneuse du crime mais qui veut se racheter.
ANGEL et JIMMY, qui estiment que la fortune de REALE doit revenir légitimement à KATHLEEN KENT, vont oeuvrer , chacun avec leurs armes,
pour éviter que la jeune orpheline ne tombent dans les pièges qui lui sont tendus par CONNOR et la Bande du Bourg
ou par SPEDDING qui voudrait bien en croquer!
Pour arriver au but , l'ouverture du coffre, il faut découvrir la combinaison, cachée dans un rébus composé par REALE .
Le rébus est bien proposé au lecteur , mais WALLACE n'est pas QUEEN.
Il est plus enrichissant de chercher les belles phrases Wallaciennes .
Comme celle-ci qui décrit admirablement une scène torride entre un anglais et une anglaise très épris l'un de l'autre!

'Banalement il parla de la température, et ,pour ne pas demeurer en reste elle commanda le thé',
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dr Mabuse
Sherlock Holmes
avatar

Nombre de messages : 1539
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/01/2007

MessageSujet: Re: Wallace, Edgar   Sam 29 Mar - 1:59

Merci beaucoup Very Happy

Je profite du résumé de archibald pour refaire la présentation de ce livre et la rendre homogène avec le reste du forum .
Vous trouverez le post en page 1.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dr Mabuse
Sherlock Holmes
avatar

Nombre de messages : 1539
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/01/2007

MessageSujet: Re: Wallace, Edgar   Sam 29 Mar - 16:49

Le Fulmar N° 1, avec un dossier spécial "Edgar Wallace" 1er trimestre 1981

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
archibald
Atomos (Madame)
avatar

Nombre de messages : 11
Localisation : l'Aurore
Date d'inscription : 06/03/2008

MessageSujet: Re: Wallace, Edgar   Ven 11 Avr - 17:30

Dr Mabuse a écrit:
1922 : The Crimson Circle.
Le Cercle rouge (1929), "Le Livre de l'Enigme", Editions J. H. Jeheber
Le Cercle rouge (1993), in Edgar WALLACE Tome 1, Les Intégrales du Masque, Librairie des Champs-Elysées.



Encore un que je n'ai pas.
Je sais que c'est un des plus connu,
mais je ne me lève pas assez tôt.

Quelqu'un peut-il nous en faire un commentaire.
LE CERCLE ROUGE( the crimson circle)


Le livre commence comme un histoire drôle:
"C'est l'histoire d'un bourreau qui arrose un peut trop son anniversaire. Quand il veut guillotiner le condamné , y a un truc qui cloche , Alors y répare avec un clou....."
Les conséquences de cette beuverie:"Le Cercle Rouge". Est ce que ce terme désigne une association de criminels ou seulement son chef?
Ce chef que personne ne connaît et qui recrute ses sous-fifres en utilisant le chantage.
Association terrible qui utilise le 'Payez ou vous Mourrez'

WALLACE nous envoie comme d'habitude sur plusieurs pistes , dont celles de la belle THALIA DRUMMOND; mais comme on sait tout de suite que JACK BEARDMORE en est amoureux ...

Ne Cherchez pas qui est est l'orpheline, il n'y en a pas dans ce beau livre!

Il y a a dire sur la traduction de 'Crimson' par 'rouge', personnellement j'aurai préféré pourpre,

Miss THALIA DRUMMOND :Aventurière
Mr JACK BEARDMORE:amoureux de l'aventurière
Mr JAMES BEARDMORE :père du précédent et victime du cercle rouge
Inspecteur PARR : Chef de la sûreté doté d'une énigmatique Grand Mère qu'il appelle maman
Mr FLUSH BARNETT :voleur
Miss MILLY MACROY :fiancée de FLUSH BARNETT
DERRICK YALE :détective prive doué de facultés surnaturelles (Psychométriques)
Mr HARVEY FROYANT:milliardaire radin
Mr FELIX MARL : a fait fortune on ne sait comment
Colonel MORTON , préfet de police
Mr BRABAZON :Banquier ( receleur , meurtrier de sa femme veuve d'un banquier).
Mr PALLION :bourreau malheureux (il rate son exécution)
Mr JAMES HEGGIT :Agent d'affaire spécialisé dans la recherche des valeurs volées ou perdues
Mr LIGHTMAN :ancien complice de MARL en FRANCE (guillotiné?)
Mr Raphaêl WILLINGS :Jeune ministre au sang chaud
SIBLY : matelot meurtrier de Mr JAMES BEARDMORE

JOHNSON 23 MILDRED STREET adresse du CERCLE ROUGE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
archibald
Atomos (Madame)
avatar

Nombre de messages : 11
Localisation : l'Aurore
Date d'inscription : 06/03/2008

MessageSujet: Re: Wallace, Edgar   Mer 16 Avr - 12:51

Dr Mabuse a écrit:
1915 The Man who bought London.


L'homme qui voulut acheter Londres, collection "Les meilleurs romans étrangers", Hachette.



J'ai trouvé cette mauvaise image par hasard, je ne connaissais même pas l'existence de cette édition.

L'homme qui voulut acheter Londres, traduction Jeanne Fournier-Pargoire, collection "L'Enigme", Hachette, 1948.



Cette image n'est pas de moi non plus, c'est provisoire et juste pour faire avancer le topic.

KING KERRY, milliardaire urbaniste et utopique,veut racheter LONDRES pour en faire une capitale avec le centre transformé en lieu de commerce et d'affaire et des banlieues riantes et agréables où il fait bon vivre. HERMAN ZEBERLIEFF le hait profondément et porte contre lui des attaques incessantes; il en porte également contre sa sœur dont il voudrait bien s'approprier la part d'héritage!
Drôle de méchant que ce ZEBERLIEFF, dont les plans sont grossiers et vite déjoués.
Il y a également une jeune orpheline belle comme le jour ...

Les personnages:
Mr KING KERRY:milliardaire américain ( l'homme du titre ) aux tempes grisonnantes.
Mr HERMAN ZEBERLIEFF:millionnaire américain avec des ancêtres polonais ,hongrois ou tchèque .Jeune et efféminé.
Mr HORACE BAGGINS: recherché pour crime , évadé de prison
Miss ELSIE MARION: Employée chez TACK et BRIGHTEN et orpheline de surcroît .
Mr TACK: directeur chez TACK et BRIGHTEN
Mr GILLET: reporter
Mr LEETE: vrai patron de TACK et BRIGHTEN , également propriétaire du magasin GOULDING
Mr GELBER: informateur de Mr HERMAN ZEBERLIEFF
Mme GRITTER : logeuse de Miss ELSIE MARION , mère de Henriette alcoolique
Mr GORDON BRAY: jeune architecte sans-le-sou , voisin et ami d' ELSIE
Miss VERA ZEBERLIEFF:demi-soeur de HERMAN ( du même père FREDERICK)

L TRUST:association de millionnaires américains dont KING KERRY est en charge de la partie immobilière.
"La base de leurs vastes projets était simple. Ils estimaient que les revenus d'une ville comme LONDRES s'élevaient à 150 Millions de livre. Ils comptaient qu'avec une dépenses de 50 Millions de livres, ils pourraient s'assurer dix pour cent des revenus de la métropole ."
Une petite phrase comme je les aime:
"Il tenait son chapeau a la main."ce doit être un américain " pensa ELSIE " car les américains ont l'habitude d'ôter leur chapeau dans les ascenseurs quand il y a des dames"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Wallace, Edgar   

Revenir en haut Aller en bas
 
Wallace, Edgar
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 10 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11, 12, 13  Suivant
 Sujets similaires
-
» Wallace, Edgar
» Wallace, Edgar
» Bryan Edgar WALLACE (Etats-Unis)
» Edgar Allan Poe
» L'histoire d'Edgar Sawtelle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A propos de Littérature Populaire :: Biographies & bibliographies :: Bibliographies-
Sauter vers: